Paysages Intérieurs

Ciné, musique, BD, photo, littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE REBELLE, de King Vidor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jibé
Jeune Padawan


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: LE REBELLE, de King Vidor   Lun 1 Nov 2004 - 10:00

Pour essayer d'être un peu rigoureux, je crée un nouveau sujet ici sur Le Rebelle, de King Vidor, que je viens de voir en vidéo. J'ai déjà dit ces choses dans le sujet "Frank Lloyd Wright" (architecture), mais comme il est au moins autant question de cinéma que d'architecture... j'en copie un bout, celui qui concerne le plus directement le film.

En tout cas, c'est dur de classer ses messages ! Ce qui m'intéresse, moi, c'est quand tout est dans tout !

Quoi qu'il en soit, il est formidable, ce film (inspiré de la vie de l'architecte sus-mentionné) ! Hollywoodien sur les bords, quand même, mais formidable malgré tout ! Même si je n'aime pas beaucoup l'idée de Génie, avec un grand "g", et s'il y a un brin d'idéalisme là-dedans (la persévérance a raison de tout), le film présente un tableau du monde de l'architecture et du monde en général assez fin, complexe, très intéressant, nettement au-dessus de ces réserves (et d'ailleurs le film semble avoir prévu le coup : il est capable de démentir chaque réserve qu'on peut avoir par d'autres éléments du film qui les contredisent, qui montrent que le film n'est pas vraiment tombé de tel ou tel panneau). Non, vraiment, c'est un grand film - sur le pouvoir et sur le respect de ses convictions. Et il y a une petite phrase pessimiste sur l'évolution du monde assez épatante - surtout quand elle est entendue après le 11 septembre - où l'architecte du film dit (en substance, il faudrait retrouver la phrase exacte) que l'humanité ne continuera pas indéfiniment à construire des tours de plus en plus hautes, qu'elle sera bientôt limitée par son propre manque d'ambition - ambition artistique mais aussi politique, morale - en suggérant qu'elle finira bien par en détruire...

Mais bon, c'est loin d'être les seules qualités du film, hein ! Vraiment, si vous en avez l'occasion, je vous encourage à regarder ce film.

Une autre preuve que c'est un grand film : il a donné envie à Laurence, mon amie architecte, qui connaissait déjà bien Frank Lloyd Wright, de le redécouvrir ! Pour faire la part des choses entre la fiction et la réalité, probablement, mais aussi pour mieux connaître les idées du bonhomme.

Et c'est ce qui me donne le plus envie, à moi aussi : on sent un type d'une rigueur et d'une honnêteté rares, qui a pensé son époque et le lien entre architecture et - par exemple - démocratie (ou, plutôt, absence de véritable démocratie). Il y a d'ailleurs un bouquin de FLW qui porte ce nom : en français, ça donne quelque chose comme Quand la démocratie construit, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE REBELLE, de King Vidor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Présentation] de King Fire
» mode d emploimusitech king major
» Camelot - Time Of Kings n'attend plus que vous ! [RPG]
» Cross [ God Phoenix, Eva Prod, 20eme JE, Exclu Akross, Master Phoenix, Phoenix Member, King Phoenix, Barrack Obama Phoenix]
» SALEM'S LOT (Salem de S. King}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paysages Intérieurs :: Arts et culture :: Cinéma-
Sauter vers: