Paysages Intérieurs

Ciné, musique, BD, photo, littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vu dernièrement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Dim 1 Aoû 2010 - 15:04

Je devrais trouver ça sur YT j'imagine. C'est en effet assez irrégulier. Les scénaristes doivent changer souvent. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Dim 1 Aoû 2010 - 16:26

Non non, il n'y a qu'Alexandre Astier qui écrit ( il fait tout en fait )
Ce que j'aime bien moi, dans les quatre premières saisons, ce sont les jeux de langage.
Mais plus que les petits sketches et les dialogues, c'est la trame souterraine qui est très maîtrisée dans le Livre V.
Et puis cette quête de paternité me parle...
Crying or Very sad

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Dim 1 Aoû 2010 - 17:48

Je vais regarder plus précisément. Je ne savais pas qu'il était le scénariste. Il a de l'imagination en tout cas. J'aime beaucoup le romain aussi. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Lun 2 Aoû 2010 - 7:22

Inception

C'est bien, au bout de 20mn j'ai eu envie de pisser (le film fait 2h30) et pourtant j'ai quand même aimé, ça veut dire que c'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Lun 2 Aoû 2010 - 7:28

Quand c'est nul t'a envie de chier ? What the fuck ?!?

Je devrais aller voir ça cette semaine. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Korrigan des bois


Féminin Nombre de messages : 45
Age : 45
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Ven 20 Aoû 2010 - 11:56

Depuis le début de l'année :

- Une éxécution ordinaire
- Chantal Thelma et Louise
- Robin des Bois
- Prince of Persia (le sablier du temps)

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Ven 20 Aoû 2010 - 16:43

Yo Calbo Wink

Et il y a quoi de bien parmi ces quatre films ?

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
calbo
Korrigan des bois


Féminin Nombre de messages : 45
Age : 45
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Ven 20 Aoû 2010 - 17:40

Eh bien à part Robin des bois qui est très décevant à cause des nombreuses incohérences tout est très bien Very Happy

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Sam 28 Aoû 2010 - 20:32

J'ai presque fini de regarder les 5 saisons de How I Met Your Mother, j'aime bien, et en plus ça me permets de maintenir mon niveau en anglais Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Sam 28 Aoû 2010 - 22:00

Moi je viens de finir la saison 7 de "24 heures", sympa sans plus.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 1 Sep 2010 - 18:03

Le Grand restaurant – Gérard PULLICINO – 2010
J'aime bien le sketch avec Bénabar et Pauline Delpech, celui avec Michel Aumont, et celui avec Baer aussi.
5/20

Des intégrations ordinaires – Téléfilm de Laurent SICARD – 2010
Un bon petit film, avec une très bonne actrice, Hiam Habbas.
8/20

*Tout le monde peut se tromper – Jean COUTURIER - 1983
J'aimais beaucoup Fanny Cottençon dans les années 80, alors parfois je me laisse aller à revoir un film avec elle. Celui-ci est mignon comme une pauvre comédie des années 80.
5/20

Conte de la frustration – Téléfilm d'Akhénaton et Didier D. Daarwin ( ben voyons ) – 2009
Je n'ai rien contre Akhénaton, il est plutôt sympathique, mais alors sa musique rap guimauve et sa petite histoire de couple, c'est vraiment pas mon monde et je ne peux m'empêcher de trouver tout ça très infantile. Il y a juste de bonnes petites choses dans la réalisation, le montage. Et par-dessus tout les vues de la ville et des rues la nuit. Mais alors les scènes chantées, non, c'est insupportable.
5/20

Tenir tête – Téléfilm de Julia CORDONNIER – 2009
Les deux jeunes comédiens, Salim Kechiouche et Sabrina Ouazani, sont excellents.
9/20

Mes Copines – Sylvie AYME - 2005
Une petite comédie adolescente sur quatre jeunes filles qui participent à un concours de danse et essaient d'atteindre l'orgasme pour bien danser. Bon, c'était mignon.
6/20

Les Ambitieux – Catherine CORSINI - 2006
Ah bah c'est mieux que « Mauvais genre » vu le mois dernier. J'ai bien aimé. Cédric Kahn a collaboré au scénario, ceci expliquant peut-être cela. Dommage pour le très mauvais titre, et pour l'aspect fantaisiste qui met le film sur un registre inférieur ( ou en tout cas moins réaliste et donc moins fort ) dès le début, même quand la gravité réapparaît.
8/20

Philippe Lelièvre, toujours givré ! – Spectacle
Alors c'est pas drôle, et c'est un peu chiant à suivre, du coup. Je me suis lassé très vite.
2/20

Clérambard – Pièce de Marcel AYME - 2008
Pas fan de Bigard, mais une pièce originale et moderne.
7/20

The Gingerbread man – Robert ALTMAN – 1998
C'est sûr que « L'homme pain d'épice » c'est pas top vendeur comme titre. On devine un peu tout dès le début, et puis on fait bien attention à ne pas trop expliquer les choses, donc ça maintient un petit suspens, mais c'est pas du grand scénario pour autant. J'aime surtout l'ambiance, avec l'ouragan qui approche, les couleurs automnales ( une réalisation aussi propre m'étonne de la part d'Altman ), le rôle de Robert Downey Junior, et la belle mais brève contribution de Daryl Hannah. On sent aussi que Branagh peut devenir un bon Wallander...
9/20

*Mon beau père et moi – Jay ROACH - 2000
Toujours marrant et débile.
8/20

Sa Majesté Minor – Jean-Jacques ANNAUD – 2006
Complètement débile. Seul intérêt : Mélanie Bernier, une fois de plus.
3/20

Faussaire – Lasse HALLSTRÖM – 2005
Mouais. Le premier rôle de composition de Richard Gere, au bout de trente ans, ça fait bizarre quand même. Une fois la surprise digérée, le film – basé sur une histoire vraie – est plaisant et habile, mais pas d'une consistance folle non plus. Le titre original, « Hoax », est nettement plus signifiant.
8/20

Le Pendu – Téléfilm de Claire DEVERS – 2006
Je n'ai pas trop suivi. Ca m'a ennuyé d'emblée.
2/20

Lord of War – Andrew NICCOL - 2005
Encore un film intelligent de Niccol.
11/20

Mensonges et trahisons et plus si affinités – Laurent TIRARD - 2004
Petit clin d'oeil à Studio, évidemment. Sinon, j'adore. Après « Mauvais genre » et « Les Ambitieux », voilà enfin le film réussi sur l'écrivain qui doute de son oeuvre et de sa vie sentimentale. Quasiment aussi bon que du Bonitzer. Et Baer excelle, évidemment.
10/20

Nos amis les flics – Bob SWAIM - 2004
Pour l'excellente Armelle Deutsch, belle et talentueuse. Sinon le film est parfaitement inutile, comme n'importe quel film de ce tâcheron de Swaim.
4/20

Les Glandeurs – Kevin SMITH - 1995
D'emblée, on se croirait dans un John Hughes. Sauf qu'au lieu d'un peu d'émotion et de tendresse façon 80's, on a plutôt droit à de la débilité 90's.
4/20

Airport – George SEATON – 1970
Impossible de le revoir sans penser au pastiche des frères Zucker « Y a t-il un pilote dans l'avion ? ». Le premier des film catastrophe, le premier des trois films catastrophe avec George Kennedy, au final réduit à une trame minuscule ( un avion qui doit atterrir après une petite explosion ), le tout en deux heures vingt, c'est peut-être un poil trop long non ?
5/20

L'Age d'homme... maintenant ou jamais ! – Raphaël FEJTO – 2007
Avec un titre pareil, j'aurais dû me douter. C'est pas glorieux. Apparemment le réalisateur-scénariste cherche à faire du Klapisch, en faisant aussi le panégyrique de Duris ( affiche de « De battre mon coeur s'est arrêté » ), mais hormis deux ou trois scènes marrantes, on est surtout dans un fouillis sans saveur.
5/20

*The Score – Frank OZ – 2001
Un peu comme « Les Experts » avec Redford : un film qu'on peut revoir sans déplaisir, mais qui ne mérite pas qu'on le revoie. Sauf que je ne me souvenais plus l'avoir vu.
8/20

*Tête à claques – Francis PERRIN – 1981
Pour Fanny Cottençon, une des blondes de mon enfance.
5/20

J'invente rien – Michel LECLERC - 2005
Quelques bonnes petites idées, notamment la dernière, très jolie. Sinon, le héros est un peu trop proche de moi, donc ça donne envie d'évoluer, parce que c'est pas fameux.
6/20

Juge et hors-la-loi – John HUSTON – 1972
Une comédie western, mais le trait est un peu lourd quand même.
6/20

Leaving Las vegas – Mike FIGGIS – 1995
Un film qui vaut bien plus pour Elisabeth Shue que pour le neveu coppolien ( pourtant oscarisé pour ce rôle ). Toujours les belles ambiances jazzy nocturnes chères à Figgis, avec cette fois-ci une noirceur au plus proche du réel. Une histoire d'amour paradoxalement débarrassée du sexe, aussi. Enfin, une histoire d'amour... disons que c'est la rencontre de deux paumés qui ont besoin de quelqu'un pour vivre, et pour mourir, l'amour n'étant ici que souffrance pour l'héroïne, et plaisir autodestructeur pour l'homme.
9/20

24 heures, saison VII - Série de Joel SURNOW et Robert COCHRAN - 2009
Une saison un peu bancale, qui abuse un peu des retournements et des rebondissements, avec toujours les mêmes ingrédients, les mêmes situations. Bon, il faudrait vraiment aller vers autre chose maintenant ( le téléfilm d'ouverture étant un peu plus intéressant justement ). Ca reste plaisant à regarder, mais trop dans l'attente du dénouement que dans le plaisir immédiat de chacun des épisodes.
8/20

Kaamelott Livre VI – Série d'Alexandre ASTIER – 2009
Une dizaine de jours de tournage à Cineccitta, une musique qui emprunte à Serra et Yared, des plans-séquences élaborés. Comme dans le livre précédent, on est sorti du format trop étroit des premières saisons et des gimmicks humoristiques pour donner du crédit et de la vraisemblance à l'histoire. On gagne donc en qualité et en teneur dramaturgique. Mais c'est plus un plaisir de fan en clin d'oeil à la série, tout en la renouvelant, qu'une saison aussi profonde et dramatique que le précédent Livre V, qui tourne autour d'un sujet primordial.
10/20

Off Prime, saisons 1 & 2 – Série de Simon ASTIER - 2007
C'est un peu une souffrance de regarder ce truc. Ils sont cons, ils sont pas drôles, ils donnent pas envie quoi. Les balbutiements et les personnages débiles ( comme dans Kaamelott, dont il utilise une bonne partie des expressions ), tout cela ne sert pas à grand chose, ça tourne en rond, et ça lasse très vite. Les pauvres vues de Paris en numérique de la saison 2 achèvent de rendre l'ensemble encore plus amateur. Ca se veut sans doute sans prétention, au prétexte que Virginie Efira joue l'auto-dérision jusqu'à l'imbécilité, mais c'est surtout d'une rare médiocrité. Pas facile de faire aussi bien que le grand frère...
3/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Sam 4 Sep 2010 - 0:19

Je me tapes les 24 heures... J'en suis à la saison 4 C'est chiant dès la saison une en fait. Toujours le même canevas. Ça ne s'arrange pas, autant d'invraisemblances que dans Lost !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Dim 12 Sep 2010 - 13:31

[Rec]2
Pas mal, beaucoup d'idées pour ne pas jouer au remake commercial, l'histoire repart là où le 1 s'était arrêté. Ensuite le côté ésotérique et vaticanesque vers lequel le film s'oriente me plaît moins. Mais l'ambiance huis clos est réussie et la caméra reste un des points le plus attachant de ce film.
Une scène qui m'a fait me marre tout seul, des ados qui attachent des fusées de feu d'artifice au dos d'une poupée gonflable pour la faire décoller. Mr.Red:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mar 14 Sep 2010 - 23:40

24 heures chrono : Saison 5... Toujours aussi chiant.

Cloverfield : Reprend le thème de la caméra subjective, un groupe de djeunss qui tentent de fuir un NY dévasté par un monstre 10 fois plus gros que Godzilla. Moins réussi que les [•REC] mais divertissant.

Woody Allen : Interiors - No comment

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 15 Sep 2010 - 1:19

La saison 5, j'avais beaucoup aimé moi.

Citation :
Sans doute la plus réussie, la plus forte en émotions et en rebondissements.
J'étais cloué du début à la fin, j'adhère totalement. J'en reveux.

Et j'avais préféré "Cloverfield" à "Rec".

Citation :
"Cloverfield" de Matt REEVES - 2008
Un bon exercice de style, un parti pris risqué ( caméra vidéo brouillonne, faut dire que le personnage qui filme est particulièrement abruti, mais bon, cadrer aussi mal même quand il ne se passe rien, faut le faire ), mais ça fonctionne plutôt bien, j'ai été agréablement surpris. Ce n'est pas du block-buster traditionnel, ça se passe plutôt "en-dessous" de la catastrophe, le côté intimiste est réussi, il y a donc un potentiel intéressant, même si ça n'en fait pas une réussite mémorable. Sinon, de belles incursions pub bien appuyées ( SEPHORA, NOKIA ) et de bien belles brunes ( oui bon d'accord elles crient peut-être un peu beaucoup ). Un bon divertissement original.

"[Rec]" de Paco PLAZA et Jaume BALAGUERO - 2008
Mouais, c'est sympa, ça file un peu les chocottes, mais c'est surtout cousu de fil blanc. Au niveau de la terreur, tout est plus ou moins téléphoné, on sent la préparation de chaque scène, on devine chaque "surprise" ( et pourtant je ne suis pas habitué aux films d'épouvante ). C'est le risque de ce parti pris dans la mise en scène - en caméra directe : soit c'est totalement maîtrisé, soit on voit les rouages, et ça tombe à plat. Comme ici. De plus, c'est pas top au niveau crédibilité, le scénar est simplifié au possible. Et que je t'isole tout ça dans un immeuble, et que je t'envoie un seul spécialiste, et que je te laisse mourir tout ça peinard, et que je te mets une possédée par le diable pour finir. C'est un bon petit délire entre potes quoi - comme souvent dans ce genre. Pas plus. Et puis ça braille sa mère un peu trop à mon goût.
5/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Jeu 16 Sep 2010 - 21:59

laurent a écrit:
La saison 5, j'avais beaucoup aimé moi.

Y a tellement d'invraisemblances de toutes sortes que Catherine et moi on s'est demandé si ce n'étaient pas les scénaristes de Lost qui étaient sur le coup. Laughing

Cloverfiels j'ai trouvé ça un peu long quand , 25 minutes dans leur sauterie, c'est démesuré pour un moyen métrage.
Pour REC je suis extrêmement bon public, je marche à fond. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Korrigan des bois


Féminin Nombre de messages : 45
Age : 45
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 29 Sep 2010 - 19:17

J'ai oublié "Les aventures d'Adèle Blanc Sec", film tiré de la série de BD. C'est un film bien fichu avec de belles images, des effets spéciaux bien réalisés et rigolo comme tout.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Ven 1 Oct 2010 - 23:14

Et je m'enfonce toujours plus loin dans les 24 Hours Chrono... Saison 6 sur la fin.
Jack vieillit mais il est toujours aussi frais que le lapin Duracell.

The Dairy of the Dead
M'en souviens même plus. Sans doute le plus mauvais des Romero.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Sam 2 Oct 2010 - 22:37

Bienvenue en Suisse - Léa FAZER - 2003
Une bonne surprise, avec un très bon rôle pour Vincent Perez. Curieusement, j’aime nettement moins Podalydès ici.
9/20

L'amour aux trousses - Philippe de CHAUVERON - 2004
Une petite comédie policière qui tourne très vite à la grosse bouffonnerie indigente. Heureusement qu'il y a la très belle Caterina Murino.
5/20

Retour aux sources – 2010
Un reportage intéressant sur la famille de Vincent Perez, hispanico-allemande, hantée par les guerres d‘Espagne et de 39-45. Le personnage m’est encore plus sympathique.
8/20

*Tête à claques – Francis PERRIN – 1981
Pour Fanny Cottençon, une des blondes de mon enfance. Et pour mon enfance.
6/20

A deux sur la balançoire – Pièce de William GIBSON - 2006
J’aime beaucoup au début, de bons dialogues adaptés par Dabadie, un beau couple Dujardin-Lamy. Puis je commence à trouver la jalousie et les tourments un peu exagérés, et donc ça finit par me décevoir. J’ai hâte de regarder le film qu’en avait tiré Wise.
7/20

Les petits meurtres d'Agatha Christie, Episode 5 : Le Chat et les Souris - Téléfilm d'Eric Woreth ( pas Eric Woerth ) - 2010
Une série de meurtres dans un pensionnat. Beaucoup de rebondissements, d’énigmes parallèles, de sous-histoires. Un épisode très réussi.
9/20

Entre 2 vies - Reportage de Sarah LELOUCH - 2009
Six mois de la vie de Samy Nacery, entre sa sortie et son retour en prison. No comment.
6/20

Alerte – Wolfgang PETERSEN – 1995
C’est dommage, c’est nul.
Non, remarque, tant mieux si c'est nul.
5/20

Les Parasites - Philippe de CHAUVERON - 1999
Pour le personnage d’Elie Semoun, et pour la beauté d’Estelle Skornik. Tiens, c’est le deuxième film de ce réalisateur que je vois en un mois, enfin, le deuxième navet, et dans les deux cas il n’y a que la comédienne pour le sauver.
5/20

Batailles – Pièce de Roland TOPOR et Jean-Michel RIBES – 2008
Plusieurs tableaux sans rapport les uns avec les autres. Inégal, et un peu secondaire.
5/20

Les petits meurtres d'Agatha Christie, Episode 6 : Je ne suis pas coupable – Téléfilm d'Eric WORETH ( toujours pas ) - 2010
Le meurtre d’une vieille bourgeoise pour un héritage. Beaucoup moins réussi que celui de la semaine dernière.
6/20

Collision fatale - Téléfilm de Terry CUNNINGHAM - 2006
Un tout petit film de SF – une sorte de sous « Armaggedon », c'est dire - avec le très mauvais Stephen Baldwin. Il y a aussi Dirk Benedict, le fameux « futé » de l’Agence tous risques et Starbuck de la première série Battlestar Galactica.
5/20

Columbo, épisode 14 : Requiem pour une star – Téléfilm de Richard QUINE - 1972
Un épisode plutôt médiocre.
6/20

Les Diamants de la Victoire – Téléfilm de – 2010
Un petit téléfilm semi-historique, entre reconstitution et charge comique contre la noblesse de 1792, avec Lorant Deutsch et Judith Davis. Pauvre, mais passable.
6/20

La Peau de Chagrin – Téléfilm d'Alain BERLINER – 2010
Une excellente adaptation de Balzac, que je n’ai d’ailleurs jamais lu. Belle apparition de Mylène Jampanoï, qui m’a rappelé une amie du lycée à qui je fais un bisou.
9/20

Columbo, épisode 15 : Le Spécialiste - Téléfilm de Hy AVERBACK - 1972
Un bon épisode avec Leonard Nimoy en chirurgien. On y retrouve aussi la petite Anne Francis de « Planète interdite » ( vu dernièrement ) au tout début.
8/20

District 9 – Neil BLOMKAMP - 2009
Je ne m’attendais pas à grand-chose, ou plutôt si, à un film plus orienté vers l’horreur, et en fait c’est une parabole très intelligente sur l’Apartheid, la xénophobie, très réussie. Bon, évidemment il y a quelques détails un peu légers : ils parviennent à recréer leur « fluide » juste au moment où ils doivent être déplacés, mais globalement c’est un très bon film.
11/20

Mademoiselle Drot - Téléfilm de Christian FAURE - 2010
Deux excellentes comédiennes - Louise Monot, dans un rôle très sévère, et Mélanie Bernier - au service d’une histoire un peu trop froide et rustre. Mais ces destins contrariés valaient bien une histoire.
6/20 ( pour les comédiennes )

Joe Kidd - John STURGES - 1972
Un western avec Clint dont je n’avais jamais entendu parler, et qui s’avère être très efficace.
9/20

*Comme t’y es belle - Lisa AZUELOS - 2006
Tombé dessus, donc revu en bossant, mais c’est pas terrible. La petite histoire avec Géraldine Nakache est mignonne, et puis Aure Attika est Aure Attika. Difficile de le nier.
5/20

L’Homme sans nom - Téléfilm de Sylvain MONOT - 2010
Une histoire qui me plaît, un scénario très bien dosé, avec des trajectoires et des rebondissements habiles. Et surtout une actrice totalement inconnue - Blanche Gardin - mais parfaite dans ce rôle d’infirmière qui tombe amoureuse d’un amnésique. Un très beau film sur un sujet que je brode depuis longtemps. Mais la toute fin est un peu faiblarde, même si elle rassure : il va devoir aimer une inconnue…
10/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Lun 4 Oct 2010 - 6:41

Pour District 9 j'ai été aussi agréablement surpris, c'est en tout cas tellement original comparé aux habituelles sorties en matière de SF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mar 5 Oct 2010 - 10:41

Tarkovski : Stalker
Je n'ai pas souvent vu un film aussi beau. Very Happy

Peut-être même le plus beau que j'aie jamais vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mar 5 Oct 2010 - 16:26

Je suis bien d'accord.
Le plus beau, grand, fort et passionnant des films.
C'est au-delà du cinéma. Le pur chef d'oeuvre.

18/20

Bien content qu'il t'ait plu.
Tout le monde n'aime pas forcément.
Mes rares amis cinéphiles ont en général adoré.
Laura, elle, n'a jamais voulu le voir...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mar 5 Oct 2010 - 21:59

Je comprends qu'on puisse se garder de la beauté un temps, une fois entr'aperçue on est toujours déçu par le reste. On peut garder ce film pour ses vieux jours. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mar 5 Oct 2010 - 22:35

Non non, c'est parce qu'elle croit qu'elle n'aimera pas, que ce sera long et chiant, comme "Andrei Roublev" ou "Solaris", les seuls qu'elle a vus.
Enfin, de toute façon, elle m'a quitté, c'est qu'elle est bête Smile

On reprend les visionnages collectifs ?

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mar 5 Oct 2010 - 23:21

Si tu veux. Je suis en train de mater Zerkalov (Le Miroir). J'ai aussi quelques Kurosawa que j'aime bien à revoir Rashomon et Le château de l'Araignée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mar 5 Oct 2010 - 23:28

Va pour Akira.

T'es partant Fabien ?

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 6 Oct 2010 - 5:17

J'ai pas trop de temps en ce moment, mais j'ai queques Kurosawa en stock. Vous voulez lequel?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 6 Oct 2010 - 11:25

Comme tu veux. Si on n'a pas on doit pouvoir choper ça. Je vous ai cité les deux que je viens de récupérer, je dois avoir Dreams et Vivre dans la peur en DVD quelque part. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 13 Oct 2010 - 12:40

Vous seriez partants pour Rashomon ?

En ce moment je poursuis ma découverte de Tarkovski.

Après Solaris, Stalker, Zerkalo (Le Miroir), c'est Offret (Le Sacrifice) avant-hier. Un petit choc de par la gravité des questions qu'il me pose. Beau et noir. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 13 Oct 2010 - 17:14

Tarkovski, ou "Offret" ?

Partant pour "Rashomon"

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 13 Oct 2010 - 23:18

Je parlais d'Offret. La mort, le lien avec ceux que l'on aime, l'idée du sacrifice, la façon dont on a rempli sa vie et celle des autres...
Je mate Rashomon demain sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Jeu 14 Oct 2010 - 12:02

Moi je ne l'ai vu qu'une seule fois, et j'en garde un souvenir mitigé.
En tout cas il m'a beaucoup moins touché que ses deux films précédents.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Jeu 14 Oct 2010 - 22:15

Je l'ai trouvé moins facile, moins évident, dur et presque abstrait, moins poétique mais j'aurais du mal à les classer. Solaris et Zerkalo peut-être un peu e retrait des autres. Ils sont tellement pensés et riches de sens qu'en faire le tour mérite beaucoup de temps j'imagine. J'avais vu Offret à sa sortie, j'étais jeune et franchement je n'avais rien senti de ce que je sens aujourd'hui. J'avais trouvé ça très beau mais ça ne me concernait pas.

Je lance Rashomon. Tout le monde l'a ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Ven 15 Oct 2010 - 13:35

Je l'ai, mais pas les sous-titres...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Ven 15 Oct 2010 - 17:28

Vérifié, j'ai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Sam 16 Oct 2010 - 7:22

Première moitié regardée, il me reste deux versions de meurtre à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Sam 16 Oct 2010 - 9:05

Choppé les sous-titres, plus qu'à regarder, cette nuit, je pense.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Sam 16 Oct 2010 - 14:42

J'ai fini. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 27 Oct 2010 - 17:40

Je vais le mater cette nuit Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 27 Oct 2010 - 17:51

J'ai terminé il y a tellement longtemps que me souvenais même plus de ce 'visionnage collectif' Very Happy, Laurent t'es vraiment lent Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 27 Oct 2010 - 18:55

Ah mais moi je mate cette nuit et j'envoie mon topo dans la foulée.

Donc on dit les topos demain ? Quelle heure ?

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 27 Oct 2010 - 20:37

pas en semaine, j'ai pas un temps de cerveau disponible avant le week end Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 3 Nov 2010 - 23:47

Le Monsieur d’en face - Téléfilm d’Alain ROBILLARD - 2006
Une sorte de remake frenchie de « Pour le meilleur et pour le pire », avec Rénier dans le rôle de Nicholson. C’est très insuffisant pour mériter une redite, et on lorgnerait donc plutôt vers le « pire » . Et puis un phobique qui guérit en moins d’une heure, ça me fait doucement rigoler.
5/20

Cortex - Nicolas BOUKHRIEF - 2006
Un bon petit thriller, mais qui aurait gagné à jouer davantage sur l'ambiguïté scénaristique, parce que là on n'a que très peu de suspens finalement. J'aime bien la petite histoire entre Dussolier et Marthe Keller, qui m'a rappelée une vieille dame croisée dans une maison de retraite, et qui semblait attendre son fils, son « amour » en tout cas, avec une peluche dans les mains. Un souvenir qui m'avait marqué. Petite apparition de mon vieil ami comédien aussi, en prêtre.
9/20

Michel Vaillant – Louis-Pascal COUVELAIRE - 2003
Peut-être le plus beau film qu’il m’ait été donné de voir. La seule chose qui l’empêche de surpasser « Top Gun », c’est la musique d’Archive, qui n’a pas la force de « Take my breath away », ni même du thème joué à la guitare par Steve Stevens. Un pur chef d’œuvre. Par contre, Diane Kruger, qu’est-ce qu’elle est moche…
4/20

La Voie de Carla - Reportage de Marc BERDUGO - 2010
Difficile de dire si j’apprécie la femme davantage, mais l'objet en lui-même est intéressant, dans sa propagande putassière.
6/20

Ghost Dog - Jim JARMUSCH - 1999
Pour une fois chez Jarmusch une certaine linéarité dans l’histoire. Mais toujours de l’humour, et de la poésie - avec le code des samouraïs ( le bouquin "Rashomon" ), le personnage du glacier, les mafieux de pacotille, les vues de la ville la nuit. Difficile cependant d’adhérer pleinement, tant on est dans le décalage prononcé.
8/20

Changement d’adresse - Emmanuel MOURET - 2006
Un petit marivaudage très charmant, avec la jolie Fanny valette. Mouret est vraiment très bon en naïf timide et nigaud.
10/20

Rock Hudson, beau ténébreux - Documentaire de Andrew DAVIES
Tiens bah j’ai envie de redécouvrir sa filmographie et la série MacMillan du coup. Bon, par contre, parler tout du long de son homosexualité, ça me semble un peu beaucoup. Il était quand même un peu autre chose qu’un homo non ? Ca m’attriste un peu.
7/20

Rock Academy – Richard LINKLATER – 2003
Un paumé guitariste rock au grand coeur, ça me dit quelque chose... C'est gentillet, amusant, un esprit un brin rock'n'roll, mais pour ados pré-pubères quand même. Trop gentillet.
7/20

Toi et moi... et Dupree – Anthony & Joe RUSSO - 2006
Un paumé fan de cyclisme ( il fait du home-trainer devant le Tour de France ) au grand coeur, ça me dit quelque chose...
7/20

Le Choc des Titans – Desmond DAVIS - 1981
C'est d'un ridicule. Tout est mauvais, et bien mauvais. L'histoire, bon c'est la mythologie grecque, donc ça ne pose pas trop de problèmes, il y a de l'aventure et du merveilleux. Mais la réalisation, au secours. J'étais d'ailleurs persuadé que ça datait de début 60. Je ne retiens que la séquence de « L'Ile des morts », inspirée des tableaux de Böcklin.
3/20

Serenity – Joss WHEDON - 2005
Très bon film de SF, très bon scénar, un peu ce que je développais il y a quelques années. Du coup, j'ai envie de découvrir la série ( avortée ) dont ce film représente la saison 2, « Firefly ».
9/20

Les Ripoux 3 – Claude ZIDI - 2003
Un divertissement plaisant, sans plus. Le scénario, au moins, est renouvelé.
7/20

La Clef – Guillaume NICLOUX – 2007
Un très bon thriller, fort et noir, avec une intrigue un poil complexe ( plusieurs choses ont dû m'échapper, mais je n'avais pas la clef en question, et c'est certainement fait exprès ), mais finalement plutôt secondaire – l'atmosphère et la dérive du héros prévalant. La narration, comme beaucoup de bons films modernes, fait se croiser plusieurs destins en une seule histoire. Il y a aussi l'idée des deux époques ( et le délire sur les mondes parallèles ), mais c'est un peu beaucoup demander, on n'est pas dans une BD d'Andreas non plus. Mais j'ai pris plaisir à être ballotté dans les méandres de ces descentes adjacentes.
12/20

Presque célèbre – Cameron CROWE – 2000
Un beau film intelligent sur le rock, habité par le personnage satellitaire mais central de la groupie charismatique jouée par Kate Hudson, parfaite.
10/20

*Le Rôle de sa vie – François FAVRAT – 2006
Déjà vu il y a quelques années. Beaux rôles pour Viard, parfaite en nunuche ( et César de la meilleure actrice pour ce rôle, justement ) qui se fait bouffer de tous les côtés, et Jaoui en star. D'ailleurs, je ne peux m'empêcher de rapprocher ce film de « Le Goût des autres », avec la rencontre de deux identités opposées, ou de « Cuisine et dépendances » avec la musique flamenco.
9/20

Pars vite et rentre tard – Régis WARGNIER - 2006
Vu la deuxième partie. Ca n'avait pas l'air extraordinaire.
6/20

Astérix aux Jeux Olympiques – Frédéric FORESTIER & Thomas LANGMANN – 2007
Des clins d'oeil, de l'humour potache, mais rien de drôle ou d'original. On est bien d'accord, ce n'est pas mon style de cinéma, et plus on voit de ces navets, plus on comprend pourquoi, tout en déplorant la ruine de ces millions d'euros dépensés pour rien.
4/20

*Marathon Man – John SCHLESINGER – 1976
Déjà je ne comprends pas trop le titre, dans ce qu'il a d'ultra facultatif dans cette histoire. Ensuite, je trouve dommage qu'on mette ce film si haut ( ou « Macadam Cow Boy » ), comparé au sublime « Loin de la foule déchainée » du même réalisateur. Et enfin la torture par un dentiste nazi deux jours avant de se faire arracher une dent de sagesse, c'est de l'ordre du ressenti, mais c'est justement assez pauvre comme tension.
8/20

Cédric Klapisch, ce qui Le meut – Document de Patrick FABRE
Le parcours d'un cinéaste humain et attachant, un peu éternel adolescent, donc dans lequel je me retrouve très souvent. On découvre ici son doute et son exigence. Un beau portrait.
8/20

Le dernier Cheyenne – Tab MURPHY - 1995
Bon alors c'est pas crédible – il y a des Cheyennes cachés dans une vallée secrète - mais c'est pas très grave. Au moins le parti pris est humaniste et sympathique. Mais à la fin, l'archéologue partie avec lui ( qui ressemble à Lena Olin ) n'est pas réapparue, mais non, il sort de prison sans être inquiété. Bon, les effets musicaux sont un peu trop appuyés aussi, mais pour un petit film façon téléfilm ça n'est pas trop grave finalement.
7/20

PS : I love you – Richard LAGRAVENESE – 2008
Une belle idée un peu gâchée par la mièvrerie. Dommage, en donnant un peu plus de gravité et d'intensité à ces messages d'amour venus du passé, on aurait eu droit à une très belle histoire. Ici, on dépasse vite l'idée pour s'endormir dans une bluette dont il ne restera rien.
8/20

Le Récidiviste – Ulu GROSBARD – 1978
J'ai bien aimé, mais autant on comprend le personnage au début, autant on abandonne assez vite toute compassion, ce qui fait qu'on laisse le héros sombrer tout seul, sans plus être en accord avec lui ou sa petite amie, la mignonne Theresa Russell.
7/20

Christophe Alévêque, Super Rebelle – 2010
Pas terrible. La critique est aisée, mais l'art est difficile.
3/20

Aimé de son concierge – Téléfilm de Olivier SCHATZKY – 2010
Un bon petit épisode, sans plus.
8/20

My Name is Earl - Série – Saison 1
Une bonne petite série sans aucune prétention, donc ça se regarde très simplement.
8/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Jeu 2 Déc 2010 - 21:02

Joyeuses funérailles – Frank OZ - 2007
C'est du comique un peu trop grossier, mais allez, ça passe.
5/20

Open Bed – Pièce de David SERRAO et Roberto SANTIAGO, adaptée par Laurent Ruquier - 2008
Mouais, très sommaire. Pour la brune Elisa Tovati et la blonde Laurence Arné
4/20

The Kovak Box – Daniel MONZON - 2006
Un excellent thriller, très hitchcockien, jusque dans la musique, typiquement hermannienne. Excellent, enfin, je dois préciser : dans sa première moitié uniquement. Car à partir du moment où il est question du livre, et que l'énigme se résout de manière absurde, tout le charme du début s'évanouit, et on tombe dans le mauvais téléfilm. Dommage, tout était là dans l'amorce du scénario pour faire un beau truc.
8/20

La Vénitienne – Téléfilm de Saara SAARELA – 2010
Un excellent petit thriller à la française. Thierry Frémont, acteur que j'adore, et la belle Hélène Seuzaret, que je découvre, participent grandement à cette réussite, tout comme l'atmosphère nocturne et la belle façon de filmer Paris. Scénario très bien mené, intrigues imbriquées et aspect psychologico-familial bien dosés. Une sorte de Wallander de chez nous.
10/20

L'Affaire Blaireau – Téléfilm de Jacques SANTAMARIA - 2010
Amusant. Amusant façon gaminerie. Sans plus.
6/20

Crainquebille – Téléfilm de Philippe MONNIER - 2010
Le plus triste des épisodes, le plus émouvant, et donc l'un des plus beaux. Apparition de la jeune Morgane Cabot. Par contre, la musique n'est pas du tout adaptée.
9/20

2012, la conspiration de l'Apocalypse – Documentaire de Dimitri GRIMBLAT - 2009
C'est amusant, dans l'esprit de « Opération Lune » de William Karel.
6/20

Batman et Robin – Joel SCHUMACHER - 1997
J'ai tenu quoi... dix minutes ? Pourtant il y avait Uma Thurman... mais bon, trop c'est trop.
1/20

L'Embrasement – Téléfilm de Philippe TRIBOIT – 2006
C'est pas sur France télévision qu'on verrait ça ( l'autre soir, si on ne savait pas pour qui voter en 2012, on avait des documentaires sur Mitterand et l'Algérie, puis Le Pen et la torture ). Bref, merci à Arte d'exister. Un bon téléfilm sur la mort de Zyed et Bouna, et les émeutes de 2005.
9/20

Panic Room – David FINCHER - 2001
Avec un titre pareil, je m'attendais au minimum à un film d'horreur, ou de claustrophobie, mais en fait non. C'est juste un petit film de suspense efficace, mais sans grande originalité.
8/20

The Weather Man - Gore VERBINSKI - 2004
Très bon film. Un scénario typiquement dans le style que j'aime, entre « Wonder boys » et « Rien sur Robert », avec un héros totalement largué, looser magnifique. Une très belle photographie. Absolument rien d'extraordinaire, juste un passage à vide d'un personnage paumé, avant le changement. Un climat. Quelques nuages de respiration dans l'hiver. Quelques petites épreuves du quotidien, anodines, mais qui font le sel de chaque vie. Peu de choses. Une ambiance. Donc j'aime bien.
11/20

Un Lieu incertain – Téléfilm de Josée DAYAN – 2010
Encore une adaptation de Vargas, après les trois premiers bons épisodes. Mais là c'est vraiment trop alambiqué et tordu pour me convaincre. J'aimais bien le début, au cimetière de Highgate, avec l'évocation de Dante Rossetti, et j'aurais vraiment aimé une intrigue qui reste dans ce goût là, en Angleterre. Bon bah je n'ai plus qu'à l'écrire tiens... Mais là, c'est vraiment raté ( on aperçoit même l'équipe technique dans un reflet de vitre de voiture à deux reprises ), et pourtant cette série est ce que Dayan a fait de mieux depuis « La Rivière Espérance » il y a quinze ans .
5/20

Tout ce qui brille – Géraldine NAKACHE & Hervé MIMRAN - 2010
Une gentille petite comédie urbaine ( en fait ultra rive droite ouest parisienne, limite dédouanement de bobo, mais bon ), féminine et contemporaine. Un moment sympathique et rafraichissant en tout cas ( à l'image de l'excellente imitation de Céline Dion en ouverture ).
9/20

*Ennemi d'état – Tony SCOTT – 1999
Un honnête thriller, qui contient les prémices du nouveau style du petit frère Scott.
8/20

*Affaires privées – Mike FIGGIS – 1990
Autant pour moi, j'avais oublié que j'avais plutôt apprécié Gere dans ce bon petit polar, aux côtés de Andy Garcia et la belle Nancy Travis. Il faut dire que Figgis fait souvent du bon travail.
9/20

*Marche à l'ombre – Michel BLANC – 1986
Vu et revu quand j'étais ado, ça faisait longtemps donc. Et je dois dire qu'en plus du scénario et des dialogues, le travail de cadre est de qualité. Sans doute l'équipe de Patrice Leconte ( vérifié : eh oui, c'est Edouardo Serra, qui a fait beaucoup de leconte, et à qui on doit aussi la magnifique lumière sur "la jeune fille à la perle" )
10/20

Les Méchantes – Téléfilm de Philippe MONNIER – 2010
Il arrive à la fin ce qu'on attend tout du long de cette heure et demie bien trop longue, et sans intérêt. Navrant. A quand une adaptation des "Filles de feu" ( en particulier "Aurélia" ) de Nerval plutôt ?
2/20

Modern Love – Stéphane KAZANDJIAN – 2008
Une belle petite comédie sentimentale à la française, mais héritière des comédies américaines des années 90. La partie du film en insert est juste prétexte à des passages chantés et dansés inutiles, mais outre cela c'est très plaisant. D'autant que Bérénice Béjo est magnifique. A tomber. Peut-être à mon goût l'équivalent français de ma Liv Tyler.
9/20

Fausses innocences – Téléfilm de André CHANDELLE - 2009
Une Hélène de Fougerolles en blonde hitchcockienne. Un Thierry Godard comme toujours impeccable. C'est noir, triste et dépressif ( ça se passe en Belgique ), mais au final on n'aura ni une grande intrigue ni de grandes émotions. C'est froid, et on est bien sans. Réalisation très correcte.
6/20

Piégé – Antoine FUQUA - 2000
On a droit ici à un suspens relativement faible, et au registre comique du pire effet, comme dans les années 80. C'est donc très loin de tenir la distance.
5/20

Camping 2 – Fabien ONTONIENTE – 2010
Une redite du premier, en moins drôle donc. Parce que je n'ai aucun mal à dire que j'aime bien le premier, que ça me rappelle mon enfance, que c'est creux et un peu gras, mais sympa quand même, dans la lignée des "Bronzés font du ski".
7/20

99 Francs – Yann KOUNEN - 2007
Ah bah c'est sûr qu'il n'y avait pas mieux que Kounen pour faire un film sur la déchéance d'un coké qui finit dans la jungle. Apparemment d'ailleurs, la drogue c'est pas bien. Le voyage en surface est cependant plutôt bien foutu. De bons moments avec les bad trips ( le dessin animé avec le bébé en sang qui vole, trop fort ). Bien joué aussi le coup de la fausse fin. La vraie fin est nettement dispensable.
9/20

Robin des Bois – Ridley SCOTT – 2010
Un préquel attrayant, au scénario signé Helgeland. Après « Duellistes », « Gladiator » et « Kingdom of Heaven », encore un bon film de genre du grand frère Scott. Mais j'ai surtout hâte de voir sa « Guerre éternelle », d'après Haldeman, qu'il projette de tourner.
9/20

*Poursuite - Andrew DAVIS - 1996
La poursuite hivernale du début ( plus hitchcockienne que dans « Le Fugitif ») me plaît bien, mais le côté scientifico-débile, beaucoup moins. On a donc une heure sympa, même si on pourrait pu espérer un poil plus de romantisme avec la pimpante, pulpeuse et délicieuse Rachel Weisz, qui manie très bien le battement de cils sur ses yeux humectés. On accumule donc les déceptions, dans ce film plus que mineur.
6/20

Le Goût de la vie – Scott HICKS - 2007
Une gentille petite comédie un peu triste, donc pas totalement guimauve. Sucrée salée quoi, puisqu'il s'agit de cuisine. La petite Abigail Breslin ( « Little Miss Sunshine » ) est très bien.
9/20

Tango – Téléfilm de Philippe VENAULT – 2010
Sans doute le pilote d'une série, avec deux flics comme héros ( le flic un peu rustre et original, et sa collaboratrice garçon manqué – la belle Audrey Fleurot ). Concernant l'intrigue, ça met une heure à décoller, et ça ne vole pas bien haut. Bref, on n'aura sans doute pas de suite.
6/20

Premier regard – Irvin WINKLER - 1999
Val Kilmer et Kelly McGillis : les deux mêmes que dans « Top Gun », quinze ans après. Sans Tom Cruise, mais avec la pétillante Mira Sorvino, qui habite tout le film.
8/20

Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec – Luc BESSON – 2010
On retrouve un peu la sauce Besson la plus digeste – sans être pour autant passionnante - avec l'Egypte archéologique ( Cinquième élément ), des vues touristiques de Paris ( la statue de Jeanne d'Arc ), un humour basique, pour ne pas dire puéril ( Arthur ). Une adaptation BD telle que les gens la conçoivent quoi. Là-dessus, je ne me prononcerai pas : je n'ai jamais été fan de cette série de Tardi. Bon, donc ça se regarde et ça s'oublie aussitôt. C'est drôle, je le savais déjà avant de le voir.
7/20

Perdus dans l'espace – Stephen HOPKINS - 1998
Un scénario intéressant, à base de fluctuations spatio-temporelles - mais un résultat vraiment beaucoup trop kitch en carton-pâte, avec un je-ne-sais-quoi caractéristique des films de daube, principalement à cause des effets spéciaux. Quand oon sait que ça rendra aussi mal, on ne se lance pas dans une telle entreprise. Uniquement pour la belle Heather Graham, donc.
6/20

*A la petite semaine – Sam KARMANN - 2003
Ca commence avec de bons mots, on pourrait croire qu'on se lance dans un excellent Karmann. Mais il faut bien une intrigue, et on se retrouve dans une petite histoire de petits truands sur le retour ( sur une semaine, comme son nom l'indique ). Evidemment, Cornillac est plutôt bon en beauf intégral, Gamblin plutôt bon en looser sensible, et Lanvin plutôt bon en taulard romantique qui veut se racheter. Mais ça n'ira pas au-delà.
7/20

Le Silence de Lorna – Jean-Pierre et Luc DARDENNE - 2008
Un grand et beau film. Bon, c'est cru, c'est rude, mais on rentre avec tendresse dans ce silence, sans pouvoir aider la petite Lorna, qu'on sait perdue dès le départ, et qui pouvait se sauver ( et sauver celui qu'elle aurait pu aimer ). Le film s'ouvre sur des billets de banque : tout tourne autour de l'argent, des trafics, des escroqueries, des détournements. La bourse pour la vie, croit-elle. Avec tout ce que ça implique de bon et de mauvais choix, d'options, d'erreurs, de retournements, de déceptions, d'hypocrisies, de compromissions, de silences. Difficile de gérer tout cela. Difficile d'arriver à ce qu'on désire. On suit donc cette séquence de vie moderne avec la noire fascination pour une résolution qui ne viendra pas. La caméra à l'épaule ne fait plus mal au crâne, ça fait plaisir aussi.
12/20

Fracture – Téléfilm d'Alain TASMA – 2010
Une sorte de redite – mais en beaucoup plus aboutie – de « Entre les murs », avec comme axe principal le désoeuvrement et la confusion. Bon, ensuite l'exemple par la parabole ( la fracture sociale, sociétale, urbaine, générationnelle, familiale, physique et mentale ) est souvent très intéressant : l'épisode final de l'enlèvement est certes parlant, mais un peu extrême cependant. Le prix d'interprétation aux comédiens, tous extraordinaires.
12/20


Tiens, j'ai l'impression que je commence à mettre plutôt 9 que 8 aux films potables.
Y a du progrès... ou alors je commence à devenir moins exigeant...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 15 Déc 2010 - 17:19

Le Détonateur – Pat PROFT - 1998
Avec Leslie Nielsen, mort quelques jours plus tôt. Bon, au moins l'avantage avec ces films c'est qu'on sait exactement à quoi on a à faire. C'est débile, c'est gros et gras, mais ça peut aussi décrocher quelques sourires.
4/20

On purge bébé – Téléfilm de Gérard JOURD'HUI - 2010
J'avais lu et détesté, mais là ça passe. Torreton, Nanty et Bezace sont excellents.
8/20

Dérapages incontrôlés – Roger MICHELL - 2002
Vu sans regarder. Bon, ça avait l'air gentillet.
6/20

Le Voyage du ballon rouge – Hou HSIAO-HSIEN – 2008
En gros, faut aimer Paris, la photo, Juliette Binoche ( même en blonde, mais moi je l'aime même chauve ), le piano, l'innocence, la douceur et l'imaginaire des enfants, les marionnettes, la culture chinoise, le cinéma poétique. Et les films au rythme lent qui prennent le temps de filmer la vie en plans-séquences. Très beau travail de cadrage et de lumière. Bon, alors c'est vrai que sur un plan dramaturgique ça n'a aucun intérêt, donc ça surprend, mais c'est le genre de surprise que j'aime bien. Dommage quand même qu'on reste enfermés et qu'on ne voyage pas davantage avec le ballon dans les rues et les secrets de Paris. Le mix entre fiction et réalité étant parfaitement réussi, j'eusse aimé un mix un poil plus poussé entre séquences de vie et séquences de ville.
A noter que, comme « L'Heure d'été » d'Assayas, ami du réalisateur, c'est un film commandé par le Musée d'Orsay ( où le film s'achève, par une très belle séquence devant la toile de Félix Vallotton ), et que, bien sûr, il faut que je regarde « Le Ballon rouge » de Robert Lamorisse.
11/20

Mariés à jamais – Série avortée de Russell MULCAHY – 2003
Je n'aime pas les scénarios qui dévoilent des indices trop importants et de manière trop appuyée au spectateur, à l'insu des protagonistes. Surtout lorsqu'on se fout ouvertement dudit spectateur. Tous ces efforts pour nous emmener dans une direction, alors qu'on sait pertinemment que c'est la mauvaise. Absolument pathétique. Et aucun cliché du mauvais téléfilm ne nous est épargné. Décidément, il ne doit rester qu'un seul film dans la filmographie de Mulcahy ( arf arf arf ). Reste la présence de la souriante Carly Pope. Et la musique de Patrick Williams, dans le style Desplat.
3/20

Jeux de dupes – George CLOONEY – 2008
C'est un peu sans aucun intérêt.
3/20

L'Arnacoeur – 2010
Une très belle comédie romantique, qui réussi le bon dosage de comédie et de romantisme. La réalisation est très efficace, la musique très belle. Par contre, la toute fin est bâclée et ratée.
10/20

Nicolas Le Floch, la Perle de Varsovie – Téléfilm de Nicolas PICARD DREYFUSS – 2010
Un scénario particulièrement confus
5/20

*Platoon – Oliver SONE – 1986
S'il y a un genre que j'exècre, c'est bien le film de guerre. Bon, donc ça tue et ça s'entretue entre soldats, avec qualité du discours et de la pensée philosophique au niveau de la bite. Dans cette puanteur masculine, la femme c'est la pin-up dans le porte-feuille, la vieille qu'on exécute, et la jeune qu'on viole. Que du bonheur donc. Bon, sinon, ce n'est pas parce qu'on mets dix fois de suite le début de l'Adagio de Barber saucissonné qu'on s'appelle Kubrick. Autant engager un compositeur pour une musique qui s'en serait inspirée. Bref...
6/20

Nicolas Le Floch, le Grand veneur – Téléfilm de Nicolas PICARD DREYFUSS – 2010
Ah bah c'est original ça, la bête du Gévaudan, dis donc.
7/20

Broken Flowers – Jim JARMUSCH – 2005
Un Jarmusch très sympa. Un road movie très wendersien d'ailleurs. Un voyage dans le passé, et dans l'instant présent, à la recherche d'un fils inconnu. La fin m'a déplu sur le moment, mais en fait c'est très bien comme cela. Une jolie Pell James ( la fleuriste ).
10/20

*Meurtre en suspens – John BADHAM – 1996
Revu ce bon petit thriller en temps réel, qui a certainement inspiré les scénaristes de la série « 24 heures ».
8/20

Shuttle – Edward ANDERSON – 2008
Pour un premier film, ce thriller hardcore est plutôt maîtrisé techniquement, et sans temps mort. Je m'attendais à un teen-movie, eh ben c'est pas trop ça. Peyton List est très belle.
8/20

Kung Fu Panda – Mark OSBORNE et John STEVENSON - 2008
Un divertissement pour enfants, réussi.
9/20

Les Femmes de l'ombre – Jean-Pierre SALOME – 2008
Des jeunes femmes envoyées en France préparer le débarquement. On a droit à la petite intervention de Renucci, abonné aux films de guerre. Et c'est à peu près tout.
7/20

Un Divorce de chien – Téléfilm de Lorraine LEVY – 2010
Le téléfilm typiquement stérile, inutilement vain et niaisement idiot. Un grand moment.
3/20

*The Game – David FINCHER - 1997
Un bon petit thriller basé sur une machination paranoïaque. Mais par contre ça ne marche qu'à la première vision, comme à peu près tous les films de ce genre, et en particulier les Fincher.
10/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Sam 8 Jan 2011 - 21:26

Backbeat – Ian SOFTLEY - 1994
L'avant Beatles, avec leur premier bassiste Stuart Sutcliffe, et sa rencontre avec la photographe Astrid Kircherr, jusqu'à sa mort, à 21 ans. Anecdotique, mais soit.
7/20

Shoot'em up – Michael DAVIS - 2007
Un gros navet – l'un des plus beaux spécimens qui soit, façon scénario de Besson : un action movie violent, vulgaire, avec invraisemblances de type quatre vingt dix neuvième degré, pas drôle. De plus, il y a un passage avec du Strapping Young Lad à la télé, ce qui tendrait à rapprocher le fan de death metal du gros porc débile qui aime les films de merde. Et comme je n'aime pas cette idée, en tout cas en ce qui me concerne...
0,1/20

A vos caisses ! – Téléfilm de Pierre ISOARD - 2010
Ca se laisse regarder. Gentillet.
5/20

*Piège de cristal – John McTIERNAN – 1988
Une réalisation qui repose sur de gros effets bien pompeux. Et le mec qui au lieu de descendre de l'immeuble pour s'enfuir et prévenir les flics monte et reste pour lutter tout seul, bien sûr. Je ne me souvenais pas que le film était si vieux, mais ça a bigrement vieilli quand même. Ici, la musique tourne autour de « L' Hymne à la Joie » de Beethoven.
8/20

Shrek 2 – Andrew ADAMSON - 2004
Suivi d'une oreille distraite. Pour les enfants.
5/20

Stuart Little 2 – Rob MINKOFF - 2002
Suivi d'une oreille distraite. Pour les enfants.
5/20

American Pie 5 : String Academy – Joe NUSSBAUM - 2006
Comme pour les précédents : un mélange d'humour ado bien gras et de déchéance sexuelle à l'américaine, avec par-dessus une gentille petite histoire d'amour plus « mature » qui adoucit l'ensemble. Mais ça reste du divertissement très bas de gamme.
5/20

Hellphone – James HUTH - 2006
Une parodie de teen-age movie bien foutue, avec nombreux clins d'oeil et gags idiots, qui en font un exercice de style au second degré réussi et amusant.
8/20

Le Voyage aux Pyrénées – Jean-Marie et truc LARRIEU – 2008
Surprenant, et prenant.
11/20

Jean de La Fontaine, le défi – Daniel VIGNE – 2007
C'est d'un ennui... Sara Forestier a de jolis petits seins. Pour la musique de Michel Portal, pourtant grand improvisateur de jazz, merci Zbigniew Preisner et « La Double vie de Véronique »
2/20

Maman mode d'emploi – Katherine DIECKMANN - 200
Uma Thurman est une jeune mère qui remet en question sa vie affective et ses velléités d'écrivaine – car la demoiselle tient un blog. Au final, le film, ainsi que son héroïne, ne raconte rien d'autre qu'une toute petite crise de la quarantaine assez insipide et insignifiante, sans autre saveur que celle de son interprète, hélas portée sur une hystérie fatigante.
7/20

Columbo : Couronne mortuaire – Téléfilm de Alan J. LEVI – 1989
Un bon épisode.
7/20

La Grande inondation – Téléfilm de Tony MITCHELL - 2007
Du bon spectacle catastrophe, avec Londres envahie par les eaux.
7/20

Transsibérien – Brad ANDERSON - 2008
Un bon petit thriller original et efficace, un brin morbide, en plein coeur de la Sibérie. Je n'ose imaginer le nombre de cadavres qui pourrissent sous la neige, dans certaines parties du globe.
9/20

Au coeur de la tempête – Téléfilm de Steven R. MONROE - 2008
Wouah, trop bien le titre. On a donc une relation difficile entre une mère et sa fille, mais le tout durant une tornade exceptionnelle sur Seattle. Vous pigez le truc ? Ah oui, au fait, à la fin, la jeune fille découvre qui est son père, et donc tout le monde est heureux. Sont forts ces américains quand même...
6/20

Atomic Train – Téléfilm de David JACKSON - 1999
Ce qu'il y a de bien dans les téléfilms catastrophe, c'est qu'excepté le héros, tout le monde est con comme un balai. Du coup on rigole bien, même si la bombe atomique tue plein de gens.
5/20

Le Renard et l'Enfant – Luc JACQUET – 2007
Un très beau film pour enfants et grands enfants. Une fable poétique et panthéiste, dotée d'une réalisation magistrale, et de décors naturels sublimes. Une belle rencontre initiatique.
10/20

Time and Tide – Tsui HARK - 2000
Un film d'action hong-konguais pur jus, avec toute la débilité outrancière qui va avec le genre. C'est efficace, il y a de bons efforts de réalisation, mais c'est surtout un spectacle navrant pour ados mal vieillis ( le sieur ayant commis deux films avec JCVD auparavant )
7/20

Jackpot – Tom VAUGHAN - 2008
On connaît la recette de ces comédies romantiques par coeur, mais ça fait toujours plaisir à voir. Pour combler une heure ou deux nos propres petites frustrations.
8/20

Réalité ou illusion ? - Spectacle de Eric ANTOINE – 2009
J'aime bien. Quelques fous rires bienvenus.
8/20

Firefly, saison 1 – Joss WHEDON – 2002 ( Episodes 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11)
Bon bah le Joss Whedon est fan de western et de SF, apparemment. En tout cas cette série tente un mix des deux, et c'est plutôt réussi – encore faut-il adhérer au concept et aimer autant l'un que l'autre, ce qui n'est pas mon cas. Il y a aussi une approche psychologique que j'apprécie, ce qui la rapproche de Battlestar Galactica – qui en termes de ressorts dramatiques et de qualité de réalisation lui est néanmoins bien supérieure. C'est donc très plaisant, mais c'est encore un peu balbutiant. Le film qui fait office de seconde saison était nettement plus abouti sur le plan scénaristique. Apparition de la jeune Christina Hendricks, et par rapport à V que je regarde en même temps, on reconnaît la brune Morena Baccarin.
9/20

V les Visiteurs, saison 1 – Yves SIMONEAU - 2009 ( Episodes 1 2 3 4 5 6 7 8 9 11 12 )
C'est la même équipe que pour « Les 4400 » apparemment. Et comme ils n'ont pas pu continuer cette série, ça y ressemble étrangement. Le travail sur les visages pour les rendre plus reptiliens est réussi, mais en revanche les décors et les fonds numérisés dans le vaisseau font un peu tâche. Ce serait bien aussi que les scénarios décollent un peu dans la deuxième saison, et que les personnages vivent un peu dans la vraie vie, avec des décors, de l'action, quelque chose dans ce goût-là.
8/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Jeu 20 Jan 2011 - 20:05

Mes amis – Michel HAZANAVICIUS - 1999
Une comédie satirique, parodie des sitcoms AB prod, avec une pointe d'humour noir, mais qui se satisfait de beaucoup trop peu.
6/20

Marley & moi – David FRANKEL - 2008
Un gentil petit film américano-familial sur un couple qui adopte un chien, pour se préparer à avoir des enfants. C'est donc sympathique, mais sans doute un peu pauvre également.
8/20

Le Témoin amoureux - Paul WEILAND - 2008
Une belle petite comédie romantique avec la délicieuse Michelle Monaghan ( Hannah, qui en plus d'être un palindrome est l'un des plus beaux prénoms qui soit ), pour laquelle l'abruti de héros macho dragueur invétéré peine à découvrir son amour, après dix ans d'amitié, et justement quand elle va se marier. C'est donc quelque peu énorme et impossible, mais soit, les scénaristes américains ont l'art de saisir l'impossible à bras le corps. Hormis cette totale absurdité-prétexte – qu'il vaut mieux accepter malgré tout sans trop rechigner - nous avons droit à un beau petit voyage en Ecosse, avec un plan copié sur « Highlander », et un beau border-collie. Et moi j'en veux un, de border-collie.
9/20

Bienvenue à Edelweiss – Téléfilm de Stéphane KAPPES - 2010
On le sait, j'aime bien Claire Keim – sans quoi bien évidemment je n'aurais jamais regardé une telle daube - et je peux à peu près tout lui pardonner. Mais ne serait-il pas un poil plus intéressant pour elle d'opter un jour pour autre chose que des fictions familiales toutes pourries ?
4/20

Whatever Works – Woody ALLEN – 2009
Un petit cru, mais néanmoins fort sympathique. Dommage que la confrontation génie/ingénue n'ait pas été davantage exploitée de façon plus mordante. L'idée, comme toujours, est donc bonne, mais le film ne s'empare pas vraiment de son sujet.
8/20

Le Gendre idéal – Téléfilm de Arnaud SELIGNAC - 2008
Bon, va pour Armelle Deutsch, toujours aussi belle et talentueuse. Pour le reste...
5/20

Les Faux-Monnayeurs – Benoît JACQUOT – 2010
Patrick Mille joue bien. Dolorès Chaplin est jolie. Melvil Poupaud est égal à lui-même. Outre cela, c'est d'un ennui, d'une longueur... et puis ces gamins qui jouent aux adultes, non, c'est ridicule. Et lourdaud.
3/20

Mafia Blues – Harold RAMIS – 1999
On ne va pas très loin avec un sujet qui pouvait donner beaucoup plus, mais c'est plaisant. De Niro se moque enfin de lui-même, et ça donne de bons moments.
8/20

Mafia Blues 2 : la rechute ! – Harold RAMIS – 2002
On s'écarte totalement du sujet, et ce n'est plus drôle du tout. C'est même complètement creux.
6/20

Le Village des Damnés – John CARPENTER - 1995
On n'est pas très loin du mauvais téléfilm. J'espère que l'original de 1960 est en noir et blanc, et plus recherché sur la forme, parce que c'est somme toute assez pauvre, et totalement dénué d'émotion. Ca colle au sujet, mais ça ne nous apporte rien en tant que spectateur.
5/20

Le Gendre idéal 2 – Téléfilm de Arnaud SELIGNAC - 2010
Armelle Deutsch a dû se dire qu'il était inutile de continuer à jouer dans cette débilité, mais du coup cet épisode ne représente plus aucun intérêt. Ah si, on aperçoit Alexandra London pendant quinze secondes, et en plus elle sourit, donc c'est un grand moment.
3/20

Dame de coeur – Téléfilm de Charlotte BRÄNDSTÖRM - 2010
Un bon petit polar bien ficelé, mais merci les grosses coïncidences de la mort qui mâchent tout le boulot du flic ( l'excellent Thierry Godard ). Apparition de la rare et jolie Gaëlle Bona.
8/20

Loin du paradis – Todd HAYNES - 2002
On est de toute évidence dans un film héritier de Sirk et Minnelli, des mélos des années 50, jusque dans le générique final. Julianne Moore est absolument parfaite dans ce rôle de femme au foyer très middle-class, toute en sourires de façade, avec ses failles intérieures, aussi coincée qu'elle est ouverte sur le plan humain. On assiste donc impuissants aux méfaits du racisme, et au déclins de vies gâchées par la bêtise ambiante. Un film de peu en surface, mais qui raconte beaucoup de choses profondes sur l'Amérique d'une certaine époque. Cela dit, il faut que je revoie la fin, car j'en ai été un peu empêché.
9/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Ven 4 Fév 2011 - 16:09

2012 – Roland EMMERICH - 2009
Tout cela pour qu'un couple américain se reforme... franchement, ça fait un peu beaucoup. Bon, sinon c'est évidemment du gros block-buster bien exagéré, avec son lot d'énormités et d'incohérences. Je m'attendais à un film catastrophe, mais finalement on passe beaucoup de temps en avion et dans la grotte de la fin. Aucune surprise. Du pur divertissement, mais raté par rapport à son sujet.
5/20

*Le Serpent – Eric BARBIER - 2006
Je n'avais pas trop aimé la première fois, mais c'est un bon petit thriller à l'américaine, honorablement réalisé. A noter aussi la belle musique du frère ? Barbier, façon John Ottman.
9/20

Fric, Krach, et gueule de bois – Documentaire de Bernard FAROUX – 2010
Intéressant.
5/20

Dame de Pique – Téléfilm de Philippe VENAULT – 2010
Ouais, super, celui-là il est filmé caméra à l'épaule. Trop bien. Et cette fois, c'est la tueuse qui fait tout pour se faire arrêter. Bravo l'intrigue à la noix. Vivement les Dames de Trèfle et de Carreau pour des enquêtes toujours aussi passionnantes...
6/20

Le Déjeuner des canotiers – Téléfilm de Daniel JANNEAU - 2010
L'idée est originale, mais pour ce premier épisode, c'est un peu décevant. Une fois qu'on connait le meurtrier des rousses, ça tombe complètement à plat.
5/20

Un Bal au Moulin de la Galette – Téléfilm de Daniel JANNEAU - 2010
Un épisode plus émouvant et intéressant, même si encore une fois l'absence d'intrigue réelle ne suffit pas à éloigner l'ennui qui guette. Un beau rôle pour la jolie Stéphanie Pasterkamp.
8/20

Fragments – Rowan WOODS - 2008
Un film qui joue autant sur la potentialité de moins en moins lancinante de drames successifs, il faut au moins qu'il nous révèle tout du drame originel, et c'est plutôt très bien distillé et savamment dosé tout du long. Plastiquement, c'est également très intéressant. Tous les comédiens sont formidables, mais peut-être que justement, la multiplication et l'éclatement narratif nous écartent un peu de chacun des personnages. Un film qui prend un malin plaisir à jouer avec nos nerfs, mais réussi.
10/20

*58 minutes pour vivre – Renny HARLIN – 1990
Le soir de l'attentat à l'aéroport de Moscou, bien le programmateur. Bon, sinon c'est plutôt plaisant à revoir, comme le précédent, et ça a un poil moins vieilli.
8/20

La Bataille de Passchendaele – Paul GROSS - 2008
C'est mauvais. Au début, j'ai un peu suivi parce qu'il y avait une ébauche d'histoire d'amour, avec le blessé qui devenait peu à peu l'infirmier de l'infirmière, mais j'avais un peu de mal avec les dialogues. Et puis très vite le film de guerre a repris ses droits, et ça m'a vite saoulé. C'est très mauvais.
4/20

La Bonté des femmes – Téléfilm de Marc DUGAIN & Yves ANGELO – 2010
Un beau film, bien écrit, et de belle facture. Il manque des choses, mais comme en contrepartie c'est assez concis et pas trop long, c'est plutôt un bon point, parce qu'on aurait quand même fini par se lasser. Belle présence d'Annelise Hesme, qui sait bien jouer les femmes tristes.
9/20

Entre ses mains – Anne FONTAINE – 2005
Une histoire curieuse et fascinante qui se dessine entre deux êtres fragiles, Isabelle Carré et Poelvoorde. Un mystère plane sur leur rencontre, et amène ce film vers une noirceur inédite, comme un parfum de mélancolie, irréel, sans aucune violence. Qu'il soit coupable ou innocent, leur histoire est celle d'une attraction, l'attraction entre deux êtres abandonnés. Un film tout en délicatesse, habité par le sourire et la blondeur d'Isabelle Carré. Et très bon rôle pour Poelvoorde, bien plus intéressant dans ce registre que dans la comédie. A noter également la belle lumière de Denis Lenoir, et la musique de Pascal Dusapin.
11/20

Snow cake - Marc EVANS - 2006
Un film au charme étrange, décalé, attachant. De la poésie et de la douceur, malgré les drames. Les acteurs sont remarquables, et il y a une jolie petite histoire avec Carrie-Ann Moss.
10/20

*Heat – Michael MANN – 1995
Je n'ai jamais considéré ce film comme étant un grand polar digne des louanges que j'entends de-ci de-là. Il me semble beaucoup trop long, en tout cas avec des longueurs inutiles, et pourtant avec des ellipses étranges. Mais je l'ai revu sans déplaisir. Pour l'ambiance, maîtrisée.
9/20

Un Homme pour la vie – Téléfilm de Harry WINER - 2003
Une charmante comédie romantique. La pétillante Kimberley Williams a des visages de l'amour que je connais bien, et donc j'ai passé un bon moment de nostalgie.
8/20

XxX The New Level – Lee TAMAHORI – 2004
Une grosse daube inepte à la Seagal, mais version black, rap, et pourtant sans aucun clichés réducteurs ou racistes à leur insu. C'est beau l'Amérique. Pour une fois j'ai dérogé à la règle et zappé bien avant la fin.
3/20

Sherlock - Série britannique en trois épisodes - 2010
La première enquête est de loin la plus balbutiante ( puisqu'on devine tout avant le grand Sherlock ), mais les deux autres sont vraiment très fouillées et prenantes. Une réalisation excellente, une série très sympa à suivre.
9/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Ven 18 Fév 2011 - 16:01

A la recherche du temps perdu – Téléfilm de Nina COMPANEEZ – 2010
Le comédien est bien choisi, mais quel ennui. Je crois que Proust ne s'adapte pas, et c'est tant mieux. Certains livres doivent être lus.
3/20

La Couleur du mensonge – Robert BENTON - 2003
Déjà, on a droit à un excellent chef op, Jean-Yves Escoffier, dans ce qui sera malheureusement son dernier film. Dès les premières images, je pense au « Les Rêveurs » de Tykwer, et je me dis que ça peut donner un très bon film. Mais non, il y a deux histoires, et celle du passé du héros n'offre que peu d'intérêt, et plombe un peu l'ensemble. Il y a aussi l'introduction de l'écrivain-narrateur, qui n'apporte rien, si ce n'est pour dire que c'est une adaptation de Philip Roth. Bancal, donc. Et vraiment dommage d'avoir un scénario aussi mal ficelé, alors qu'au niveau de la réalisation ça pouvait donner un très beau truc. Les acteurs sont excellents, en premier lieu Nicole Kidman, et je crois qu'on a bien compris qu'elle a les ongles noirs. Sont trop forts en effets spéciaux ces américains quand même.
9/20

Il y a longtemps que je t'aime – Philippe CLAUDEL – 2008
Je me doute du fin fond du drame depuis le début, mais ça reste plaisant. Le portrait est bien dépeint, et il y a un certain réalisme. Mais on reste néanmoins en surface des choses.
9/20

Wallander : Meurtriers sans visages - Série suédoise, saison 2 – 2010
Toujours aussi bien réalisé, avec ces gros plans, ces focales, qui donnent du recul, et en même temps collent au plus près du réel.
10/20

Playboy à saisir – Tom DEY - 2006
Encore une fois, une charmante petite comédie romantique de seconde zone. J'ai bien aimé l'histoire en arrière plan avec la coloc brune un peu farfelue, la mignonne Zooey Deschanel
9/20

Dragon, l'histoire de Bruce Lee – Rob COHEN - 1993
On sent bien le film du début des années 90, limite téléfilm. Je ne sais plus pourquoi j'aimais Bruce Lee lorsque j'étais jeune, puisque je n'ai jamais vu de film avec lui, mais là j'ai découvert sa vie, et c'est assez étonnant. Il y a aussi une jolie Lauren Holly.
7/20

*Fauteuils d'orchestre – Danielle THOMPSON – 2006
Très plaisant de revoir ce film choral chaleureux, nostalgique et optimiste.
12/20

Iron Man – Jon FAVREAU - 2008
De l'action-movie avec, comme c'est l'habitude désormais, et tant mieux, une bonne moitié de découverte/initiation/construction du super héros. Ensuite, c'est beaucoup plus sommaire et typique des films inutiles, avec bagarres et effets spéciaux dans tous les sens.
7/20

Dikkenek – Olivier VAN HOOFSTADT - 2006
Mouais, bon, c'est gentillet, y a un peu d'humour absurde à la belge, et surtout deux magnifiques demoiselles en fleur. Un film qui donne surtout envie de voir tous ceux avec elles que je n'ai pas encore vus.
7/20

Demain, je me marie – Téléfilm de Vincent GIOVANNI - 2010
Une jeune femme rencontre l'homme de sa vie la veille de son mariage. L'actrice, Delphine Chanéac, avec ses petits seins, a le tempérament d'une Cameron Diaz, en brune. Ce qui donne du peps et de la légèreté dans cette petite comédie un peu caricaturale, mais non dénuée de charme.
7/20

*Narco – Gilles LELLOUCHE & Tristan AUROUET – 2003
Un jeune narcoleptique qui a une vie de merde, et décide de se vouer à sa passion pour la bande-dessinée. Ils auraient pu me confier le rôle quoi. D'autant qu'au début, c'est Eglantine Rembauvillé qui joue Zabou jeune. Mais c'est tout de même très insuffisant.
7/20

Wallander : L'Homme qui souriait – Série suédoise - 2010
Il est bien glauque et dépressif celui-là. Sans doute le plus noir de la série. La réalisation passe un peu plus au second plan, et on plonge davantage dans l'enquête.
10/20

Rouge diamant – Téléfilm de Hervé RENOH – 2011
Un pilote de série, apparemment ( parce que sinon c'est vraiment tout pourri en unitaire ), qui demande à voir la suite. Le montage saccadé, « à l'américaine » ( puisque ça se passe là-bas, et ça tend à y ressembler ) est des plus énervant. Etonnant aussi de voir Bertheloot là-dedans, mais bon, faut bien bosser, puisqu'il n'est plus demandé au cinéma, même pas par René Féret.
6/20

The Sentinel – Clark JOHNSON - 2005
Le fils Douglas et le fils Sutherland dans un bon thriller façon « Dans la ligne de mire », en plus efficace. Un peu agacé au début par une réalisation un peu gâchée, ça s'améliore au fur et à mesure.
9/20

Shooter, tireur d'élite – Antoine FUQUA - 2007
Surpris par la qualité de ce film a priori loin de mes attentes. Et puis Rhona Mitra.
10/20

La Maison – Manuel POIRIER – 2007
Une écriture subtile. La maison est le symbole de l'attachement, de l'amour, de la famille décomposée, ou à construire, attachement à un lieu et aux êtres, aux souvenirs, à l'enfance. Bref, encore un beau film sensible de Poirier, avec la pétillante Barbara Schulz ( jolis moments avec son enfant ), et la sublime Bérénice Bejo, parfaite en amoureuse.
11/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Ven 4 Mar 2011 - 0:06

Quand l'amour s'emmêle – Téléfilm de Claire de la ROCHEFOUCAULD - 2010
Un petit téléfilm sans prétention, avec le couple Jean-Pierre Lorit et Emmanuelle Devos
7/20

Nobel son – Randall MILLER – 2008
Bien foutu. Tordu, mais bien foutu.
8/20

*Jeanne et le garçon formidable – Olivier DUCASTEL & Jacques MARTINEAU - 1998
Du bon et du mauvais. Le bon se résumant principalement à Virginie Ledoyen.
8/20

Valentine's day – Garry MARSHALL – 2010
Une sorte de « Love actually » à la sauce américaine, avec de belles actrices ( Hathaway, Biel, Garner, Alba ) et un maximum de positivité sucrée pour encenser la commercialisation de ce jour. Allez, ça passe.
8/20

Derrière les apparences – Téléfilm de Armand MASTROIANNI - 2008
C'est pas terrible. Et apparemment Elizabeth Berkley ne joue que s'il y a une scène dans une piscine.
5/20

Le Candidat – Niels ARESTRUP - 2007
Un bon film, mais nettement insuffisant. Un film d'acteurs réalisateurs donc, comme en politique. Par contre, j'invite Nicolas Hulot à le regarder si ce n'est déjà fait, ça devrait le dissuader de se noyer au côté des requins des campagnes présidentielles.
8/20

Un Coup de tonnerre – Peter HYAMS – 2005
Encore une bonne idée de paradoxe temporel pour un film mal fagoté, avec une réalisation de mauvais téléfilm et des décors inconsistants. Bref, un film de série B, qui méritait mieux. Un autre titre déjà.
7/20

Wallander : La Cinquième femme - Série britannique, saison 2 - 2009
Déjà, Wallander, ça ne se regarde pas comme la plupart des films. Le moindre film de base a beau être soigné depuis une quinzaine d'années, cette série de téléfilms a quand même un esthétisme à couper le souffle, surpassant de très loin toute production actuelle. Je ne dis pas que sans cet aspect ce serait du Derrick, mais ça participe énormément à la qualité de l'ensemble, et ça colle parfaitement aux histoires, lentes, sordides, intérieures, aux atmosphères pesantes et tourmentées, au plus près du personnage principal et sa vision des choses. Mais encore une fois : rendre chaque plan intéressant, j'ai rarement vu ça. Et j'ai également beaucoup aimé cette enquête-ci. Vivement la troisième saison.
« Trouve quelqu'un qui s'assoie avec toi »
11/20

Une Cible dans le dos – Téléfilm de Bernard UZAN - 2009
C'est très mauvais. Les scènes oniriques sont immondes, l'histoire d'amour est bâclée, on n'échappe pas aux incohérences et autres facilités scénaristiques - principalement concernant le rôle de la femme - et en plus j'ai flairé assez vite le guet-apens. Même la fin, qui aurait pu redonner un peu de force in extremis, sombre piteusement dans la mauvaise option. Pourtant l'idée était bonne, et le cadre intéressant.
5/20

La Merditude des choses – Félix VAN GROENINGEN - 2009
J'aurais bien voulu aimer, parce que l'ami avec qui je l'ai vu m'en disait le plus grand bien. Mais non. J'ai même lutté pour aller jusqu'au bout. On comprend vite le principe - cette enfance remplie de merditude - tiré jusqu'à la nausée. J'aurais aimé qu'il y ait une deuxième partie, à l'âge adulte, qui parte sur autre chose, une histoire d'amour salvatrice, une pulsion meurtrière, ou de la poésie vandormaelienne. Mais non. C'est donc une vision très noire, avec un humour de même couleur poussé jusqu'à l'excès d'absurdité, grâce aux excès d'alcool et de débilité réunis. Une vision sans embellie possible, mais aussi sans grand intérêt notable.
6/20

La Femme qui pleure au chapeau rouge – Téléfilm de Jean-Daniel VERHAEGHE - 2011
Très chiant, malgré Frémont et Judith Davis. J'ai zappé assez vite. Quelque chose comme
3/20

L'Envie – Barry LEVINSON – 2004
Complètement nul
2/20

Affaires étrangères – Téléfilm de Vincente MARANO - 2011
Ca ne sert à rien comme téléfilm, malgré Bernard Yerlès et Audrey Fleurot, au top de la caricature. Par contre c'est marrant de filmer au Maroc : tous les gens regardent en direction du plateau et des comédiens, et on ne voit que ça. Pitoyable.
2/20

Intuitions – Sam RAIMI – 2000
Un tout petit film de suspens, sans grand suspens, puisque le scénario fait tout pour qu'on comprenne les visions de l'héroïne avant l'héroïne. Plutôt un film d'atmosphère. Mais un beau rôle pour Cate Blanchett, et le regret que Katie Holmes ( qui en plus d'un joli minois a de beaux seins, ce que j'aurais aimé découvrir beaucoup plus tôt dans Dawson, que j'adorais ) ait sacrifié sa carrière pour se faire enrôler comme épouse par la scientologie.
7/20

Aeon Flux – Karyn KUSAMA - 2005
Des idées intéressantes – notamment l'idée principale, et la romance séculaire qui va avec, et qui me parle beaucoup. Mais un résultat à l'écran plus que médiocre. Pourquoi faut-il que la plupart des films de SF soient aussi mal réalisés, sans souffle, sans originalité, sans génie ? Je me demande ce que Charlize Theron est allée faire dans cette galère. Elle ne correspond pas du tout à ce type de personnages. Outre cela, on dirait un film sponsorisé par Oscar Niemeyer et Le Corbusier. Mais, comme dans « Equilibrium » ou « Le Fils de l'homme », j'aurais plutôt vu un thriller sombre et gris, clos et paranoïaque, par Alex Proyas par exemple, et non cet action-movie coloré et ensoleillé.
7/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Mer 16 Mar 2011 - 18:33

Alerte à Paris – Téléfilm de Charlotte BRÄNDSTRÖM - 2005
C'est marrant les films ratés à cause des effets spéciaux tout pourris, comme là les fausses explosions ou les rassemblement de rats. Heureusement ici il n'y avait pas que ça de raté. Neuvic et Borotra forment un beau couple. Et la musique d'Yvon Cassar offre quelques moments réussis, façon Ottman.
4/20

*« Art » – Pièce de Yasmina REZA – 1994
De bons dialogues, une belle construction, des caractères bien dessinés, un beau trio de comédiens. Très plaisant de revoir cette pièce sur l'amitié ( et aucunement sur l'art ) quinze ans après. Mais on est bien d'accord : le « tableau » blanc qui sert de prétexte à toutes ces discussions est en effet une « merde ». Les goûts et les couleurs, dit-on...
« Qu'est-ce que sont les gens en dehors de l'espoir que je place en eux ? »
« La surprise est une chose morte à peine conçue »
12/20

La République des enfants – Téléfilm de Jacques FANSTEN - 2010
Comme souvent, le sujet me touche ( les enfants pendant la seconde guerre mondiale ) et, comme souvent aussi, c'est plutôt réussi.
8/20

Petits meurtres en famille – Téléfilm en 4 épisodes d'Edwin BAILY - 2006
J'aime bien. Pour l'instant, je n'ai vu que les deux premiers volets.
« Nous sommes pressés, nous devons donc aller lentement »
/20

Le Septième juré – Téléfilm de Edouard NIERMANS - 2008
Un « Dupont Lajoie » qui dénonce le racisme des années 60, et qui nous montre un héros, certes coupable, mais rongé par ses fautes, et qui va prendre goût au jeu de la justice, jusqu'à se condamner lui-même. Darroussin est bien.
9/20

Le Déshonneur d'Elisabeth Campbell – Simon WEST – 1998
Intéressant, mais trop « américain » pour être réussi. Encore une fois, le réalisateur prend bien le soin de nous expliquer qui sont les coupables dès les premières scènes, ce qui est un peu se foutre du monde et aurait tendance à agacer mon intelligence. On a un duo d'enquêteurs, avec la belle Madeleine Stowe, mais on n'en saura pas plus sur leur histoire d'amour. Et on a une belle victime, la blonde Leslie Stefanson. Ensuite, la vie selon les militaires, avec leur monde fermé et violent, ça ne me passionne pas outre mesure.
« Pour les militaires, les affaires de coeur c'est du grec ancien »
7/20

Le Roi, l'Ecureuil et la Couleuvre – Téléfilm de Laurent HEYNEMANN – 2009
Il faut peut-être se passionner pour cette époque pour rentrer vraiment dedans, mais même sans trop m'y connaître, j'ai trouvé ça bien fait, avec de bons dialogues, de bons comédiens. Le second volet est le plus intéressant, avec l'arrestation de Fouquet et son procès, et j'ai dû revoir le premier volet pour mieux saisir les enjeux et les caractères. Quant à savoir la différence avec les personnages historiques et la portée des évènements, je n'en sais strictement rien, donc au final je ne saurais trop distinguer le bien du mal dans tout cela.
« Le bonheur c'est comme le beau temps : une situation anormale entre deux tempêtes »
« Trente sept cheminées suffisent amplement, je ne suis pas frileux »
8/20

*Après vous – Pierre SALVADORI – 2005
Je n'avais aucun souvenir de ce film. C'est mignon, hormis le rôle ingrat dévolu à Maryline Canto, la femme délaissée.
8/20

La Grève des femmes – Téléfilm de Stéphane KAPPES – 2011
Encore un téléfilm bien débile et navrant, parfaitement calibré pour TF1, avec la talentueuse Armelle Deutsch, et aussi quelques comédiens de la famille Kaamelott ( Girouard, Chambon )
1/20

Corps perdus – Téléfilm d'Alain BRUNARD - 2008
Bruno Todeschini et Sophie Broustal sont très bien. Il y a même une petite séquence en baie de Somme, au Crotoy, et ça m'a plu, parce que c'est l'un des rares endroits où je sois allé ces dernières années. C'est bien réalisé, et l'histoire se tient, c'était pas mal du tout.
« L'homme fantasme d'être le premier partenaire de celle qu'il aime, et la femme veut être la dernière »
9/20

*Rue Barbare – Gilles BEHAT – 1984
J'ai dû le voir, ado. Un film d'une totale vacuité. J'ai comme l'impression que le but est de faire un film de genre, avec un esthétisme beineixien 80's complètement raté, sur fond de violence urbaine factice, le tout saupoudré d'un romantisme rock de bas étage, avec trois pauvres nichons en prime. C'est absolument pathétique.
1/20

Accusé Mendès France – Téléfilm de Laurent HEYNEMANN – 2010
Un beau rôle pour Bruno Solo, et un épisode que je méconnaissais totalement. C'était intéressant, mais peut-être finalement un brin anecdotique et pas si passionnant que cela.
8/20

Ned Kelly – Gregor JORDAN – 2003
Une figure populaire australienne et une destinée que j'ignorais. Un film honnête et divertissant.
8/20

Pitch Black – David TWOHY - 2000
Encore un film de SF, mais cette fois-ci la réalisation est très intéressante, novatrice, avec beaucoup de soin porté aux lumières et aux couleurs. Non, là le problème, c'est le scénario, beaucoup trop basique, même si inspiré d'une nouvelle d'Asimov. Sur un sujet aussi large, il y avait selon moi de quoi aller vers plus de profondeur, de noirceur, d'angoisse métaphysique, de psychologie, plutôt que la seule confrontation aux « bêtes ». Reste donc Radha Mitchell ( magnifique dans « Melinda & Melinda » ), et un film qui méritait un travail d'écriture un poil plus complexe. D'ailleurs, la suite ( « Les Chroniques de Riddick », vu il y a quelques années ) sera encore pire à ce niveau-là.
9/20

Cigarettes et bas nylon – Téléfilm de Fabrice CAZENEUVE – 2010
Pas grand chose à dire, c'est plutôt plat et sans intérêt.
5/20

*Rock – Michael BAY - 1996
Un film réalisé par Bay, donc avec beaucoup de fracas, de courses poursuites, d'explosions, de mécanique, de pétarades dans tous les sens, de gros effets bien voyants, de combats au ralenti, de zooms sur les visages déconfis, et de la grosse musique bien lourdement héroïque, bref, en résumé un film qui permet surtout de faire autre chose en même temps.
5/20

*Broken Arrow – John WOO - 1996
C'est un peu la soirée des films de merde. J'ai comme l'impression que 1996 ne fût pas une bonne année pour le cinéma américain. C'est fou le temps que je pourrais gagner à regarder de bons films, et que je perds à mater de grosses daubes ineptes. Mais bon, ça rend l'attente encore plus forte.
3/20

*Meurtre à Alcatraz – Marc ROCCO – 1995
Ce sera le troisième film de la soirée que j'aurais cru ne jamais avoir vu, alors que si. Et le second à évoquer Alcatraz. Mais celui-ci est un poil au-dessus, avec un scénario inspiré d'une histoire vraie, et une interprétation notable de Kevin Bacon, même si c'est peut-être un peu forcé.
8/20

En cloque, mode d'emploi – Judd APATOW - 2007
On ne dépasse pas un certain comique primaire, et c'est dommage. Pour le joli minois de Katherine Heigl, donc.
6/20

Colombo : Attention, le meurtre peut nuire à votre santé – Téléfilm de Daryl DUKE - 1991
C'était pas mal, mais j'aurais aimé une confrontation finale - avec les révélations et l'aveu - un poil plus adaptée au contexte et au coupable, présentateur TV, à la « Masques » de Chabrol, par exemple.
8/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vu dernièrement...   Aujourd'hui à 17:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Vu dernièrement...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paysages Intérieurs :: Arts et culture :: Cinéma-
Sauter vers: