Paysages Intérieurs

Ciné, musique, BD, photo, littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mar 7 Sep 2004 - 16:50



Un compositeur dont je me sens très proche, auteur de pages remarquables, notamment sa "Symphonie en Bb" que je considère comme la plus belle jamais écrite.

J'encourage tout le monde à écouter sa musique.

Sont trouvables assez facilement :
- La Symphonie ( J'adore la version dirigée par Charles MÜNCH )
- Le Poème pour Violon et orchestre ( Version MÜNCH et OÏSTRAKH )
- Viviane, poème symphonique ( Version Michel PLASSON )
- Soir de fête, poème symphonique ( Version Michel PLASSON )
- Le Roi Arthus, opéra ( Version dirigée par Armin JORDAN )

Sa musique de chambre est aussi très sensible et très belle.
Malheureusement, sa musique est encore trop méconnue, comparée à celle de DEBUSSY, son contemporain et ami, qui lui doit beaucoup.

( Il existe une très belle biographie, de Jean GALLOIS, que je conseille à tout admirateur de cet homme, ou de cette époque, musicale ou artistique )

Un lien vers une petite bio : http://www.musicologie.org/Biographies/c/c003.html

Citation :
Liste des oeuvres :

Op. 1. - Cinq fantaisies pour piano (1879-80)

Op. 2. - Sept mélodies
* Nanny, sur un poème de Leconte de Lisle (1880).
* Le charme, sur un poème d'Armand Silvestre (1879)
* Les papillons, sur un poème de Théophile Gautier (1880)
* La dernière feuille, sur un poème de Théophile Gautier (1880)
* Sérénade italienne, sur un poème de Paul Bourget (1880)
* Hébé, sur un poème de Louise Ackermann (1882)
* Le Colibri, sur un poème de Leconte de Lisle (1882)

Op. 3. - Trio pour piano, violon et violoncelle en sol mineur (composé en Suisse durant l'été 1881)

Op. 4. - Les caprices de Marianne, comédie lyrique, sur un livret d'Alfred de Musset (1882-4)

Op. 5. - Viviane, poème symphonique sur la légende des Chevaliers de la Table ronde (1882, rev. 1887)

Op. 6. - Deux Motets pour voix, violon et orgue (1883)
* No. 1 Deus Abraham
* No. 2 Ave verum

Op. 7. - Hélène, drame lyrique, en deux actes, sur un livret de Leconte de Lisle (1883-4)

Op. 8. - Quatre mélodies, sur un poème de Maurice Bouchor
* Nocturne (1886)
* Amour d'antan (1882)
* Printemps triste (1883)
* Nos souvenirs (1888)

Op. 9. - Hymne védique pour quatre voix et orchestre, sur un poème de Leconte de Lisle (1886)

Op. 10. - Solitude dans les bois, poème symphonique (1886, détruit)

Op. 11. - Deux duos pour voix (1883)
* La nuit, sur un poème de Théodore de Banville
* Le réveil, sur un poème d'Honoré de Balzac

Op. 12. - Trois motets pour quatre voix, violoncelle, harpe et orgue (1886)
* No. 1 Ave Maria
* No. 2 Tota Pulchra Es
* No. 3 Ave Maris Stella

Op. 13. - Quatre Mélodies
* Apaisement, sur un poème de Paul Verlaine (1885)
* Sérénade, sur un poème de Jean Lahor (1887)
* L'aveu, sur un poème de Villiers de L'Isle-Adam (1887)
* La Cigale, sur un poème des Odes anacréontiques de Leconte de Lisle (1887)

Op. 14. - La caravane, chant sur un poème de Théophile Gautier (1887) ; existe aussi en version orchestrée.

Op. 15. - Chant nuptial, chant pour quatre voix de femmes, sur un poème de Leconte de Lisle (1888)

Op. 16. - Trois Motets
* No. 1 Lauda Sion pour voix, orgue, et harpe (1888)
* No. 2 Benedictus, pour deux sopranos et harpe (1890)
* No. 3 Pater Noster, pour voix et orgue (1891)

Op. 17. - Chansons de Miarka, sur un poème de Jean Richepin (1888)
* Les morts
* La pluie

Op. 18. - La Tempête, musique de scène pour La Tempête de Shakespeare (tr. Maurice Bouchor), pour voix et petit orchestre (1888) ; cinq pièces (Chant d'Ariel, Air de danse, Duo de Junon et Cérès, Danse rustique, Chanson d'Ariel) arrangées ultérieurement pour voix, flûte, violon, alto, violoncelle, harpe et célesta (pub. 1905)

Op. 19. - Poème de l'amour et de la mer, pour voix et orchestre, sur un poème de Maurice Bouchor (1882-90; rev. 1893)

Op. 20. - Symphonie en si bémol majeur (1889-90)

Op. 21. - Concert en ré pour piano, violon et quatuor à cordes (1889-91)

Op. 22. - La légende de Sainte Cécile, musique de scène, sur un poème de Maurice Bouchor (1891)

Op. 23. - Le roi Arthus, drame lyrique en trois actes (1886-95)

Op. 24. - Serres chaudes, sur des poèmes de Maurice Maeterlinck
* Serre chaude (1896)
* Serre d'ennui (1893)
* Lassitude (1893)
* Fauves las (1896)
* Oraison (1895)

Op. 25. - Poème pour violon et orchestre (1896)

Op. 26. - Quelques Danses pour piano (1896)
* Dédicace
* Sarabande
* Pavane
* Forlane

Op. 27. - Trois Lieder, sur des poésies de Camille Mauclair (1896)
* Les heures
* Ballade
* Les couronnes

Op. 28. - Chants de Shakespeare (tr. Maurice Bouchor)
* Chanson de clown from la Nuit des rois (1890)
* Chanson d'amour from Mesure pour Mesure (1891)
* Chanson d'Ophélie d' Hamlet (1896)
* Chant funèbre from Beaucoup de bruit pour rien pour quatre voix féminines (1897)

Op. 29. - Ballata (titre original Canzoniere di Dante) , sur un poème de Dante, pour quatre voix (1896-7)

Op. 30. - Quatuor avec piano en ut majeur (1897)

Op. 31. - Vêpres pour le commun des vierges pour orgue (1897)

Op. 32. - Soir de fête, poème symphonique (1898)

Op. 33. - Pour un arbre de Noël, chant (1898)

Op. 34. - Deux poèmes, sur des textes de Paul Verlaine (1898)
* La chanson bien douce
* Le chevalier malheur

Op. 35. - Quatuor à cordes en ut mineur[1] (1897-9)

Op. 36. - Deux Mélodies
* Cantique à l'épouse, sur un poème d'A. Jounet (1896)
* Dans la forêt du charme et de l'enchantement, sur un poème de Jean Moréas (1898)

Op. 37. - Chanson perpétuelle pour soprano et orchestre ou quintette avec piano, sur un poème de Charles Cros (1898)

Op. 38. - Paysage pour piano (1895)

Op. 39. - Pièce pour violoncelle ou alto et piano (1897)

+ La Veuve du roi basque, ballade sur un poème de L. Brethous-Lafargue (1879)

+ Andante et Allegro, pour clarinette et piano (1881)

+ Les oiseaux, musique de scène pour flûte et harpe (1889)

+ Quatuor inachevé ( le troisième mouvement fut achevé par D'INDY d'après des esquisses )

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/


Dernière édition par laurent le Lun 8 Sep 2008 - 0:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Jeu 2 Déc 2004 - 13:05

Plokoon, Volkmann, j'attends vos impressions.

Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Jeu 2 Déc 2004 - 13:23

J'attends mercredi prochain...je sais avoir cette version (désolé ppour le lien c'est pas très esthétique et puis c'est long Confused >>> http://www.lamediatheque.be/mediaquest/Recherche?ACTION=Details&COLLECTION=Classique&SUPPORT=0&REFERENCE=DC3775&SER=36[/url]

Comment on fait pour "renommer" le lien ? Boulet que je suis! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Jeu 2 Déc 2004 - 13:30

Oui, par Michel PLASSON, ça va. Pas la meilleure, mais très bien quand même.

Et puis il y a les poèmes symphoniques.

Je te souhaite d'aimer au moins autant que moi.

Une musique qui change la vie ( enfin, qui a changé la mienne )

Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Jeu 2 Déc 2004 - 13:37

Nous verrons bien Mr. Green car pour l'instant c'est Hans Werner Henze qui a changé la mienne lorqsue j'ai vu pour la première fois "L'amour à mort" de Resnais et puis j'ai découvert Anton Webern... Aaaah Anton! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Jeu 2 Déc 2004 - 13:40

Ouais... pas le même trip.

Mr. Green

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Jeu 2 Déc 2004 - 13:47

Je pense aussi lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norailyain
Homme d'intérieur


Nombre de messages : 113
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 3 Déc 2004 - 13:29

Volkmann a écrit:
J'attends mercredi prochain...je sais avoir cette version (désolé ppour le lien c'est pas très esthétique et puis c'est long Confused >>> http://www.lamediatheque.be/mediaquest/Recherche?ACTION=Details&COLLECTION=Classique&SUPPORT=0&REFERENCE=DC3775&SER=36[/url]

Comment on fait pour "renommer" le lien ? Boulet que je suis! Mr. Green

Ahem ...

Je n'ai rien à dire sur CHAUSSON (pas encore mais ça viendra ... Very Happy ) mais pour ton lien :
essaie-ça

_________________
"I may never prove what I know to be true, but I know that I'll stilll have to try ..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norailyain
Homme d'intérieur


Nombre de messages : 113
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 3 Déc 2004 - 13:31

Mode d'emploi :

C'est un peu artisanal : tu cliques sur le bouton URL au-dessus de la boîte d'édition de message, ça te fait apparaître une première balise '[url]' que tu modifies pour la rendre pareille à '[url=http://...]'.
Là, tu mets le libellé que tu veux voir apparaître comme lien, puis tu fermes la balise : '[/url]'.
J'espère avoir été clair Laughing

_________________
"I may never prove what I know to be true, but I know that I'll stilll have to try ..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 3 Déc 2004 - 13:55

Salut Norailyain

Alors, c'était bien cette rencontre progressiaste ?

Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Dim 5 Déc 2004 - 15:53

Merci Nora Wink

Cool T'inquietes...j'avais vu pour Chausson geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norailyain
Homme d'intérieur


Nombre de messages : 113
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mer 8 Déc 2004 - 13:45

laurent a écrit:
Salut Norailyain

Alors, c'était bien cette rencontre progressiaste ?

Wink

Ouais ouais, c'était cool (comme d'hab')

Et, trop court (comme d'hab' aussi) : on n'a pas le temps de profiter de chacun, et comme il fallait retourner bosser ... Mais le Plok' (que je n'avais jamais vu) m'a étonné : je ne me l'imaginais pas comme ça ...

_________________
"I may never prove what I know to be true, but I know that I'll stilll have to try ..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mer 8 Déc 2004 - 14:19

Ah le Plok, c'est un gars en or, vraiment super.

albino

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mer 15 Déc 2004 - 11:14

Bon c'est sur, ce soir je me loue ""çà!!!""
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Jeu 16 Déc 2004 - 11:36

Voilà! Ca y est! Mais ca ne changera pas ma vie! Mr. Green ...'fin pas de sitôt! Wink

Intéressant ... Bon je suis pas une "boule" mais plutôt un Boulet en théorie, mais son coté majeur "lumineux Mr. Green " m'ennuie un peu...par contre son côté mineur "sombre Mr.Red " est très intéressant...j'ai beaucoup aimé...

Symphonie: la premiere partie du premier mouvement est terrible! Sad idem pour le deuxieme mouvement; lui je l'adore! Razz

Soir de Fête: sympathique mais sans plus!

Viviane; Fantastique! Wink ca fait rêver! Sad

Bon en fait dans l'ensemble j'ai aimé Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Jeu 16 Déc 2004 - 15:57

Bon bah tu as bien aimé, c'est déjà ça.

Ouais, le second mouvement est ce qu'il y a de plus terrible et beau au monde.

I love you

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Lun 20 Déc 2004 - 16:55

En fait , après l'avoir éccouté plusiers fois ce week end, pendant mon hivernation albino , ben...sincèrement, j'adore! cheers

Symphonie: 2eme mouvement Sad : je me répète là! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Lun 20 Déc 2004 - 18:15

J'en ai même une version retranscrite pour grandes orgues, enregistrée dans une église de ma belle ville de Rouen.
Magnifique.

Cet Andante est le plus beau mouvement lent que je connaisse, et la Symphonie entière est articulée autour.
Lorsque tu l'auras bien assimilée, tu verras qu'on ne peut pas écouter la Symphonie par morceaux.
Tout est lié, tout est sublime et a un sens.

Si tu es courageux, et que tu veux mieux connaître l'homme et son oeuvre, il existe un très bel ouvrage de Jean GALLOIS qui lui est consacré.

Réédité dernièrement assez cher chez FAYARD, mais ancienne version trouvable pas cher chez SEGHERS, collection "Musiciens de tous les temps"

Je sais, j'ai les deux.

Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mar 21 Déc 2004 - 10:36

Ok merci encore Wink

Mais je sais qu' une Symphonie ne s'écoute pas vraiment par morceaux, mais disons que le 2eme mouvement je peux l'écouter sans arrêt...'fin faut pas exagérer non plus! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mar 21 Déc 2004 - 13:49

Enfin, je dis ça mais moi aussi j'ai beaucoup plus écouté le second mouvement seul que la symphonie entière.

Et que tu aimes ce mouvement là à ce point, c'est très bon signe.
C'est que tu as été sensible à la même chose que moi.
Cette force, cette sensibilité tragique dans ce mouvement.

Je veux qu'on la passe à mon enterrement.

Rolling Eyes

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 24 Déc 2004 - 18:19

Oui c'est extremement "dramatique", voir " mélancolique" et j'adore çà! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Sam 25 Déc 2004 - 18:33

C'est bien.

Tu as bon goût.

Very Happy

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Dim 26 Déc 2004 - 10:44

Merci Embarassed ...Je sais! Cool

Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Sam 29 Jan 2005 - 15:29

La Symphonie en si bémol d'Ernest CHAUSSON

"Il faut, par rapport à "Soir de fête", remonter de quelques années dans la production de CHAUSSON pour rencontrer cette oeuvre maîtresse, - qui révèle le mieux la personnalité du compositeur et sa place déterminante dans l'évolution de la musique symphonique française du XIXème siècle : personnalité fortement indépendante, un peu sévère et hautaine, encline à un certain pessimisme, cependant généreuse ( son dévouement à DEBUSSY, à ALBENIZ par exemple ), parfaitement libérale et accessible aux enthousiasmes. Ces traits de caractère trouvent leur reflet dans la "Symphonie" qui, par ailleurs, semble fusionner les principes de l'école franckiste et les acquis wagnériens, et annoncer "l'impressionnisme" musical en gestation.

Conçue à l'automne de 1889, la partition fut achevée à la fin de 1890, et exécutée pour la première fois le 18 avril 1891 à Paris, sous l'égide de la Société Nationale de Musique ( salle Erard ), - le compositeur étant au pupitre : l'accueil fut largement favorable. L'oeuvre sera jouée plusieurs fois en France, et à l'étranger, puis reprise en 1897 à Paris, au Cirque d'Hiver, dans une exécution mémorable ( la Philharmonie de Berlin sous la baguette de l'illustre Arthur NIKISCH ). Elle est dédiée au peintre Henry LEROLLE, beau-frère du compositeur.

1. Premier mouvement
Belle et grave introduction dont le thème, très modulant, est dévolu aux cordes ( sauf les violons ), à la clarinette et aux cors : instrumentation propice à mettre en valeur l'atmosphère de lyrisme généreux, mais souvent tendu, dont l'ensemble de la partition se départira peu. La phrase gagne en intensité - dans la hauteur, dans le tempo -, puis s'apaise. Et l'Allegro vivo enchaîne sur un rapide trait ascendant des violons et des bois. Exposition du thème principal ( basson solo et cor ), caractèrisé par ses intervalles de tierce. Il est repris en tutti par l'orchestre, avant qu'apparaissent un nouveau motif plus clair, essentiellement rythmique - sorte de scherzo aux bois et cordes -, puis un autre, plus noblement cantant : ces deux motifs se succèdent, se combinent en un contrepoint remarquablement virtuose des lignes instrumentales. Vient le développement proprement dit, qui ménage avec art les séquences d'élan et de tension rythmique ( renaissance, par exmple, du thème principal sous la forme nouvelle d'un 2/4 ), et les passages de détente où s'affrmit l'inspiration mélodique. Réexposition, puis coda rapide et en force, sur l'énoncé du thème principal.

2. Deuxième mouvement
La partition autographe donne à penser que ce mouvement central coûta beaucoup d'efforts au compositeur. Il n'est sans doute pas, toutefois, le moins intéressant ni le moins émouvant de l'oeuvre, - se développant, pour reprendre l'expression de Jean GALLOIS, "selon un ample cérémonial d'une puissance et grandeur peu communes". C'est pourrait-on dire aussi, une sorte de lamento dans lequel la douleur trouve par instants une expression désespérée. Très large thème ( cordes moyennes et graves ), où se perçoivent encore les intervalles de tierce déjà rencontrées, - outre un court motif de trois notes ascendantes, puis descendantes. Un second thème majeur est exposé au cor anglais, puis par les cordes sur un mouvement de doubles croches ( en sextolets ), - dont la douce mélancolie semble évoquer le "Temps des lilas" déjà chanté par le "Poème de l'Amour et de la Mer". Bref rappel du motif de tierces, plus tragique, par les cuivres, et conclusion sur la reprise du premier thème modulant cette fois dans la tonalité lumineuse et réconfortante de ré majeur.

3. Troisième mouvement
Il constitue - suivant un principe franckiste - la récapitulaton des thèmes et motifs entendus précédemment. Des rafales de cordes, trouées par des éclairs des cuivres, projettent l'orchestre entier vers l'énoncé vigoureux d'un thème "très animé"; dévolu aux violons, ce thème engendre un second dont s'empare l'orchestre en tutti dans une sorte de joie triomphante, fortissimo. Nouvel apaisement favorisant la résurgence du motif par tierces du mouvement initial ( à travers un sautillé des cordes ). réexposition faisant reparaître également, par les modulations et nombre e transformations mélodiques ou rythmiques, plusieurs motifs antérieurs : remarquable économie du jeu des bois solistes, et lyrisme exalté des cordes dans leur registre supérieur. Les trompettes, que secondent bientôt d'autres vents, expriment alors un credo serein et recueilli. Et la partition s'achèvera sur un rappel du thème de l'Introduction, redit lentement, puis sur un accord prolongé.

On s'étonne du jugement que porta, lors de la création, le "Guide Musical" qui, après avoir loué les "harmonies recherchées" et "l'instrumentation solide et riche de sonorités et de combinaisons modernes", considéra néanmoins que la "Symphonie en si bémol" subissait "l'influence du procédé plutôt que les impulsions d'un tempérament vrai". Vaste et profonde, parfois austère, cependant animée de ferveur sombre ou jubilante, l'oeuvre s'inscrit certainement dans la mouvance franckiste. Mais elle s'en échappe également, non tant par son orchestration où se décèlent les traces d'un wagnérisme militant, et moins massive que celle de FRANCK ( les raffinements de l'harmonie apparaissent pré-debussystes ), que par ses audaces de forme - l'extrême souplesse de la conduite thématique - et de pensée : un "message" s'y dévoile, qui dit à la fois les désillusions de l'homme et tous ses espoirs, - "message" rarement perçu dans le répertoire symphonique français. Sans doute la "Symphonie" de CHAUSSON s'affirme t-lle avant tout comme un témoignage humain, souvent poignant, comme l'une de ces "grandes musiques de l'âme" dont un Jacques LONGCHAMPT a pu dire qu'elle "vous tient le coeur en alerte".


In "Guide de la Musique Symphonique" chez FAYARD, 1986.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Lun 31 Jan 2005 - 15:01

laurent a écrit:


- Le Poème pour Violon et orchestre ( Version MÜNCH et OÏSTRAKH )


C'est bien ce morceau de 16 min 35 sec environ? scratch
Si oui ben ça tue! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Lun 31 Jan 2005 - 15:55

Je ne sais pas combien de temps dure la version OÏSTRAKH-MÜNCH, mais oui, c'est une partition qui dure approximativement 15 minutes, 16 si le chef prend le temps de l'approfondir comme il faut.

C'est une oeuvre aboslument magnifique, désespérée et lumineuse, tragique et mélancolique.
Un vrai chef d'oeuvre.

J'avais commencé à en faire une adaptation pour guitare électrique et orchestre ( comme d'autres oeuvres "classiques" ), mais bon, d'ici à ce que je trouve un orchestre pour jouer et enregistrer avec moi...

Rolling Eyes

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Lun 31 Jan 2005 - 15:59

Je vois que tu te risques à sa musique de chambre.

Personnellement j'accroche rarement à ce genre, mais ses oeuvres font partie de celles qui sont dignes d'un intérêt réel.
Mais comme je suis un fervent adepte du symphonique, j'ai été moins "transporté".

Faudrait que je réécoute d'ailleurs.

Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Plokoon
Petit paysage


Nombre de messages : 79
Localisation : 92
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Lun 16 Mai 2005 - 12:05

Ca y est, je poste enfin sur ce topic !

J'avais pas vu les messages de Norailyan : merci mon pote ! A toi aussi Laurent d'ailleurs.

Bon, j'ai choppé la symphonie de Chausson que j'ai enfin réussi à transcoder parce que c'était du ".mpc" et que mon Winamp n'en voulait pas...J'avais une précédente version avec un plug in où ça fonctionnait mais bon. Du coup, j'ai choppé un logiciel qui permet le transcodage mais ça a pris un bon quart d'heure pour encoder le tout. Bref, c'est fait enfin.

Je ne l'ai écoutée qu'une fois mais ça ne m'a pas interpelé plus que ça pour le moment. Je vais réécouter plusieurs fois et vous tiendrai au courant. J'aime bien ce courant, pourtant, ça fait un peu penser à Debussy voire Dvörak mais j'ai trouvé que ça manquait de relief pour le moment. Mais bon, quelques écoutes supplémentaires s'imposent.

_________________
I'm the backdoor man, men don't know, little girls understand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Lun 16 Mai 2005 - 16:39

Salut Plok !

Very Happy

Debussy certes, mais Dvorak, alors là, je ne vois pas.
D'autant que c'est un compositeur que je n'apprécie pas du tout, alors l'assimiler à cette symphonie, ça me laisse perplexe.

J'espère que tu apprécieras davantage la prochaine fois.
En tout cas, merci d'avoir essayé.

Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mar 17 Mai 2005 - 8:49

Bon! Ce qui est vraiment touchant : la partie "Lente" du premier mouvement avant "l'Allegro-vivo." Et le 2e mouvement bien sur! Sad

Pareil pour "Cantus in memory..." de PÄRT, il m'a fallut un peu de temps avant de "ressentir" pleinement la mélancolie qui s'en dégage. Je parle de l'Andante là! Very Happy

Le temps, le temps,... Laughing

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mar 12 Déc 2006 - 15:02

@Vartan : Je ne connais même pas ton avis sur cette symphonie, ou ce compositeur.
Ca m'intéresse de savoir ce que tu en penses...

Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 23 Mar 2007 - 19:30

Oui, je sais, trois mois pour répondre c'est pas rapide. Mais les vieux élixirs nécessitent du temps pour s'affiner !

Et bien c'était pas joué d'avance. Je l'ai écouté une fois, deux fois, joli, bien fait sans plus. Et puis j'ai insisté parce que la pression était trop forte, je n'aurai plus osé me présenter sur ton forum. Mr. Green
Alors j'ai insisté et j'avoue que j'ai pris de plus en plus de plaisir à cette richesse d'orchestration qui me fait penser à Berlioz pour les trouvailles et le caractère dramatique.
En fait j'ai rapidement senti le prédebussysme à l'écoute mais au fur et à mesure je le passais, j'y entendais de plus en plus Wagner chromatique et lyrique. C'est d'un grand dramatisme. J'aime beaucoup, merci. Je n'en fais pas ma symphonie préférée (là je mettrais plutôt La Mer ou la Fantastique).

Mais sur le même disque il y avait Viviane que j'ai peut-être encore plus aimé. On frissonne délicieusement à écouter cette sensualité.

Je crois que j'explorerai l'oeuvre de Chausson plus en détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 23 Mar 2007 - 23:53

Ah bah tu n'as pas écouté la version par MÜNCH alors, s'il y avait Viviane.
Mais je suis bien heureux que tu aies finalement apprécié...

Very Happy

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mar 27 Mar 2007 - 9:23

Je viens d'apprendre avec tristesse la mort de Chausson... d'un accident de vélo ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mar 27 Mar 2007 - 13:35

Oui, c'est pour ça que je te disais que tu avais déjà bien entamé l'approche en allant chercher le CD sur ton petit vélo...
Je pensais que tu le savais.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mar 27 Mar 2007 - 23:26

Mais non, je ne savais pas qu'il y avait une Chausson's attitude. D'ailleurs je l'ai depuis le 1° mars 2006, quand je me suis fracturé l'épaule en tombant de mon... petit vélo ! J'ai encore mal, c'est bien ? Mr. Green

Et j'ai trouvé cet AM ça:



et ça:




J'écouterai plus tard, trop la tête dans le gloubiboulga ! shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mer 28 Mar 2007 - 14:56

Ah bah voila, la Symphonie par Charles MÜNCH !!!

Mais tel que je te connais, tu seras plus sensible au "Poème de l'Amour et de la Mer" et aux mélodies...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Mer 28 Mar 2007 - 19:53

Eh bien non. J'aime beaucoup le bruissement impressionniste du Poème de l'amour etc qui me fait penser à Debussy et surtout à Jean Cras... Mais je crois que je reste surtout attaché à la symphonie wagnérienne.

Les mélodies chantées par Norman sont, dans son organe, un peu incompréhensibles et inexpressives. Difficile de juger.

Les pièces de Saint-Saens, tellement sèches et anecdotiques à côté de Chausson paraissent bien mineures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Lun 8 Sep 2008 - 0:21

J'ai édité le premier post pour mettre la liste des oeuvres.
Je vais tâcher de faire cela pour les différents compositeurs que j'affectionne.
Ce sera plus lisible, et ça permettra de mettre un petit avis sur chacune des oeuvres écoutées.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Lun 8 Sep 2008 - 5:58

Oui, ça'l fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Jeu 1 Jan 2009 - 21:38

La Symphonie : http://www.deezer.com/fr#music/album/94822

Le Poème : http://www.deezer.com/track/1485153

Le Roi Arthus : http://www.deezer.com/fr#music/album/80487

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 9 Oct 2009 - 18:25

laurent a écrit:
Ce sera plus lisible, et ça permettra de mettre un petit avis sur chacune des oeuvres écoutées.

Ah bah tiens...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 9 Oct 2009 - 22:06

Le Trio op. 3 de chausson, oeuvre de relative jeunesse maisune oeuvre de musique de chambre que je pourrais qualifier de majeure. A l'égal sinon plus de ceux de Beethoven.
Une invention mélodique et harmonique constante, ausune répétition des thèmes, des passages d'une beauté époustouflante comme dans le 3° mouvement où les deux instruments à cordes à l'unisson se mettent à enlacer la ligne mélodique du piano.
Une p^che incroyable, ça déborde de musique et d'enthousiasme. Very Happy

Pistes 5 à 8:

http://www.musicme.com/Ernest-Chausson/albums/Trios-0794881475223.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 12 Fév 2010 - 23:06

Soirée Chausson. La Symphonie par Svetlanov, le Trio par les Beaux-Arts, le Quatuor avec piano par... Le Quatuor, Viviane... Encore du mal à me lancer dans le Roi Artus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 12 Fév 2010 - 23:15

Oui, moi aussi je me l'écoute rarement. Beaucoup de mal avec les opéras en général, même avec ceux que j'aime bien. Allez, je me le fais d'ici le printemps, juré craché.

Mais sinon, tu l'explores - et j'en suis fort aise - mais quid de l'appréciation de cette oeuvre à part ?

( Et la Symphonie par Svetlanov, y aurait pas moyen ? J'adore ce chef d'orchestre, et je crois n'avoir jamais écouté sa version - ou alors je l'ai quelque part et ça ne me dit rien... Shocked )

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 12 Fév 2010 - 23:20

De quelle oeuvre "à part" parles-tu ?

La version Svetlanov est excellente, je la préfère à Munch et Jordan que j'écoutais plus souvent.
Le Trio reste la plus belle des oeuvres de Chausson, j'en suis amoureux, réellement. Je travaille la partie violon depuis quelques semaines avec quelque succès.

On va voir pour Svetlanov s'il en reste un bout. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 12 Fév 2010 - 23:26

Je parle de l'oeuvre de Chausson, dans sa globalité.

Mais je crois que j'ai quelques éléments de réponse... Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 12 Fév 2010 - 23:28

Oui ! Laughing
Je ne dirais pas que c'est un de mes compositeurs préférés étrangement mais je crois que toutes ses oeuvres me plaisent. Avec tendresse, comme sa musique. Quand je l'écoute j'ai l'impression d'être avec un ami. Il me comprend. C'est spécial. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 12 Fév 2010 - 23:38

Demande à ta femme de t'acheter le bouquin de Jean Gallois sur lui.

Smile

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Ven 12 Fév 2010 - 23:58

Bonne idée ! Dans une semaine notre anniv' de rencontre et de mariage. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )   Aujourd'hui à 13:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Ernest CHAUSSON ( 1855-1899 )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Y a t il des utilisateurs de ...
» Un chausson fourré aux rêves-featuring ma jolie Apple Fritter (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paysages Intérieurs :: Arts et culture :: Musique-
Sauter vers: