Paysages Intérieurs

Ciné, musique, BD, photo, littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cinévision collective

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Cinévision collective   Lun 19 Jan 2009 - 2:16

Notre ami JF ayant lancé l'idée, nous allons pouvoir voir ou revoir des films ( principalement des films considérés comme majeurs tant qu'à faire ) décidés communément et les commenter allègrement.

Le Jury ( composé de lui et de lui seul ) a décidé qu'il s'agirait dans un premier temps de :
- La Grande Illusion ( Jean RENOIR 1939 )
- Quai des Brumes ( Marcel CARNE 1938 )
- Le Jour se lève ( Marcel CARNE 1939 )

Mais j'ose espérer que nous aurons bientôt de nombreuses oeuvres possiblement visibles par nous tous.
Peut-être même que l'ami Thal pourra se joindre à nous, et que Théano nous donnera aussi l'avis de son époux.

Ce serait bien aussi de savoir qui possède quoi ( VHS, DVD, etc ), non ?

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 19 Jan 2009 - 5:34

C'est bien, tu respectes les règles. Susucre pour laurent Razz

Pour la suite des évènements, je me demandais si proposer un seul film (voire deux?) à la fois ne serait pas plus pratique (temps, argent...) que trois. Non parce qu'avec les délais (médiathèques ou autres), on risque un peu de s'y perdre... Puis attendre que les rescapés du forum aient tous (re)vu le(s) film(s) proposé(s) avant d'émettre chacun leur avis (afin que celui-ci n'influence la vision du film?), on risque de se bousculer, non?

Qu'en pensez-vous? Un film ou plus par proposition?

PS : J'ai plus de magnétoscope, je n'ai ni Le quai des brumes ni Le jour se lève, ni sur DVD, ni sur VHS, ni sur Mémoire Virtuelle. Faut donc que je réserve pour la location.

PPS : j'ai rerevisionné La grande illusion de Renoir. J'vous attends maintenant rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
théano
Grand paysage


Féminin Nombre de messages : 89
Localisation : Wallonie be.
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 19 Jan 2009 - 6:23

Bonjour,

Je croix aussi un film à la fois.
Nous devons réserver la la médiathèque. Je croix que les vieux films on les loue pour une semaine.
Nous avons un DVD, et unVHS. C'est le domaine de Michel.

Je lui demande de ramener "La grande illusion" de renoir

Nous vivons à la campagne, je descends une fois par semaine en ville pour les courses.
Michel est responsable du service informatique dans une ècole,
Il est à Namur tous les jours.
iL sera pensionné fin mars.
Si besoin d'une "copie Blues ou Jazz" pas de problème
bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 19 Jan 2009 - 13:46

Un à la fois c'est plus sûr pour moi. Je vais à la bibli voir ce qu'ils ont bien sur les trois. Je ne sais même pas si je peux en emprunter plus d'un à la fois.

Je vous dis ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 19 Jan 2009 - 14:59

Pour les paralytiques du P2P, j'ai mis le film online.

Il est dispo à cette adresse Wink Il suffit de cliquer dessus.

http://tinyurl.com/9za6ef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 19 Jan 2009 - 18:01

Merci Fabien ! Very Happy
J'ai récupéré les deux autres films, j'ai donc les trois sous la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 19 Jan 2009 - 20:54

Bon bah je me mate le Renoir un de ces quatre.

Faut dire aussi que "Le Quai des Brumes", je le connais par coeur.
C'est un des vieux films que j'ai en VHS depuis le plus longtemps, depuis que j'ai un magnétoscope, donc je l'ai revu maintes fois.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Jeu 22 Jan 2009 - 7:02

Bon, ça y est j'ai vu deux fois La grande illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Jeu 22 Jan 2009 - 17:02

Bon bah je me le mate cette nuit alors.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Ven 23 Jan 2009 - 5:00

Ah y est, je viens de le regarder.

Je me disais... pour poster nos commentaires, puisque Vart ne l'a pas encore fait, ce qui serait bien, ce serait d'envoyer nos petits topos à une tierce personne, qui les posterait toutes en même temps, et seulement après on en discuterait entre nous. Parce que fatalement il y aura des choses qu'on aura tous dit, et du coup si on le lit chez l'autre on n'aura plus envie de le dire. Enfin, je ne sais pas si vous me comprenez, mais tant qu'à faire, pour garder la fraicheur de nos propos, autant les découvrir simultanément. Une idée comme ça...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Ven 23 Jan 2009 - 7:08

C'est OK, je m'en occupe ce soir. Oui ça sera rigolo ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Ven 23 Jan 2009 - 7:52

C'est à dire : on te les envoie ?

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
théano
Grand paysage


Féminin Nombre de messages : 89
Localisation : Wallonie be.
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Ven 23 Jan 2009 - 18:58

Bonsoir,

si j'ai bien compris, J'envoie mes commentaires en MP
Chez Vartan.
Nous allons visionner la "Grande illusion"
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Ven 23 Jan 2009 - 23:46

laurent a écrit:
C'est à dire : on te les envoie ?

OK, vous me les mettez sous spoiler, je ne regarderai pas et je les stocke. Je posterai le tout quand toutes les copies seront relevées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Sam 24 Jan 2009 - 3:56

Ok ça marche.
J'espère que notre Grand Instigateur pourra revenir rapidement.

N'oubliez pas de mettre une note sur 20 ( pour ceux qui notent sur 10, suffit de multiplier par deux Very Happy )

Ca va être intéressant de comparer nos visions, ce que chacun en a retiré, ce qui est important pour les uns et les autres. Si certains l'avaient déjà vu, peut-être aussi parler du différentiel entre les deux visionnages.

Bon allez, je vais faire mon petit topo.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
théano
Grand paysage


Féminin Nombre de messages : 89
Localisation : Wallonie be.
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Sam 24 Jan 2009 - 18:17

vartan a écrit:
laurent a écrit:
C'est à dire : on te les envoie ?

OK, vous me les mettez sous spoiler, je ne regarderai pas et je les stocke. Je posterai le tout quand toutes les copies seront relevées.

Bonsoir,
S'il vous plaît expliquez-moi " sous spoiler" Embarassed Embarassed

merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Sam 24 Jan 2009 - 18:48

Tu sélectionnes ton texte et tu cliques sur le bouton "spoiler" il est ainsi caché.

Comme cela !

Pour lire, clique sur le mot Spoiler


Spoiler:
 

Comme cela je ne serai pas tenter de lire.


Dernière édition par vartan le Dim 25 Jan 2009 - 2:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
théano
Grand paysage


Féminin Nombre de messages : 89
Localisation : Wallonie be.
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Sam 24 Jan 2009 - 23:07

Merci et bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 8:57

J'ai regardé le film hier en fin d'après-midi, juste avant de partir chez ma copine, allez, je me lance:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 18:20

Bon, je le lis pas encore, je fais le mien au plus vite et je j'envoie à Vartan.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 19:37

Voila, envoyé.
Je lirai celui de Fabien en même temps que les autres.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 21:16

Je poste le tout dans un petit moment... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 22:27

Fabien a écrit:
J'ai regardé le film hier en fin d'après-midi, juste avant de partir chez ma copine, allez, je me lance:

La Grande Illusion est sorti en 1937, au moment où la seconde guerre se préparait et que l'antisémitisme était devenu fashion. L'époque rend ce film encore plus intéressant, et même si on ne peut pas vraiment dire de nos jours que promouvoir la paix et la tolérance soit un acte courageux, on se rend compte après coup que ce film avait un véritable sens à ce moment là. Bien, parlons du film en lui-même, une des choses qui m'a marqué est qu'il n'y a pas de 'méchant' dans ce film, lors de la première partie on se croirait même dans une cours d'école. Le seul ennemi n'est pas palpable, il s'agit juste de la guerre, cette même guerre qui permet pourtant de réconcilier les aristocrates, les juifs et les ouvriers.
Une des idée principale du film me semble aussi être la démonstration de la futilité de la guerre. On sent que des deux côtés tout le monde attend la fin de la guerre pour pouvoir retrouver les leurs, et que la seule raison qui semble motiver cette guerre est le nationalisme.
Bref, j'ai trouvé ce film excellent, du vrai cinéma, avec cependant un petit bémol à la fin où il a encore fallu que Gabin se fasse la seule 'bonnasse de l'époque' du film, à croire que les acteurs étaient déjà catégorisés à l'époque ^^

16/20



théano a écrit:

Nous avons eu la chance de regarder le film restauré.

Réflexion de Michel " Que c'est beau le noir et blanc"
Il donne 16/20

Il y a bien 30 ans que je n'avais plus regardé "la grande illusion"

C'était une découverte:

La photographie dans le film: un ex. lorsqu'ils sont en hauteur
à une fenêtre et qu'ils regardent chanter les soldats allemands

Les scènes autour du coffre à vêtements. et bien d'autres

Tous les problèmes de sociétés sont abordés, même HAÏTI.

Ce sont les chefs de guerre qui veulent se battrent,et pas les peuples!

Je donne 18/20


laurent a écrit:


[spoiler]"La Grande Illusion" de Jean RENOIR - 1937
Alors je l'avais déjà vu, mais j'en avais un souvenir très différent, il ne me restait que les scènes avec Von Stroheim, que je croyais beaucoup plus sombres qu'elles ne sont. Car c'est un film essentiellement pacifiste, où les nazis sont très humains et amicaux. Le contexte est étrange d'ailleurs : c'est un film sensé se passer en 1916, la paix devrait être éternelle après un tel massacre, mais nous sommes quand même à la veille de la seconde guerre mondiale, il y a donc l'ombre de Hitler quelque part, une sorte de pressentiment, de mise en garde, ne serait-ce que dans la gestation du film ( avec la séquence de l'autodafé aussi, et l’évocation de l’antisémitisme ). Bon, le film en lui-même maintenant.

Nous avons là un film en trois parties très inégales.
La première se déroule dans un camp allemand, où une poignée de prisonniers français cherche à s'évader. On y voit un Gabin première période, plus joyeux et vulnérable, plus insolent et plus humain que ses rôles des années fin 50-60, un Carette qui nous fait du Chaplin, et un Fresnay en aristocrate très strict mais lucide : "d'un côté des enfants qui jouent aux soldats, et de l'autre des soldats qui jouent comme des enfants", "un camp de prisonniers ça sert à s'évader".

La seconde se déroule au château du haut-Koenigsburg, où "rien ne pousse", si ce n'est la fraternité des hommes reclus, prisonniers ou allemands, notamment entre Fresnay et Von Stroheim, issus du même milieu et très respectueux l'un envers l'autre ( "même en temps de guerre les combattants peuvent rester des hommes" ), voire admiratifs. C'est la partie la plus intéressante, là où se trouvent les meilleurs dialogues, les véritables propos du film, sur la différence entre les êtres ( "les gants, le tabac, tout nous sépare", « mais enfin vous ne pouvez rien faire comme tout le monde : dix huit mois qu’on est ensemble et on se dit encore vous », « Boeldieu ? Je l’aime bien, mais c’est pas la même éducation, il y a un mur entre nous » ), les nationalités ( "Les frontières sont une invention des hommes, la nature s’en fout" ), les classes sociales ("chacun mourrait de sa maladie de classe si nous n'avions la guerre pour réconcilier tous les microbes" ). Ces "grandes illusions", qui séparent davantage les membres d'une même armée que les deux armées elles-mêmes. La plus grande illusion étant la guerre, que l'on ne voit à aucun moment. Le film est comme en retrait du temps, de la vie et de la mort. Sauf dans cette partie, où Fresnay se sacrifie pour ses compagnons, tué par devoir et par discipline par Von Stroheim, qui illustre bien le nazi, droit et rigide, avec sa minerve.

Puis vient la troisième et dernière partie, la cavale de Maréchal ( Gabin ) et de Rosenthal ( qu'il traite de "sale juif", propos qu'on ne reverra pas après la guerre à venir ). Je trouve cette partie un peu inutile et trop longue. Il y a certes une histoire d'amour en devenir ( avec la seule scène d'amour escamotée aussi sec ), puis la liberté, dernière illusion, puisqu’il faudra repartir se battre. Mais ça finit un peu trop brutalement, en eau de boudin.

Un beau plaidoyer, avec une réalisation sommaire ( faut pas faire trop attention aux ombres de caméra et aux décors intérieurs plus que dépouillés ), mais un discours pacifiste et humaniste bien servi. J'aurais aimé plus de situations au château, entre Fresnay et Von Stroheim, comme dans mon souvenir, et pour renforcer encore la thèse du film. Mais, même si ça a beaucoup vieilli et qu’on a vu ça cent fois depuis, c’est un beau film.

13/20 ( pour les deux premières parties, la dernière rabaissant ma note )

PS : Je ne connais pas l’œuvre de Pindare, donc je ne sais pas ce que signifie son emploi ici.

vartan a écrit:

Je n'avais vu ce film qu'étant enfant. Presque plus de souvenir. J'ai pris beaucoup de plaisir à le voir (deux fois).

L'impression générale est celle d'une grande fraicheur, une grande liberté de la part de Renoir, celle de s'autoriser quelques intermèdes qui paraissent sans rapport avec le schmilblick comme la scène des hommes fouillant dans les fanfreluches et s'habillant en femme par exemple. Un beau noir et blanc, frémissant même. Des mouvements de caméra très fluides et stylisés, assez économique de moyens, de larges horizons qui font ressembler les scènes extérieures à des tableaux de Millet.
Tourné en Alsace et dans le château du Haut-Koenigsbourg, c'est un symbole qu'a choisi Renoir. Forteresse fortement investie par l'Empereur Guillaume quand l'Alsace est retombée dans les mains allemandes en 1870, il l'a restaurée et meublée pour en faire une monument à la gloire de la germanité, des aigles partout...

Plusieurs films en un, film d'aventure et d'évasion, fresque humaniste que ne renierait pas Zweig, Freud ou Romain Rolland, histoire d'amour façon mélo.
Le discours est simple mais il porte. On est en 1937, on sait déjà ce qui risque d'arriver, les allemands ne sont pas des caricatures de schleus, les français font les kékés comme d'habitude, les anglais s'amusent et les russes sont des brutes sympathiques, mais des brutes. Cette tentative de montrer que de part et d'autre du Rhin les gens sont les mêmes est belle, à l'époque c'était courageux. Celui sur la fin des aristos de la guerre (Fresnay et von Stroheim) face à la montée du populo me semble maladroite.

Les acteurs sont formidables et beaux. Un Gabin que je n'aime souvent pas malgré la puissance qu'il dégage. Ici il est génial, dans son passage au cachot, défait, hagard. Carette joue le zébulon de façon irrésistible. On ressent beaucoup de tendresse pour ce personnage secondaire comme pour celui du traducteur inénarrable et un peu bête de Pindare. Mais personne n'arrive à traduire Pindare, même pas Yourcenar. Mr. Green
Fresnay est fantastique, aristocratique et humain, une composition exceptionnelle.

La fin est touchante (Gabin et le "juif" Rosenthal joué par Dalio). Evocation de l'antisémitisme (ça aussi c'est osé dans ces années-là) et belle histoire d'amour simple et qui rappelle ces muets expressionnistes allemands des années 20. Une très belle lumière, des scènes très silencieuses.

J'ai beaucoup aimé aussi l'utilisation des langues originales, on entend parler allemand, français, russe et anglais. En plus dans la version que j'ai sans sous-titre c'est encore plus sympa. Fresnay et von Stroheim parlant tour à tour français, anglais ou allemand. On sent là aussi le message de fraternité entre les peuples que cherche à promouvoir Renoir. Sachant ce qui se passera peu de temps après...

Un film magnifique, épuré, très humain. Une équipe d'acteurs impressionnante. J'ai adoré. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 22:38

Bon bah on a tous bien vu le même film alors Very Happy

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 22:47

C'est déjà un point de départ. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 22:50

J'ai oublié de mettre une note... 17/20


Oui, Laurent, je sais, je dépense sans compter ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 22:54

Fabien a écrit:
Le seul ennemi n'est pas palpable, il s'agit juste de la guerre,

C'est vrai, on voit les scènes de fraternisation (le vieux soldat en prison qui est sensible à la détresse de Gabin) mais qui se raidissent et se dressent sur leurs ergots comme des coq dès qu'on annonce la prise ou la perte du fort de Douaumont...

Citation :

il a encore fallu que Gabin se fasse la seule 'bonnasse de l'époque' du film, à croire que les acteurs étaient déjà catégorisés à l'époque ^^

Jaloux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 22:58

Moyenne du film:

16+18+13+17= 64/4= 16/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 23:21

théano a écrit:


Tous les problèmes de sociétés sont abordés, même HAÏTI.
Pourquoi Haïti ? Il y a un noir, ce n'est pas un tirailleur sénégalais ?

laurent a écrit:
Car c'est un film essentiellement pacifiste, où les nazis sont très humains et amicaux.
C'est normal, ce ne sont pas des nazis Laughing

Citation :
On y voit un Gabin première période, plus joyeux et vulnérable, plus insolent et plus humain que ses rôles des années fin 50-60,

Oui, il est presque agréable...
Mr. Green


Citation :
L C'est la partie la plus intéressante, là où se trouvent les meilleurs dialogues, les véritables propos du film, sur la différence entre les êtres

J'ai trouvé ça un peu poussif quand même, la complainte des vieux aristos dont on n'a plus besoin... Oui pour le reste, les rapports ambigus entre le Fresnay et les autres soldats français.

Citation :

Von Stroheim, qui illustre bien le nazi, droit et rigide, avec sa minerve.

Mais non ! Pas nazi ! Prussien ! Mr. Green


Citation :
Je trouve cette partie un peu inutile et trop longue. Il y a certes une histoire d'amour en devenir ( avec la seule scène d'amour escamotée aussi sec ), puis la liberté, dernière illusion, puisqu’il faudra repartir se battre. Mais ça finit un peu trop brutalement, en eau de boudin.

Je la trouve très bien, la conclusion logique et humaine à cette fraternité. Ça finit en queue de poisson. A l'origine d'après ce que je viens de lire, Renoir voulait que les deux hommes (Rosenthal et Gabin) se donnent rdv au Fouquet's après la guerre. Et la dernière image aurait été celle de deux fauteuils vides le jour où les deux hommes devaient se retrouver dans ce bistrot.

Citation :
, mais un discours pacifiste et humaniste bien servi.

Ouais, simpliste mais finalement la bienveillance de Renoir est contagieuse. Mais n'a pas marché. Confused

Citation :
13/20

Tu te laisses aller ! Laughing

Citation :
PS : Je ne connais pas l’œuvre de Pindare, donc je ne sais pas ce que signifie son emploi ici.

J'ai tout Pindare dans ma chambre, je monte en chercher un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 23:35

...éphémères !
Qu'est l'homme ? Que n'est pas l'homme ? L'homme est le rêve
D'une ombre... Mais quelquefois, comme
Un rayon descendu d'en haut, la lueur brève
D'une joie embellit sa vie, et il connaît
Quelque douceur...


[Huitième pythique]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 23:39

Bon, je vous explique comment je note, pour que vous ne soyez pas trop surpris.

0-1 : Film inutile, grosse daube

2-3 : Film médiocre, largement raté

4-5 : Film bénéficiant d'une bonne idée ou d'une bonne réalisation

6-7 : Film intéressant mais sans génie

8-9 : Bon film, mais avec trop de défauts ( en général les comédies ) dans le fond ou la forme

10-11 : Bon film, mais auquel il manque encore quelque chose

12-13 : Très bon film, qui sort du lot

14-15 : Très beau film, grand film à voir absolument

16-18 : Chef d'oeuvre

19-20 : Je ne mets jamais au-dessus de 18, les chefs d'oeuvre étant par nature dépassables, mais très difficilement.


( Bon, s'il y a une belle actrice, en général il y a 6 points d'office, parce que je ne perds pas totalement mon temps, mais ça vous le saviez déjà, pour moi l'amour du cinéma tiens beaucoup à l'amour des actrices Embarassed )

Je viendrai mettre des exemples que tout le monde a vu, pour illustrer.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 23:46

vartan a écrit:
laurent a écrit:
Car c'est un film essentiellement pacifiste, où les nazis sont très humains et amicaux.
C'est normal, ce ne sont pas des nazis Laughing

Citation :
On y voit un Gabin première période, plus joyeux et vulnérable, plus insolent et plus humain que ses rôles des années fin 50-60,

Oui, il est presque agréable...
Mr. Green

Citation :
L C'est la partie la plus intéressante, là où se trouvent les meilleurs dialogues, les véritables propos du film, sur la différence entre les êtres

J'ai trouvé ça un peu poussif quand même, la complainte des vieux aristos dont on n'a plus besoin... Oui pour le reste, les rapports ambigus entre le Fresnay et les autres soldats français.

Citation :
Je trouve cette partie un peu inutile et trop longue. Il y a certes une histoire d'amour en devenir ( avec la seule scène d'amour escamotée aussi sec ), puis la liberté, dernière illusion, puisqu’il faudra repartir se battre. Mais ça finit un peu trop brutalement, en eau de boudin.

Je la trouve très bien, la conclusion logique et humaine à cette fraternité. Ça finit en queue de poisson. A l'origine d'après ce que je viens de lire, Renoir voulait que les deux hommes (Rosenthal et Gabin) se donnent rdv au Fouquet's après la guerre. Et la dernière image aurait été celle de deux fauteuils vides le jour où les deux hommes devaient se retrouver dans ce bistrot.


J'ai pas dit "simpliste".

Ah oui, mince, ce ne sont pas des nazis. Mais comme je le disais, on sent qu'ils sont pas loin dans l'esprit de Renoir. D'ailleurs, le personnage tendu de Von Stroheim me rappelle Villeret, et une certaine caricature des nazis, donc ça m'a enduit avec de l'erreur.

Je ne pense pas forcément aux dialogues d'aristos, mais à un face à face détenu/geôlier philosophant sur la guerre et leurs sorts. Mais bon, ça y est déjà en fait.

Pour la scène finale, j'aurais bien aimé voir ça, ou bien qu'ils retournent se battre, que le film finisse sur la guerre, la bêtise suprême, qu'on la voit, puisqu'on n'a fait qu'en parler tout le long du film.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Lun 26 Jan 2009 - 23:47

Bah alors, personne ne regarde "Intolérance" sur Arte ?
On en parle après ?

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Mar 27 Jan 2009 - 0:31

Non malheureusement, trop tard, je bosse demain. Il faudra que je 'achète à moins qu'on le trouve en téléchargement libre de droits, j'imagine que c'est le cas. Un tuyau, une adresse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Mar 27 Jan 2009 - 1:56

J'ai pas arte, et même pas de TV... et je suis même pas en Europe Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
théano
Grand paysage


Féminin Nombre de messages : 89
Localisation : Wallonie be.
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Mar 27 Jan 2009 - 10:33

Au moment ou le grand soldat noir termine, ce qui est un tableau,
Il passe près des autres qui discutent en disant "Haïti" , et va le déposer
sur le mur.
Personne n'y prend attention.

bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Mar 27 Jan 2009 - 12:07

Même pas moi, pas entendu en fait, ou pas compris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
théano
Grand paysage


Féminin Nombre de messages : 89
Localisation : Wallonie be.
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Mar 27 Jan 2009 - 12:13

théano a écrit:
Au moment ou le grand soldat noir termine, ce qui est un tableau,
Il passe près des autres qui discutent en disant "Haïti" , et va le déposer
sur le mur.
Personne n'y prend attention. ce morceau ne m'a pas échappé parce-que
l'organisation de la petite table sur laquelle travaillait ce gd soldat noir;
était pour moi une superbe photo, ces petits objets si bien placés.

Je ne sais pas faire de longs discours, mais j'aime observer la créativité dans la collaboration entre le metteur en scène
et le décorateur.

bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Mar 27 Jan 2009 - 14:22

Pas vu non plus.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
théano
Grand paysage


Féminin Nombre de messages : 89
Localisation : Wallonie be.
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Jeu 29 Jan 2009 - 6:02

C'est pour quand la prochaine cinévision?

Bonne journée à tous
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Jeu 29 Jan 2009 - 6:10

Oui, moi aussi j'ai hâte.
Ce qui est dommage, c'est que JF ne soit pas encore revenu.

Les amis, il me vient un idée. Bon, cependant je vous ai déjà donné mon avis sur ce film, puisque je l'ai découvert il y a deux mois seulement. et je crois que personne ne l'a vu ici, mais j'aimerais beaucoup vous faire partager mon coup de coeur pour "Portrait of Jennie" ( avec mes propres sous-titres ).
Et je pourrais refaire un commentaire plus étoffé...

Bref, si ça vous dit de faire ça, il me faudrait vos adresses postales, par MP, et je vous ferais parvenir de petites galettes.

Qu'en pensez-vous ?

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Jeu 29 Jan 2009 - 6:15

Tu préfères pas plutot le poster sur un compte adrive?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Jeu 29 Jan 2009 - 6:39

Ah bah oui tiens. Pas bête.
Faudra juste que tu m'expliques en deux mots ( lequel est le mieux, le plus rapide, etc )

Je vous propose ce film-là alors ?

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Jeu 29 Jan 2009 - 6:47

adrive.com, 50Go de stockage gratuit, en gros c'est comme un disque dur externe sur internet (rien à voir avec rapidshare, megaupload etc...).


PS: Je pars à Pékin ce soir, c'est à dire dans quelques heures, donc si tu ne comprend pas comment ça marche (mais à mon tu vas y arriver ^^) on verra ça à mon retour mardi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
théano
Grand paysage


Féminin Nombre de messages : 89
Localisation : Wallonie be.
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Jeu 29 Jan 2009 - 6:58

Bonjour,

J'ai besoin d"explications.

Que dois-je faire exactement.?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Jeu 29 Jan 2009 - 22:07

Toi tu n'as rien à faire, mais bientôt ( si tout le monde m'informe qu'il est d'accord pour que ce soit ce film - mais on peut faire les Carné avant si vous le souhaitez, je proposais ça comme ça parce que j'ai pensé à vous envoyer des copies de ce film que je veux faire connaître davantage aux amoureux du cinéma ), je mettrai un lien qui te permettra de charger directement le film sur ton ordinateur.

Pour l'instant, je vais le mettre sur Adrive, et j'attends votre accord global. Je vais aussi contacter Thal pour lui proposer de se joindre à nous. J'ose espérer que regarder de bons vieux films de temps en temps avec sa compagne ne le dérangera pas outre mesure...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Jeu 29 Jan 2009 - 23:21

Moi ça me dit tout à fait quelque soit le canal. Very Happy
Merci Laurent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
théano
Grand paysage


Féminin Nombre de messages : 89
Localisation : Wallonie be.
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Ven 30 Jan 2009 - 6:34

Bonjour Laurent,

Moi aussi , je te suis.

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Ven 30 Jan 2009 - 11:02

Faites comme vous voulez, ne m'attendez pas pour proposer des films. Faites à tour de rôle Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
théano
Grand paysage


Féminin Nombre de messages : 89
Localisation : Wallonie be.
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Cinévision collective   Ven 30 Jan 2009 - 11:16

Heureuse de te revoir.
bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cinévision collective   Aujourd'hui à 13:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Cinévision collective
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Débat sur la télévision
» autre quizz cinéma !!
» cinemania/2 billets de cinéma gratuit
» Cinéma : la fin des industries techniques françaises ?
» [Résolu] Faire une cinématique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paysages Intérieurs :: Arts et culture :: Cinéma-
Sauter vers: