Paysages Intérieurs

Ciné, musique, BD, photo, littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Agoraphobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Agoraphobie   Mar 23 Nov 2004 - 18:51

Pour ceux qui, comme moi, souffriraient d'agoraphobie, voici un très bon site canadien avec une documentation très bien faite ( il y est aussi question de phobie sociale )
On comprend mieux certaines choses, notamment les mécanismes physiologiques d'une crise de panique, de l'angoisse.
Ca permet de relativiser un peu et de mieux gérer les éventuelles crises.
Il y a aussi un forum très accueillant.

http://www.deploie-tes-ailes.org/index.html

Un autre forum : http://phobie-et-vie.forumactif.com/index.htm

Voila, j'espère que vous n'en avez pas besoin.

Mais peut-être que l'un de vos proches en est atteint et que vous parviendrez à mieux le comprendre en y faisant un petit saut, d'autant plus que l'agoraphobie est généralement très méconnue, même des médecins eux-mêmes.

On en reparle si vous le souhaitez...

Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Jeu 25 Nov 2004 - 22:37

Merci laurent cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Dim 5 Déc 2004 - 16:03

Je vais y jeté un oeil Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Mer 15 Déc 2004 - 11:35

Je n'ai pas tout lu mais c'est intéressant et pas mal foutu! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanook
Korrigan des bois


Nombre de messages : 46
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Lun 14 Nov 2005 - 19:18

Je suis en train d'éplucher le forum et je tombe sur ce post...
J'ai moi aussi souffert d'un trouble phobique, le trouble panique.Avec plusieurs types de phobies que j'ai développées à différents moments.
Il a fallu que j'attende des années afin qu'on puisse diagnostiquer précisèment ce truc...Depuis que je connais son nom, ça va mieux, je l'ai apprivoisé (plus ou moins mais plus que moins)...
Je m'aperçois que je me suis bricolé des solutions (techniques de respiration, de distanciation) qui ressemblent à celles qui sont proposées sur les sites que tu conseilles...
Ben voilà c'est tout je vais pas plus m'étaler, c'était juste pour être solidaire quoi Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Mer 14 Déc 2005 - 2:36

J'avais même pas vu ce post Nanook...
Je ne savais pas que tu avais eu ce genre de problèmes.
Comme quoi, parfois on se dit que nos phobies se lisent sur nos visages... moi j'ai l'impression que tout le monde voit que je suis complètement jeté, et peut-être que c'est juste une déformation parano-phobique...
Bref
En effet le trouble panique se retrouve au coeur de plusieurs phobies car il consiste en un constat simple : devant une peur ( principe premier de la phobie : quelque chose qui semble te dépasser alors que c'est une construction mentale personnelle) - soit tu luttes ( tu restes et tu affrontes cette peur interne, ce qui est irraisonné, mais humain ), soit tu fuis ( car tu penses y échapper en t'éloignant, en revenant dans ton habitat, ou tout lieu où tu te sens bien ).

Au début, bien sûr, tu fuis.
Il faut apprendre à maîtriser cette pulsion de peur et faire face.
Il faut aussi un peu connaître les mécanismes de peur.

La peur, c'est simple, c'est un orgasme en négatif. C'est le même seuil d'activité cérébrale, et il n'y a pas de moment où la peur va atteindre un degré si fort que tu vas exploser de peur, pas plus que tu ne vas exploser de jouissance.
C'est un signal d'alarme du cerveau, qui stimule en toi une réaction immédiate devant un danger ( réel ou imaginaire ), un réflexe de survie : ça nous vient de la préhistoire où l'homme devait fuir devant la bête sauvage.
Ce que ce mécanisme a gardé aussi, depuis lors, c'est la retombée immédiate de cette peur. Une crise de panique ne dure généralement que quelques minutes, car le cerveau doit se tenir prêt à une éventuelle future agression.

Comme tu le dis, il y a différentes manières de se convaincre de rester, de "s'apprivoiser", mais évidemment c'est parfois plus facile à dire qu'à faire.
J'ai moi-même pasé beaucoup de temps à analyser mes comportements agoraphobes et claustrophobiques, c'est fascinant, mais la pratique n'est pas toujours évidente
Le regard de l'autre compte beaucoup.
La compréhension, l'incompréhension, cette peur qui se rajoute à la peur, d'être vu, mal vu, jugé, mal jugé, pris pour un fou...
La vie sociale n'est parfois pas facile à gérer.

La bête sauvage a au moins l'avantage d'être bête ( sans réflexion ) et sauvage ( sans à priori d'elle-même ni des autres )

Mais celui qui se refuse à être un loup pour lui-même a aussi cette conscience qu'il est fondamentalement un loup qui doit s'apprivoiser.

Je ne sais pas si je suis très clair

Allez, tous solidaires Very Happy


Good

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Nanook
Korrigan des bois


Nombre de messages : 46
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Mer 14 Déc 2005 - 12:21

Moi je me disais que tu n'avais peut-être pas envie d'en parler en ce moment Smile
C 'est intéressant ce que tu dis là, et j'ai tout compris !
Moi aussi à un moment, j' étais dans la spirale des peurs qui s'imbriquent les unes dans les autres.
Si je schématise, ça donnait ça, dans l'ordre chronologique :
-peur d'avoir une maladie grave
-symptôme cardiaques (j'ai passé un an avec un pouls à 140 : vive le hardcore)
-peur de mourir d'une crise cardiaque
-crises de panique
-fatigue nerveuse et physique et tensions qui recréent ou entretiennent les peurs
-peur de devenir folle/ que les autres le devinent
-cloisonnement (moins de sorties) générateur d'angoisse
etc

Le truc qui a fait s'effondrer la construction, c'est le diagnostic médical et les séances chez le psy.
Depuis, il m'arrive d'avoir une crise isolée genre tous les 6 mois/1 an, mais comme j'ai compris le système, je n'y rentre plus.
J'ai aussi organisé ma vie différemment : j'évite la fatigue, je ne sors pas 2 soirs de suite, par exemple.
La vie sociale est encore difficile pour moi, ça me demande beaucoup d'efforts. Je ne vois que des gens que j'apprécie vraiment, ce qui est assez limité car je suis assez exigeante (ça aussi je l'ai appris car il m'arrivait de me faire envahir par des gens à la con, donc il fallait que je fasse des choix).
Le pire c'est que j'ai fait le choix d'un métier très social, où je suis en représentation permanente. Enfin je pense que c'est logique et plutôt bénéfique car ça me permet de lutter contre ma tendance naturelle "autruche-bulle-petit mouton" comme je dis. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Mer 14 Déc 2005 - 14:26

Non non, désormais je peux en parler sans problème, ça ne peut qu'aider.

D'ailleurs, je n'avais encore jamais fait de schéma comme toi, donc je m'y colle :
- Fébrilité à être en société, paranoïa du regard des autres, manque de confiance en moi, timidité, questionnements sentimentaux ( car j'ai été "puceau" jusque très tard ) constants, donc attitude dans le monde extérieur très propice aux phobies ( parce que chez moi je lisais, j'écrivais, je dessinais, je rêvais, bref, pas de confrontation au réel décevant ) mentales ( parce que j'ai beaucoup de sensibilité et d'imagination )
- Période de paranoïa et de confusion mentale ( dûe à l'absorbtion de drogue - à éviter quand on a des troubles de ce genre ) qui a transformé mon imagination en imagination morbide, et donc décuplé les constructions mentales phobiques ( diverses peurs irraisonnées : peur des autres, peur de sortir, peur de devenir fou, de faire du mal ou de me faire du mal - le principe est simple : la phobie utilise ce qui te fait le plus peur pour te faire réagir, donc c'est jamais très gai )
- Agoraphobie naissante, donc tout cela se développe et m'enferme de plus en plus ( car si j'ai eu peur à un endroit je n'y vais plus, etc, jusqu'à ce que tous les lieux deviennent sujets à mon esprit, et que l'enfermement systématique et de plus en plus resserré se fasse sans que je le remarque, et que je ne puisse vraiment plus sortir du tout - sans quoi je croyais qu'un élastique dans ma tête allait rompre si j'allais trop loin, et je serai devenu un "autre", un fou, une entité en moi que je n'aurais pas pu contrôler ). Il y a aussi le fait de ne pas connaître ma maladie, donc je me dis que je deviens schizophrène, ou fou, bref, l'ignorance me plonge dans un abîme de questionnements et de peurs sans réponses.
- Agoraphobie déclarée ( "diagnostic médical", comme tu dis ). Un jour je peux mettre un nom sur ce qu'il m'arrive depuis des années ( il est évidemment trop tard pour agir vite, faire marche arrière en sachant comment fonctionne la peur ), donc je peux dans un premier temps relativiser ( ce n'est qu'une phobie à la noix, j'en suis très heureux et rassuré ), et essayer de m'en débarrasser en décortiquant ses rouages et en faisant un travail en douceur de plusieurs années.
Bah j'en suis là quoi...
C'est la période la plus sympa, parce que je suis dans la période avant la "guérison", même si cette expérience m'a transformé totalement et appris des choses, confronté à un monde quasi inconnu jusque là : l'âme humaine.
Bref, les choses se résorbent peu à peu.
Par contre, chez les psys, une fois que je leur ai expliqué que ce n'était pas dû à ma mère ou à mon enfance ( le facteur déclencheur à plutôt été l'histoire d'amour que j'ai vécue ( voir mon roman "Je ne dois plus t'aimer", mais les deux derniers tomes, pas le premier dont le premier chapitre est en ligne ), je parle de jazz ou de littérature, donc ils ne m'nt pas vraiment servi à grand chose...
Je le savais un peu avant d'y aller en même temps, mais comme mes proches insistaient.

Tant mieux si cela ne t'occasionne qu'un début de crise aussi rarement.
En effet, ton boulot doit te permettre de rééquilibrer certaines choses, mais je ne pense pas que tu aies de phobie sociale ( tu as fait le test ? ), donc tu dois avoir besoin de cette approche des autres, comme moi je l'ai.

Mais bon, il serait temps que je sorte aussi de ce gouffre, parce que mon rêve de musicien ( tournées, concerts ) en a été stoppé net il y a quelques années, et je ne peux pas dire que j'en sois hyper heureux.
Et puis cette dépendance envers ma douce est un poids pour elle comme pour moi, donc vivement l'étape prochaine.

Bref
Serrons-nous les coudes.

Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Nanook
Korrigan des bois


Nombre de messages : 46
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Mer 14 Déc 2005 - 17:08

Tu as raison quant à l'absorption de drogues,bien que j'ai déjà fait des crises avant, ça a accéléré les choses(après je pense que ce n'est pas créateur mais révélateur de la névrose).
Imagination morbide, je connais... Maintenant j'essaie de la repeupler avec des choses plus joyeuses (auto-suggestion).
A un moment, je pouvais avoir des crises n'importe où, à la fac, dans le bus, dans un concert...J'ai réorganisé ma vie en fonction de ça : études par correspondance, sorties accompagnées ou bien cadrées , évitement de toutes les formes d'attente qui étaient pour moi particulièrement anxiogènes.
Après l'évitement, j'ai suivi une thérapie chez un psy, soutenue par un traitement (xanax).
J'ai pas appris grand chose et ça n'a pas duré longtemps mais le fait d'entreprendre une démarche ça a été très bénéfique.
En fait le pire pour moi, c'était que mon angoisse n'était pas raccrochable à quelque chose, je ne faisais pas de lien entre une situation donnée et la crise eele-même, donc je ne trouvais pas de moyen de l'éviter.
Maintenant, je crois que ce qui est important c'est de faire la part des choses entre ce qui tient de la fuite ou de l'évitement, et ce qui tient de la résistance personnelle (par exemple je ne suis pas ou plus capable de sortir en live des nuits durant sans avoir une personne amie à mes côtés ou un lieu dans lequel je peux atterrir, il me faut des "sécurités", des bouées de sauvetage).

j'ai fait le test et je suis, d'après lui, phobique sociale...Mais les enfants ne font pas partie de cette phobie.

Merde, je pourrais encore écrire des pages là-dessus Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Mer 14 Déc 2005 - 19:46

Moi aussi, je suis intarrissable sur le sujet...
Normal, ça nous bouffe quand même une partie de notre vie, alors il faut en parler, et échanger ce qu'on en a tiré de positif, essayer de pointer les points négatifs, et comment les annihiler.

Eh bien il semblerait ma petite Vanessa que nous avons traversé sensiblement le même chemin mental, et phobique, sans le savoir.

Sauf que moi je ne suis aucunement atteint de phobie sociale, mais bon, je dois te dépasser en terme de capacité à m'éloigner de chez moi, etc...
C'est bien simple, je ne peux pas faire de trajet à pied de plus d'un kilomètre autour de chez moi - d'où le vélo -, et d'environ 100 kilomètres en voiture ( le plus rarement possible, et pour des choix volontaires, la dernière fois à Paris pour assister à un concert, et aussi pour bosster cette fichue phobie ).
Enfin, quand j'aurai passé mon permis ça ira sans doute beaucoup mieux, parce que pour l'instant je suis dépendant de ceux qui me véhiculent, et c'est pas le top. Question de confiance ( amis au courant de mes problèmes, famille... )
Très important les bouées de sauvetage, et le fait de pouvoir parler de tout ça avec quelqu'un de proche. Mais il faut que la personne soit douée d'une certaine facilité d'écoute, ou vive le même type d'épreuve, parce qu'expliquer une phobie irrationnelle, c'est pas simple, et ça prend du temps aussi.

Zibes
Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Ven 13 Jan 2006 - 13:39

Citation :
Le cannabis, ou chanvre indien, est une plante qui a des propriétés psychotropes dues au principe actif, le THC (tétrahydrocannabinol). Ses feuilles séchées donne l'herbe, sa résine donne le haschisch. Plus fort que l'herbe, le haschisch est classé dans la catégorie des hallucinogènes.

En règle générale, le cannabis induit une sensation de relaxation profonde, des modifications sensorielles, un sentiment d'euphorie, l'équivalent d'une ivresse légère. L'ivresse cannabique dure entre six et huit heures. Il vaut mieux s'abstenir de conduire car les réflexes sont ralentis (la consommation de "joint" multiplie par 3 le risque d'accident de la route). Mais ce qu'il faut savoir c'est que le haschich amplifie l'état émotionnel dans lequel on se trouve.

Quand on est angoissé, stressé ou déprimé avant de fumer, on peut souffrir de crises d'angoisse, de vertiges, de vomissements, de migraines. Parfois le sentiment de perdre la maîtrise de soi et les distorsions sensorielles créent une très importante anxiété. Ces mauvaises réactions au cannabis s'expliquent par le fait que la toxicité et la réceptivité des produits psychotropes (alcool, médicaments ou cannabis) ne vont pas être la même d'un individu à l'autre. A dose égale, certains supporteront très bien le haschisch, d'autres feront une crise d'angoisse, une bouffée délirante ou d'autres types de problèmes psychiatriques dès le premier essai. Plus l'état psychique est fragile, plus le cannabis a un effet de bascule.
Cela n'arrive pas à tout le monde, mais il faut savoir que ce risque de décompensation existe.

Catherine Marchi, psychologue clinicienne, est diplômée de l'Université René Descartes Paris V.

Voila, chez moi ça n'a pas eu d'effets bénéfiques.
Au bout d'un moment ça a révélé ma fragilité et amplifié mes angoisses, ma paranoïa, donc j'ai vite arrêté, il y a dix ans ( ayant aussi pour effet de me couper d'une grande partie de mes amis d'alors, mais c'est une autre histoire, d'autant qu'avec l'agoraphobie j'ai encore connu ça ensuite, donc je suis habituté désormais... )
Ce n'est pas le seul facteur, mais je pense que ce n'est pas complètement étranger à mon agoraphobie, tout au moins les angoisses que le shit avait révélées se sont gravées en moi pour s'ajouter à une agoraphobie naissante, et l'ont développée.
Je déconseille fortement aux âmes sensibles et angoissées de fumer.

Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Nanook
Korrigan des bois


Nombre de messages : 46
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Dim 15 Jan 2006 - 20:58

Alors pour moi c'est plus compliqué...
Je faisais déjà des crises d'angoisse depuis l'âge de 10 ans environ, donc c'était quelque chose de déjà présent et le shit n'a pas aggravé la situation.
Par contre après j'ai eu une phase drogue synthétique (lsd, extasy,speed...) et là, après une période où ça m'a plutôt aidé à résoudre certaines inhibitions et régler certains conflits issus de l'enfance, j'ai vu un ami "péter les plombs" gravement après une seule prise de produit. Là j'ai pris conscience que ça pouvait être dangereux et ça m'a amenée à stopper net toute consommation de drogue (y compris alcool).
C'est seulement pendant cette phase d'arrêt que les crises de panique se sont développées (21 ans)et amplifiées jusqu'à l'âge de 24 ans où j'ai décidé de réagir.
J'ai pris du Xanax pendant pas mal de temps, ensuite je n'en prenais plus mais il fallait qu'au cas où une crise se déclencherait j'en ai toujours sur moi. Depuis un an , je n'en ressens plus le besoin.

Certaines études scientifiques disent que lors d'un trip tu sécrètes énormément d'endorphines, de dopamine,de sérotonine et plein d'autres trucs dont je n'ai plus le nom en tête...mais il faut que ton corps reconstitue ses réserves ensuite. Les jours qui suivent l'absorption de drogue, tu connais une phase anxieuse ou dépressive selon ton profil psy.
En tout cas c'est comme ça que ça fonctionnait chez moi : pas de crises sur le moment, mais plutôt d'excellentes expériences; et ensuite seulement des crises (deux trois jours après en général).
Donc je déconseille aussi fortement aux personnes ayant déjà connu des problèmes d'angoisse de consommer ce type de drogue...
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thal
Homme d'intérieur


Masculin Nombre de messages : 128
Age : 40
Localisation : lille
Date d'inscription : 16/01/2005

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Sam 4 Fév 2006 - 17:18

Tiens, au fait, Laurent, savais-tu qu'en Belgique c'est une infraction passible d'amende de ne pas fermer sa voiture à clé...

_________________
j'ai jamais compris l'intérêt des signatures sur les fora

http://chinitothal.canalblog.com
http://chinito2.canalblog.com
http://phasedejeu.canalblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinito2.canalblog.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Agoraphobie   Sam 4 Fév 2006 - 17:23

Ouais bah là je vais enfourcher mon vélo et aller au bar pour fêter ton anniversaire.
A toute à l'heure copain.

Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agoraphobie   Aujourd'hui à 19:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Agoraphobie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cross [ God Phoenix, Eva Prod, 20eme JE, Exclu Akross, Master Phoenix, Phoenix Member, King Phoenix, Barrack Obama Phoenix]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paysages Intérieurs :: Au coin du feu :: Au coin du feu-
Sauter vers: