Paysages Intérieurs

Ciné, musique, BD, photo, littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les (més)aventures de JouiF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Mer 10 Déc 2008 - 11:49

Je me suis fait bannir de http://progressia.net/forum/ , forum moralisateur, soumise aux chartes (auxquelles ils ne faut surtout pas toucher, par respect des droits de l'homme, par pluralisme d'opinions... pas par peur d'être enculés par les associations bienpensantes, non, non, on oserait pas!), bien comme il faut, rebelle (le prog' c'est pas bourgeois, c'est rebelle, on va changer le monde avec de la zizik instrumentale : la muzik rapproche les cultures... Ah bon, pour dire bonjour on joue à la gratte mi-sol-si? Et pour répondre on joue à la batterie ré-la-sol? Ravi de l'apprendre, ça m'en bouche un coin Shocked ), forum AU NOM DE LA MORALE! Libéré DE LA MORALE, AU NOM DE L'ART libéré DE LA MORALE!!!

Ptain Volk, t'es ridicule, potache, contradictoire, immonde, méchant, t'es allé trop loin! Renie-toi...

NON!, un militaire ça va trop loin, ça tue, c'est provoquant. Point barre. Halte à la repentence, Sarkozy l'a dit. Mais dire que c'est provoquant, dire les pires horreurs que l'humain est capable, alors là, surtout pas, il faut le garder pour soi... Autant se faire Nazi et crever sous la douche, même si elle est pas aérée... Pouf, Pouf.

Je me marre comme jamais!!! WOUHOU!!!

Faites-en autant, ça me fera encore plus marrer.

WOUHOU!!! cheers

Aux chiottes Progressia! WOUHOU!!!

Rooohh l'enculé, on va le piétiner c'facho qui chantait petite Marine de Cabrel parce qu'il allait se marier avec la fille Le Pen... Nik Nik!!!

"Me voila couvert d'opprobre et d'infamie, me voilà au point je me voulais. Laissez moi, laissez moi, il faut que je décharge... "(Sade).

JE ME MARRE!!! WOUHOU!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Mer 10 Déc 2008 - 12:05

T'as fait quoi?? (désolé, je suis pas au courant, j'y mets plus les pieds depuis des années)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Mer 10 Déc 2008 - 19:36

Je n'y promène plus trop mon clavier non plus.

Mais je pense que ton tempérament anarchique a dû les défriser quelque peu.

Ca doit faire bizarre de se faire bannir d'un forum qu'on apprécie. Moi ça m'énerverait. mais bon, il doit bien y avoir une raison. Divergences d'opinion sans doute, et difficulté à laisser parler un électron libre comme toi sur un forum "public".

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Mer 10 Déc 2008 - 20:14

J'ai été banni de mon gré, suite à ma demande et ça me fait évidemment rire aux éclats.

J'ai juste dit que mes amants préférés étaient Michel Fourniret et Marine Le Pen, que je préférais rire avec des skinheads d'extrême droite qu'avec des centristes ou des gauchistes, que je préfèrais la poésie, la vraie, celle qui est dans la réalité, qui traite du réel, constate des faits à l'eau de rose (Auschwitz, Hiroshima, Twin Towers...), etc, etc, et que j'adhérais à ce que je disais, qu'il fallait prendre mes propos au premier degré, qu'il fallait faire semblant de ne pas comprendre pour pas paraitre trop méchant... Bref, j'ai rien fait (comme Hitler... qui faisait pipi dans la mer...), j'ai juste dit l'horreur humaine de manière un peu plus crue que la dite normale, politiquement et culturellement correcte, en faisant appel à un procédé artisitique (juste les mots), je veux dire en allant au-dela, tel un schizophrène volontaire - ça se dit schizo' volontaire? -, un peu DADA Hard-Core quoi. Autrement dit, hormis quelques insultes gentillettes, j'ai dit nawak. Etre Juif n'excuse pas tout... et je l'assume... surtout que j'ai honte d'être Juif, d'être rattaché à une communauté, un peuple... En plus, je suis pas Juif, c'est drôle, non? Progressia est raciste envers les Juifs, j'irai me plaindre à l'UEJF & Associés.

Je joue sur deux trampolines : un POUR (pour faire chier) et un CONTRE (pour faire chier), le plus souvent je suis entre les deux (pour vraiment faire chier) au milieu de la même phrase, du même mot, de la même syllabe, voire de la même lettre. Ca, oui, c'est vraiment difficile à comprendre, du moins à faire semblant de ne pas comprendre comme les assocs auxquelles j'irai me plaindre demain, càd une autre jour autrement dit jamais. WOUHOU!!!

En gros je me suis un peu foutu d'eux, juste un peu... Et ça m'a fait, ça me fait beaucoup rire.

Et bien sûr, ils ont bien fait leur boulot de flic, comme tout flic qui se respecte, est respectueux envers autrui avec son bombardon, qui se sent très très fort dès qu'il a un petit pouvoir et qu'il faut faire respecter la loi, la loi divine si possible. Sniff sniff, je pleure d'être banni, la vie est trop injuste... Tout le monde se tue, tout le monde est mort puis tout le monde boit un coup, comme d'hab' quoi.

Une chanson pour mes amis flics que je respecte :

http://www.dailymotion.com/video/x4caqs_jehan-jonas-flic-de-paris_music

Non mais je déconne, j'ai jamais autant ris! WOUHOU!!! D'ailleurs je suis tellement méchant que je vais faire bosser de nouveau les bolchéviks égorgeurs d'enfants au chomage depuis trop longtemps - vive la vie par procuration! WOUHOU!!!

Fab', fais gaffe quand même. Comme je suis complètement barjo et vraiment mais alors vraiment très très très méchant de chez méchant, je pourrais te faire égorger en Corée. Du moins si tu traines toujours là-bas... Tu sais, les mains invisibles divines, celles que j'ai entre les mains, et bien elles tuent à distance. Si si, c'est scientifiquement prouvé par Jacques Dessange et l'Oréal voire Coca-Cola et Oxfam. C'est vrai, n'est-il pas que ces organismes de beauté sont fiables, crédibles, hein que c'est vrai?

Puis je dis encore n'importe quoi là, maintenant. En fait je suis clairement extrême droite. Je vote Sarkozy et j'en suis fier - de Belgique, c'est possible, tout est possible, Niko l'a dit.
Juste qui faut pas me faire chier, sinon je crache, je crache sur, et, et, et... et je me crache dessus car je suis un gros con! WOUHOU!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Mer 10 Déc 2008 - 20:28

C'est drôle, ton beau message me donne la pêche. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Mer 10 Déc 2008 - 20:28

Et pourtant c'est pas gai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Mer 10 Déc 2008 - 20:37

Non, pas assez gay.














geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Jeu 11 Déc 2008 - 2:09

Ah d'accord...... J'ai rien compris^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
théano
Grand paysage


Féminin Nombre de messages : 89
Localisation : Wallonie be.
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Jeu 11 Déc 2008 - 5:49

Bonjour Jouif,

Respires-tu de temps en temps?

flower cat flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Jeu 11 Déc 2008 - 11:33

Pour résumer, j'ai juste dit, répéter des choses auxquelles des gens pensaient, pensent, penseront, disaient, disent, diront, faisaient, font, feront. L'humain peut dénoncer (délation), punir ("connerie" = systémtiquement punition, chatiment), dominer, exploiter, violer, torturer, tuer, génocider, transhumaniser à condition de ne pas le dire, surtout pas, c'est trop horrible - est-ce un hasard si la confesse (la psychologie, la psychanalyse, etc) a été inventée pour soulager des pires saloperies dont "nous" sommes certes victimes mais aussi coupables et ainsi se donner bonne conscience pour rentrer dans le droit chemin de la Parole, être bien comme il faut, raisonnable, modéré, poli et nier les réalités les plus dégueulasses? J'ai souvent insulté. Et alors? Les mots tuent, c'est nouveau, ça vient de sortir? Faut se sentir responsable des naifs qui comprendront pas? Ouais, c'est ça, casse toi pauv'con, plutot crever.

On m'a souvent taxé, on me taxe souvent, on me taxera souvent de moralisateur... Chaque fois je disais, je dis, je dirai que cela est faux. Je suis sans mégalo aucune un genre de responsabilisateur : réfléchi aux conséquences psychiques, physiques, matérielles que tes actes peuvent engendrer, conséquences néfastes dans ce cas-ci. Quand Chamfort disait "Jouis et fais jouir sans te faire du mal ni à toi ni à personne. Voilà à mon avis toute morale", je pense qu'il ne faisait pas appel à une morale moralisatrice, culpabilisatrice telle que l'Eglise l'exploite encore, avec toutes ses fatalités, mais bien une morale, une conscience responsable, "aristo" si j'ose dire - l'éthique dirait des politicards? Bref, ne pas infliger à autrui ce dont on ne voudrait être infliger. Mais aussi rendre ce que l'on nous a donné - bon là j'ai un doute, l'humain fait à l'image de Dieu est mauvais, donc radin, c'est écrit dans la Bible - le péché originel, tel le capitalisme originel, tu connais non?

La violence symbolique (images, paroles), même si elle peut à force amenuiser le corps (dépression) devrait être la seule légitime, je veux dire en Art. Malheureusement, dans l'époque dans laquelle on vit, on peut tout faire... mais faut surtout fermer sa gueule sur ce qu'on fait - ça me rappelle une époque dirigée par "un" chancelier autrichien, "un" homme "seulement" (?). Je dirai juste que la toile était le support. Puis Duchamp arrive : plus besoin de toile, je prends un objet. Les Costes et Nato arrivèrent : plus besoin de toile ni d'objet, je suis toile et objet, je suis le medium... Tu me demanderas peut-être où commence et où s'arrête l'Art, où commence la schizophrénie? J'ai pas encore de réponse universelle, mon dieu ne m'a pas encore dit ce que je devais répéter. Cela dit, je répète qu'il faut êytre vachement con ou de mauvaise foi ou encore lâche pour prendre mes propos au premier degré et ainsi réduire le droit de parole quel qu'il soit au néant, enfin presque.

Aussi, je prenais et je prends toujours parti du côté du grand méchant pour le 11 septembre 2001. Je pense qu'avoir de la compassion pour les "victimes" de ce trou à rats financier est une pure hypocrisie. Je veux dire à l'identique de la minute de silence suggérée ce jour-là. Un ancien prof dit par ses camardes radical, me répétait encore (avant qu'il ne démisionne) que si il avait du se tenir debout et faire cette minute de silence pour les "victimes" des méchants terroristes (pas résistants hein, c'est plus la mode... à part celle qui est enseignée dans les écoles...), il aurait du, suite aux millions de victimes du capitalisme Etats-Unien (et autres), donner son cours d'Histoire toute l'année dans le silence, sans parler et debout... Si ce sont des terroristes islamistes (ou autres, extra ou intra Etat) comme on le dit si souvent (ce que je préférerais) qui ont commis cet attentat, faudrait peut-être se demander si dans ce cas-ci le capitalisme n'est pas à considérer comme une des causes de la montée des mouvements islamistes et terroristes. Si la tentative d'imposition culturelle Occidentale au niveau universel n'est pas responsable également. Oui, non? Je réponds par l'affirmative, François Burgat m'y a entre autres aidé... Si c'est un coup d'Etat interne, comploté par Bush (qui à mon avis n'est qu'un pantin un peu beaucoup barjot), financiers, complexe militaro-industriel, alors là, c'est à dégueuler avant même de l'avoir introduit en bouche. Mais je me dis que cette hypothèse s'avère de plus en plus plausible : pour du pétrole, les USA (et d'autres pays), l'OTAN ont fait le Nicaragua, Vénézuela (ya pas de pétrole là-bas), le Koweit (ya pas de pétrole là-bas), l'Irak (ya pas dé pétrole là bas), de manière "moins armée" l'Argentine (ya pas dé pétrole là bas), contre l'autogestion le Vietnam, Cartage... Alors, comme la fin (pétrolière) justifie les moyens, pourquoi pas balancer deux avions en papier dans deux chateaux de cartes afin de légitimer une guerre de plus (contre le terrorisme... ou pour du pétrole?) et se rendre compte que celle-ci ne marchant pas (faut vraiment être intelligent, sensé pour ne pas retrouver Ben Laden -qu'ils ont entrainé- dans sa caverne avec le peu de moyens financiers et technologiques qu'ils ont... mais qui sert à rien), pourquoi pas dire à travers les médias qu'ils possèdent en grande partie que l'Irak a une arme de destruction massive (ce qui a été dementi) et qu'il représente une menace pour la planète et y faire la guerre est légitime? Evidemment, je suis parano comme beaucoup disent, je dis n'importe quoi, les médias et agences de presse (qui ne sont pas entre les mains de financiers, c'est bien connu) ne nous montrent pas ça. Les Irakiens sont musulmans, ils sont encore au Moyen-Age donc ils sont irresponsables, il faut leur faire la guerre pour leur consfiquer leur gros pétard, afin qu'Hiroshima ne se reproduise pas - c'est l'Irak qui a largué sur Hiroshima? Ah bon, ravi de l'apprendre! Bref, prendre parti pour des gens qui veulent simplement qu'on les laisse tranquilles (même sous régimes dictatoriaux) et, ne se faisant pas, ils se font exploser (ce qui reste à prouver encore une fois) et tuent des pauvres petits civils, innocents... qui bossent pour des pourris - drôle comment le travail est au centre de beaucoup de choses, non? Donc prendre parti pour un point de vue minoritaire en Occident c'est Mal (Une baffe? Une baffe. Un coup d'boule? Un coup d'boule. Hommes, femmes et enfants abimées, tuées? Je légitime hommes, femmes et enfants abimées, tuées - sinon c'est donner raison à l'adversaire, l'ennemi - vive Gandhi quoi! Je me pouffe!), c'est se faire faire la morale, c'est condamner au quasi silence - se reconnaitront les bénis oui-oui de Progressia (qui m'avaient bien énervés, d'où ma violence) si ils passent par ici... Bref de bref, cette manière de faire la guerre aux méchants terroriste islamistes, ça s'appelle le Huntingtonisme : faire porter son différent politique à la culture de l'autre. Le monde arabe (le Mal) est innément terroriste, irresponsable, il faut lui faire la guerre au nom du Bien ("nous", responsables... Responbales de l'Algérie, du Kosovo?).

Des cambriolages, des sabotages de TGV, des attentats meurtriers, etc? Ca devrait m'arriver, être pris en otage, avoir un bras en moins, j'en rigolerais aux éclats... même si ça doit faire très mal. Kassovitz disait à propos de "Seul Contre Tous" de Gaspard Noé : "Toute société a les films qu'elle mérite." Transposez... Tchin!


Dernière édition par JouiF le Jeu 11 Déc 2008 - 12:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Jeu 11 Déc 2008 - 11:34

Extrait d'une conférence de François Burgat (politologue, chercheur au CNRS IREMAM, Aix-en-provence). Il est notamment l'auteur de « L'islamisme au Maghreb : la voix du Sud » (Karthala, 1998), de « L'Islamisme à l'heure d'Al-Qaida » (La Découverte, 2005).

N'étant pas sûr (et flémard pour corriger), j'ai mis entre guillemets des noms propres de politiques et de villes.

« Le danger qui guette l'intellectuel occidental, c'est le huntingtonisme. Càd faire porter à la culture
de l'« autre » les responsabilités du différent politique qu'il y a entre lui et nous »

«... Si vous voulez comprendre le processus d'émergence des courants islamistes dans le monde
arabe et les malentendus auxquels il a donné lieux, prenez la situation archétypique de la relation
franco-algérienne. Souvent je dis « on a le fromage, on a le vin » mais on a aussi un archétype
historique qui est notre relation à l'algérie... Tout s'est passé de façon excessive dans la relation à
l'algérie. Quand les algériens du milieu des années cinquante nous on dit « jeune homme tu es assis
sur ma chaise, tu es chez moi, rentre chez toi, je veux un drapeau pas de la même couleur »,
comment a-t-on réagi? La plupart d'entre vous se souviennent comment on a appelé les fellagas?
Non? Des terroristes. Nous avons immédiatement rompu les ponts avec ceux qui nous privaient de
notre universel géographique. Et, souvenez vous bien des discours de « Massu » : « si les fellagas
arrivent au pouvoir, ca en sera fini des droits de la femme ». C'était « sa » rhétorique : « nous étions
en Algérie pour sauver la femme musulmane de son mari musulman ». La seule violence qui
existait n'était certainement pas celle de la domination coloniale mais la violence du « mal », du
« machiste musulman » ou arabe à l'époque, seulement arabe à l'époque. Il deviendra musulman
après. La violence machiste sur la femme suffisait à justifier notre présence. Puis, nous sommes
partis, les algériens ont eu un drapeau d'une couleur différente et ont continué leurs « insolences » :
« rend moi la clé des hydrocarbures du sud de l'algérie. Rend moi le canal de suez ». Qu'avons nous
répondu? A la une du Figaro, au moment de la nationalisation du canal, à qui a-t-on comparé
Nasser? A Hitler. « Ebou Mediel »? Hitler.

Après ce langage des nationalisations est venu pire : tant que la remise à distance du monde
occidental s'est passé sur le terrain du nationalisme (« mon drapeau, ton drapeau, mes mines, tes
mines, mon pétrole, ton pétrole, mon canal, ton canal »), nous avions de larges segments de
l'opinion publique occidentale qui étaient en symbiose avec nous. Une grande partie de la gauche
(tiers-mondisme), des chrétiens, etc. Mais on a pas dit seulement « casse toi de ma chaise, rend moi
les clés du canal ». Mais « dorénavant quand je te parle, je ne vais plus m'exprimer en employant les
concepts hérités de la culture que tu as imposée dans la région du monde ou tu as été en situation
d'hégémonie. Je vais parler musulman ». Pas arabe. Quand les algériens se sont mis à parler arabe,
on a déjà pété les plombs, « c'était déjà très grave, tout était perdu » - je l'ai vécu en direct, j'ai vécu
pendant sept ans en Algérie, enseignant d'université. Je peux vous assurer que les sections arabophones étaient un peu comme la vérole s'abatant sur un corps saint. C'était déjà perçu comme
illégitime, dangereux, comme doté d'un pouvoir aliénant, etc. Mais quand les algériens se sont mis à
parler musulman, càd employer le système de référence symbolique de la culture qui est perçue
comme ayant fait l'économie de la phase d'oblitération née de la colonisation, et bien on a
complètement pété les plombs...

Je pense que les courants islamistes, ce qui arrive en palestine, ce qui arrive dans le reste de cette
région du monde, ce n'est jamais qu'un prolongement relativement logique, naturel. Est-ce que ça
amène le « bien »? J'en sais rien. Mais vous non plus. Est ce que ça amène que le « mal »? J'en sais rien. Mais vous non plus...

C'est un processus complexe. En mobilisant les matériaux symboliques de la culture musulmane, on
peut faire ci/ca, on peu légitimer un très large spectre d'action politique, d'attitudes dans le champ
social. On peut aussi légitimer des attitudes que l'on percevra comme machistes et contre lesquelles
des femmes musulmanes vont se mobiliser. Les femmes musulmanes se mobilisent. Ce qu'on arrive
pas à comprendre de coté-ci de la méditerranée, c'est qu'on croit que seules les femmes musulmanes
qui emploient la terminologie de la culture occidentale, s'en prennent à l'islam, et globalement sont des acteurs politiques légitimes. Et non, ce n'est pas vrai. Je cite le livre « Révolutions sous le voile » : « les dynamiques de modernisation ne s'interrompent pas parce que les acteurs politiques sociaux puisent leurs références dans le réservoir de la culture musulmane »...

Et c'est dans ce piège là que nous tombons dans notre lecture du mouvement du hamas...

Alors on a des « excuses » : « des vilains barbus empêchaient des gens de manger dans les rues de
Ramallah pendant le carême... » Rentré de palestine, un ami me dit : « ils sont gonflés au Monde.
J'étais en palestine hier, j'étais à la cafet' de (? - la ville). Il y avait 300 types qui mangeaient
dehors ». ? (la ville) est dominée par le mouvement hamas, il a remporté les élections estudiantines...

Nous sommes soumis à une information disqualifiante, qui systématiquement surthéologise,
suridéologise des dynamiques qui sont en fait purement politiques. La société palestinienne est
traversée par un très grave clivage politique. Avec Alain Gresh, au lendemain des élections
législatives, précisément à l'université de "Bierzeit", il y avait un colloque sur « Etat et Religion en
Palestine ». Il n' y avait pas un étudiant du hamas... Càd que la fracture sociale existe...

La capacité qu'on a à décoder un processus complexe, qui ne traverse pas seulement la méditerranée
mais divise également chaque société du sud méditerranéen, est compliqué à comprendre. Il faut
qu'on déconnecte deux niveaux d'analyses du conflit israélo-palestinien. Celui sur lequel l'opinion
française avait évolué, appris à accepter l'idée qu'Arafat n'était pas qu'un terroriste. Ca a pris du
temps, mais souvenez vous : Arafat il ne parlait pas musulman, il ne mobilisait pas massivement, de
façon ostentatoire, les ressources de la culture musulmane. Il était l'équivalent de "Boun Médien" ou
de Ben Sallah. On lui tapait dessus quand même parce qu'il tenait un discours nationaliste...
Maintenant, une génération est arrivée derrière et s'est mise à parler musulman. Et on dirait bien que
les pendules de l'opinion mondiale ont été remises à zéro... On doit recommencer complètement le
travail de rationalisation de ce conflit, y compris dans la dimension qui a vu émerger une génération
dans le politique qu'est le hamas... C'est un effort intellectuel qui nous est demandé. Parler au
cerveau des gens est beaucoup plus difficile que de parler à leurs tripes... Métaphore risquée : faire
un oeuf est beaucoup plus difficile que de le casser. On nous demande de faire l'oeuf. Et, ceux qui
parlent le langage des tripes, de l'émotion se contentent de faire l'omelette...

Le danger qui guette l'intellectuel occidental, c'est le hutingtonisme. Càd faire porter à la culture de
l' « autre » les responsabilités du différent politique qu'il y a entre lui et nous. Hungtintoniens nous
le sommes tous, surtout le matin, avant d'avoir bu la café, quand on est de mauvaise humeur. On a
une propension naturelle à condamner l'« autre » au nom de son appartenance primaire pour ne pas
avoir à gérer les exigences de la relation politique avec cet « autre ». Le cas échéant, le partage que
cela implique... Vous verrez que le discours des médias va vous ramener à l'appartenance culturelle
des acteurs politiques. « Hamas ne résiste pas à la présence israélienne. Hamas impose la charria sur
les pauvres palestiniennes ». C'est ça la première dimension... On vous ramènera toujours à un
segment criminalisant de la culture de l'« autre », la dimension politique qui n'est pas discible. On
ne peut pas accepter la dimension politique de l'« autre » parce que ca voudrait dire table de
négociation. On va criminaliser à l'idéologique les résistances et les oppositions en surdéterminant
le poids, la signification du vocabulaire qu'emploie les gens. « Il parle musulman donc il est
illégitime, donc il est inaudible »...

Conférence téléchargeable par là : http://www.comiteactionpalestine.org/modules/wfsection/article.php?articleid=34
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Jeu 11 Déc 2008 - 11:35

Suite à cette conférence, j'ai lu « Les nouveaux désinformateurs » de Guillame Weill-Raynal. Avocat au bureau de Paris, il est notamment l'auteur d'« Une haine imaginaire? Contre-enquête sur le « nouvel antisémitisme », Armand Colin, 2005. Extraits des « nouveaux désinformateurs » :

« Périodiquement, à intervalles réguliers, la couverture d'un magazine, parfois affichée en grand format sur des milliers de kiosques, illustre un « dossier » sur l'islam par la photo d'un minaret, d'un taliban ou d'une femme voilée. La publication, en mars 2006, du rapport annuel de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) pour l'année 2005 révèle une diminution des violences racistes et antisémites mais paradoxalement, une banalisation des préjugés racistes qualifiée, par la Commission de « particulièrement inquiétante ». Sans gêne particulière, près d'un tiers des Français interrogé se déclare ouvertement raciste. Plus inquiétant, peut-être encore, chaque jour la frontière paraît moins nette, moins visible, entre ces préjugés exprimés par l'homme de la rue et un discours politique plus construit, véhiculé par des auteurs apparemment respectables ou par des hommes politiques. Le thème d'un islam qui menacerait la société occidentale – quand ce n'est pas la « civilisation » - est devenu un secteur d'édition à part entière (2).
Triste bilan : « C'est vrai que c'est une période particulièrement trouble. Les arabo-musulmans parlent d'islamophobie, les Africains parlent de racisme, les juifs parlent d'antisémitisme, les Français de souche parlent de racisme anti-Blancs, chacun se nourissant de ses propres peurs. Ca commence vraiment à nous interpeller. Et l'on mesure finalement la fragmentation d'une société à l'éclatement des peurs. Quand c'est pas une seule peur commune qui nous englobe tous mais quand il y a éclatement des peurs (3). »


La discorde chez l'ennemi

Mais mon intention n'est pas de traiter ici la question du racisme ou de l'antiracisme. J'évoque ces querelles et ces polémiques qui empoisonnent la société française non pas seulement pour qu'on les condamne sur un plan moral mais, avant tout, pour continuer cette réflexion sur la désinformation que j'avais commencée en analysant le dévoiement de la lutte contre l'antisémitisme et dont cette détestable concurrence mémorielle des souffrances identitaires apparaît aujourd'hui comme l'enchaînement logique. Or ces querelles incessantes apparaissent aussi, et surtout, comme la manifestation d'un phénomène qui, en tant que « résultat », constitue de manière très classique l'un des objectifs traditionnels de la désinformation (4) : semer la « discorde » dans le camp adverse pour mieux l'affaiblir.
La réalité de cette discorde n'est pas contestable. Elle s'impose avec évidence au vu de ce qui vient d'être décrit et l'hypothèse d'une désinformation qui en serait à l'origine ouvre une piste de réflexion séduisante. Mais si la réalité d'une situation est une chose, y voir un « résultat », c'est-à-dire lui supposer une cause extérieure et intentionnelle en est une autre qui demande à être prouvée, sauf à verser dans une fumeuse théorie du complot. Or cette hypothèse fait naître autant de nouvelles difficultés qu'elle ouvre de perspectives. Car même avérée, l'intervention d'une main étrangère ne serait pas la cause unique de cette situation. Comme on le verra plus loin, il n'y a pas de désinformation « ex-nihilo ». Le talent du désinformateur consiste avant tout à savoir deviner l'air du temps et à « prendre le train en marche », à accompagner un mouvement qu'il n'a pas fait naître, à faire croître et développer ce qui existait déjà, au moins en germe. Procédé redoutable car insaisissable : celui qui se risque à le dévoiler et à le dénoncer se verra reprocher une imagination trop fertile, si ce n'est une conception paranoïaque de monde. La théorie du complot est aussi un piège en miroir ou le réel se dilue dans l'abolition des contraires. Tout comme la concurrence mémorielle, d'ailleurs, qui enferme les groupes et les individus dans une subjectivité exacerbée où seul compte le « ressenti » collectif. Là ou le « mien » s'identifie au Bien, la souffrance de l'autre, même réelle, s'apparente vite à une agression.

(2) « Les islamistes sont parmi nous. Les mosqués de Roissy, OPA sur l'Islam de France, EURABIA, le sabre et le Coran, frère Tariq, La Tentation obscurantiste. La conquête de l'Europe : le projet secret des islamistes. ». Voir aussi l'article de P.-A. Taguieff « L'immigrationnisme ou la dernière utopie des bien pensants », Le Figaro, 9 mai 2006. Surtout, dans « Le Voile médiatique, un faux débat : l'affaire du foulard islamique » (Ed. Raisons d'agir, 2005), le philosophe Pierre Tévanian note que durant toute l'année 2003, Le Monde, Le Figaro, Le Parisien et Libération ont publié 1284 articles sur la question du voile et de la laïcité. En comparaison, Tévanian souligne que ces quatre quotidiens nationaux n'ont consacré que 478 articles sur la même période au projet de réforme de la Sécurité sociale.
(3) Bariza Khiari, sénateur de Paris, sur Radio-Orient le dimanche 12 mars 2006, dans l'émission « Questions internationales ».
(4) Comme on le verra au chapitre 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Jeu 11 Déc 2008 - 11:53

Ah ouais! C'est pas parce que j'ai des étoiles jaunes sous les oreilles, que je m'appellle JouiF, qu'il me faut m'appeler comme ça. J'ai échangé ma carte d'identité avec Robert Faurison en mai 68, alors faites gaffe, je pourrais porter plainte pour discriminations envers les chomeurs rois non-stigmatisés!

Gné?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Ven 12 Déc 2008 - 0:36

Le Fainéant ça ira ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Dim 14 Déc 2008 - 11:42

La feignasse se demande si le complot sionisto-bolchéviko-invisibiliso-intergalaktik-LICRA-Progressia n'est impliqué dans le délpacement invisible de ses propos auxquels il pensent (logique, sinon ils ne les diraient pas), adhèrent à 100% (je plaisante?), etc?

Fais gaffe méga-micro-complot, je pourrais faire de Rudolf Hesse la marraine de mon fils androgyne (à moitié biiip et à moitié biiip) et finir comme André Malraux et Claude Autant-Lara! Le pied quoi!

Punition - PAF la girafe !!! :

ET BEN MOI AUSSI CA M'AMUSE DE JOUER AU NAZI!!!
ET BEN MOI AUSSI CA M'AMUSE DE JOUER AU NAZI!!!
ET BEN MOI AUSSI CA M'AMUSE DE JOUER AU NAZI!!!
ET BEN MOI AUSSI CA M'AMUSE DE JOUER AU NAZI!!!

ET BEN MOI AUSSI CA M'AMUSE DE JOUER AU NAZI!!!
ET BEN MOI AUSSI CA M'AMUSE DE JOUER AU NAZI!!!
ET BEN MOI AUSSI CA M'AMUSE DE JOUER AU NAZI!!!
ET BEN MOI AUSSI CA M'AMUSE DE JOUER AU NAZI!!!

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Jeu 5 Mar 2009 - 7:07

Citation :
http://progressia.net/forum/

Message original : Fracture
Citation :
Message original : Caesonia
Edith va faire un bref passage hors-topic et vous demande de l'excuser d'avance. En passant voir si Volk' était passé récemment, j'ai noté que son statut était "banned". Je ne veux pas en connaitre la raison mais j'aimerais savoir si c'est définitif ou temporaire (et dans ce cas pour combien de temps ...), s'il vous plait ...Merci Bad)

[Edité le 5-1-2009 par Caesonia]

Milles excuses Caeso, je n'ai pas vu ton message d'il y a un mois dans la mesure où je n'avais plus le net... donc difficile de tout suivre hein...

oui, il s'est fait bannir définitivement, dans la mesure où non seulement il n'a pas tenu compte des avertissements des modérateurs (donc là c'est un banissement temproraire)... MAIS EN PLUS, il a pris d'autres pseudos pour en ajouter un couche (messages tous effacés). C'est cela qui a fait déborder le vase... Donc voilà...
En partie faux. A l'instar de leur étoile Rudolf Hesse, ils ont la mémoire courte, pour le moins qu'ils aient la moindre mémoire. J'ai dit que Progressia aurait mieux fait de me laisser crever il y a deux ans. J'ai dit que je préfèrais etre banni définitivement, totalitairement, que de manière vaseliboutonneuse, socialiste. Le pire avec ces machins là, c'est que ça se reproduit - le plus grand crime comme dit l'autre... En fait non, c'est drole de voir que ces lapins ont besoin de piles pour manifester au fetes de la bière à Munich, piles rechargées à la haine du PLUS JAMAIS CA! en oubliant, par manque de temps, de sous-titrer PAS DE SURVIVANT! Bah oui, si le chargeur est falashiste, l'autonomie des batteries est relativement maigre, surtout l'Hiver.

Moi, je n'ai pas besoin de perfusion au lisier anti-Vitrolles pour me sentir exister. Je vis à Vitrolles et nous sommes, heureusement pour nous, tous pédophiles heureux, souvent négropédophiles pour ironiser Cannibal Corpse.

PS : j'ai trouvé des Sautet en DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Jeu 5 Mar 2009 - 12:35

C'est bien ça, lesquels ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Ven 6 Mar 2009 - 6:40

Garçon et Vincent, François, Paul et les autres...

J'avais déjà Les choses de la vie et César et Rosalie et Max et les ferrailleurs et Mado et L'arme à gauche - j'ai viré le dernier ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Ven 6 Mar 2009 - 21:06

Yep, c'est loin d'être un film à sa mesure.
Surtout après le superbe "Classe tous risques", ça m'avait étonné.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les (més)aventures de JouiF   Aujourd'hui à 7:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Les (més)aventures de JouiF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bazar du Grenier - Aventures
» Neo Paradisia - La plus magique des aventures
» The Adventures of Tintin: The Secret of the Unicorn. Les aventures de Tintin: Le Secret de La Licorne
» Super Note Aventures [HD]
» Fusionner deux itinéraires avec Base Camp Mac [Résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paysages Intérieurs :: Au coin du feu :: Au coin du feu-
Sauter vers: