Paysages Intérieurs

Ciné, musique, BD, photo, littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Woody ALLEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Woody ALLEN   Jeu 30 Oct 2008 - 20:24

1966 - Lily la tigresse
1969 - Prends l'oseille et tire-toi
1971 - Bananas
1972 - Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander
1973 - Woody et les robots
1975 - Guerre et Amour
1977 - Annie Hall
1978 - Intérieurs
1979 - Manhattan
1980 - Stardust Memories
1982 - Comédie érotique d'une nuit d'été
1983 - Zelig
1984 - Broadway Danny Rose
1985 - La Rose pourpre du Caire
1986 - Hannah et ses sœurs
1987 - Radio Days
1987 - September
1988 - Une autre femme
1989 - Le Complot d'Œdipe ( New York Stories )
1989 - Crimes et délits
1990 - Alice
1992 - Ombres et brouillard
1992 - Maris et femmes
1993 - Meurtre mystérieux à Manhattan
1994 - Coups de feu sur Broadway
1995 - Maudite Aphrodite
1996 - Tout le monde dit I love you
1997 - Harry dans tous ses états
1998 - Celebrity
1999 - Accords et désaccords
2000 - Escrocs mais pas trop
2001 - Le Sortilège du scorpion de jade
2002 - Hollywood Ending
2003 - La Vie et tout le reste
2004 - Melinda et Melinda
2005 - Match Point
2006 - Scoop
2007 - Le Rêve de Cassandre
2008 - Vicky Cristina Barcelona

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Ven 31 Oct 2008 - 14:47

Parmi ceux que j'ai vu et dont je me souviens ( les premiers, je ne les ai pas revus depuis plus de dix ans, je note aussi sur le souvenir de l'époque ):

1977 - Annie Hall
Un petit chef d'oeuvre. Pour moi le premier grand Woody.
14/20

1979 - Manhattan
Le chef d'oeuvre de cette période. Un film magique.
16/20

1980 - Stardust Memories
Un film loufoque et attachant.
12/20

1984 - Broadway Danny Rose
Un film mineur, mais sympathique tout de même.
10/20

1985 - La Rose pourpre du Caire
J'aime bien, mais sans plus. Un petit conte guimauve.
Je mettrai une note quand je l'aurai revu.

1986 - Hannah et ses sœurs
Du Woody tendant vers Bergman, comme pour les suivants.
Je mettrai une note quand je l'aurai revu.

1988 - Une autre femme
Un beau film, qui m'avait marqué.
Je mettrai une note quand je l'aurai revu.

1990 - Alice
Un petit conte sympathique.
Je mettrai une note quand je l'aurai revu.

1992 - Ombres et brouillard
Je mettrai une note quand je l'aurai revu.

1992 - Maris et femmes
Je mettrai une note quand je l'aurai revu.

1993 - Meurtre mystérieux à Manhattan
Un bon petit polar second degré et en fait une comédie policière autant qu'un film sur le couple. Les couples. J'aime beaucoup le personnage de Woody dans ce film, ses répliques, son comportement. Mais il n'en reste pas grand chose.
9/20

1994 - Coups de feu sur Broadway
Je mettrai une note quand je l'aurai revu.

1995 - Maudite Aphrodite
Je mettrai une note quand je l'aurai revu.

1996 - Tout le monde dit I love you
Je mettrai une note quand je l'aurai revu.

1997 - Harry dans tous ses états
Une réflexion sur la création, et sur l'angoisse de l'artiste. Une critique de la religion aussi ( juive en l'occurence ). Je m'attendais à une comédie, et c'est un film sombre - malgré de bonnes saillies -, une introspection amère et lucide. La réalisation amorce les mauvais surprises à venir, un montage énervant.
9/20

1998 - Celebrity
Avec de magnifiques actrices : Charlize Theron ( torride ), Famke Janssen, et la craquante Winona Ryder. Sinon, le film est un peu un mix du premier Allen, loufoque, tendant vers le second, plus émotionnel, avec ce que ça suppose de déséquilibre. Du N&B, des situations cocasses ( la pervers polymorphe, la pipe à la banane ), de bonnes saillies, des moments d'émotion ( avec Winona, radieuse ). J'ai trouvé le scénario bringuebalant, sans vrai cohérence, et aussi un peu sans intérêt. Il y a trop de niveaux d'histoires pour qu'on s'accroche. Et puis le héros me ressemble trop, à vouloir écrire un roman qu'il n'écrira jamais, et à vouloir aimer des femmes. Mais le pire, c'est le chef op. Je sais pas qui c'est, mais ça zoome sans raison, ça cadre les dialogues n'importe comment, j'ai halluciné de voir un Woody aussi mal filmé. Quand le noir et blanc n'apporte rien...
Un Woody totalement raté.
5/20 ( je sauve les moments avec Winona )

1999 - Accords et désaccords
Un film mineur, sans grand intérêt, sans fougue. Une petite chronique douce amère sur la biographie imaginaire d'un guitariste de jazz des années 30. Moi qui suis guitariste, en plus, j'ai trouvé cet aspect complètement raté, le personnage de Sean Penn excessif et creux.
5/20

2000 - Escrocs mais pas trop
Encore une fois c'est plutôt mal filmé, on croirait que c'est de la vidéo. Et le sujet n'aide pas à trouver l'ensemble très joli : on a affaire à un couple de beaufs loosers en peau de panthère et autres kitcheries, qui se retrouve milliardaire suite à un piteux cambriolage, mais qui conserve toute sa bêtise. Quelques scènes marrantes ( le cambriolage, le coffre-fort au stéthoscope ), mais on est encore très loin du grand Woody.
7/20

2001 - Le Sortilège du Scorpion de Jade
Un détective et sa supérieure - qui se détestent - sont les victimes du sortilège, qui les pousse à commettre des cambriolages sous hypnose, et qui les pousse dans les bras l'un de l'autre.
Encore un Woody Allen mineur, mais sympathique au demeurant.
8/20

2002 - Hollywood Ending
Une petite comédie sympathique où il incarne un réalisateur sur le retour devant réaliser un film tout en subissant une cécité hystérique passagère. Des messages subliminaux vers sa propre histoire et vers son public français. Rien de bien passionnant non plus.
6/20

2003 - La Vie et tout le reste
Je mettrai une note quand je l'aurai revu.

2004 - Melinda et Melinda
Une tragi-comédie, puisque sur le même point de départ les deux axes sont élaborés. C'est pas encore aussi tragique que le seront ses deux drames londoniens, et pas aussi comique que ses premiers films, mais il y a un charme indéniable, même si le balancement entre les deux histoires est parfois maladroit. La comédienne incarnant Melinda est tout bonnement magnifique, tout comme certains aspects romantiques de son personnage. Attrayant.
9/20 ( surtout pour Radha Mitchell, la comédienne )

2005 - Match Point
Un très beau film, inattendu. Ca commence comme une comédie romantique british et ça finit en drame. Le héros semble naïf et bon, mais c'est un arriviste que la passion amoureuse transforme en criminel. Crime et châtiment.
14/20 ( note qui doit beaucoup à Scarlett Johansson )

2006 - Scoop
C'est mal cadré, mal monté, mal écrit, mais bon, c'est du Woody, ça reste plaisant. Une sorte de pendant léger à "Match Point"
7/20 ( pour Scarlett... )

2007 - Le Rêve de Cassandre
Encore un très bon scénar de Woody, redevenu plus qu'intéressant depuis son départ à l'étranger. Encore une montée en puissance vers le drame et le noeud psychologique irréversible. Colin FARELL est étonnamment bon, en paumé sensible et dépressif pris de remords. Et McGREGOR incarne encore une fois l'ambitieux qui court à sa perte tête baissée. Un film moins fort que "Match Point", parce que je suis plus sensible à une histoire d'amour qu'aux liens fraternels. Mais encore une bonne surprise. J'ai hâte de voir son premier film espagnol...
12/20

2008 - Vicky Cristina Barcelona
Alors certes les deux demoiselles ( puis trois ) sont très séduisantes, le ton estival, chaud et lascif nous entraine dans une belle petite vacance des sens, mais au début seulement. Lorsque le couple se forme et que madame Cruz apparait, c'en est fini du charme et des troubles. Tout semble préfabriqué, il n'y a plus de sincérité. Selon moi, l'invitation qui ouvre le film aurait dû tenir le film sur sa totalité, avec la différence entre les deux filles et le mystère de leur hôte et du pays. mais nous n'avons qu'un bon début pour un film certes plaisant mais bâclé je trouve.
10/20 ( parce que quand même c'est un ton très sensuel et "ouvert" que j'apprécie )

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/


Dernière édition par laurent le Dim 1 Mar 2009 - 16:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mar 4 Nov 2008 - 9:46

Tu ne connnais pas Intérieurs ? C'est mon préféré. Le plus raide aussi, Bergmannien en diable. Très beau esthétiquement. Un diamant noir.
J'aurais beaucoup à dire sur un de mes cinéastes préférés. Il y a très peu de ses films que je n'aime pas.

Mais quand même j'ai été déçu par Match point qui n'est qu'un remake façon "djeun" de Crimes et délits avec les magnifiques Martin Landau et Angelica Huston. La petite blondinette (jolie au demeurant mais inexpressive au possible comme dans le dernier Woody) et le jeune blanc-bec qui l'accompagne font pâle figure à côté. Besoin de séduire une nouvelle "clientèle" ? Manque d'idées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mar 4 Nov 2008 - 9:50

laurent a écrit:

2008 - Vicky Cristina Barcelona
Je mettrai une note quand je l'aurai vu.

Alors vas-y si tu peux.
J'y allais un peu à contre-coeur. Encore une bluette sentimentale, me disais-je... Rolling Eyes

Et finalement je me suis laissé prendre par la main à suivre ces deux américaines bien fragiles issue d'un monde protégé et aseptisé qui rencontre la chaleur torride des deux espagnols déjantés qui vont les troubler.
Pas de spoiler, je m'arrête là.
Des acteurs splendides, une composition de Penelope Cruz fantastique, un charme et une tendresse pour ses personnages comme Allen sait le montrer. Finalement j'aime beaucoup, je le reverrais avec plaisir. Et la caméra est voluptueuse, la lumière très "Espagne terre de contraste" mais c'est joli. Very Happy

Je ne saurais pas mettre de note.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mar 4 Nov 2008 - 14:41

vartan a écrit:
Tu ne connnais pas Intérieurs ? C'est mon préféré. Le plus raide aussi, Bergmannien en diable. Très beau esthétiquement. Un diamant noir.
J'aurais beaucoup à dire sur un de mes cinéastes préférés. Il y a très peu de ses films que je n'aime pas.

Je ne sais plus si je l'ai déjà vu... je pense que oui, mais aucun souvenir.
Là je fais une pause, mais je suis bien décidé à les remater tous.

Si tu as beaucoup à dire, ne t'en prive pas.
On est là pour ça. Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mar 4 Nov 2008 - 22:46

Difficile, il faudrait que je les revois, je les aime presque tous, j'en connais une trentaine de ta liste, je ne me souviens pas toujours très bien. Je me rends compte qu'il fait des films depuis ma naissance. Shocked

Tu ne saurais pas si on trouve une collection de ses films en DVD économique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mer 5 Nov 2008 - 2:58

J'y connais pas grand chose a Woody, depuis quelques temps je suis plutot cinema exotique, aventure et film de bourrins Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mer 5 Nov 2008 - 7:20

Fabien a écrit:
J'y connais pas grand chose a Woody, depuis quelques temps je suis plutot cinema exotique, aventure et film de bourrins Very Happy

Maic c'est très exotique les bobos new-yorkais, je t'assure. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mer 5 Nov 2008 - 10:29

Par exotique j'entendais chinois et nippon Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mer 5 Nov 2008 - 12:11

C'est vrai qu'il y vraiment de quoi voir par là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mer 5 Nov 2008 - 15:59

Je peux te dire que le Woody est lui aussi très sensible à l'exotisme chinois

Very Happy

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Sam 13 Déc 2008 - 18:24

Je vais avoir pour noël 18 films de Woody. bounce
J'essaierai d'en dire un mot au fur et à mesure. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mar 16 Déc 2008 - 7:27

Citation :
2007 - Le Rêve de Cassandre
Encore un très bon scénar de Woody, redevenu plus qu'intéressant depuis son départ à l'étranger. Encore une montée en puissance vers le drame et le noeud psychologique irréversible. Colin FARELL est étonnamment bon, en paumé sensible et dépressif pris de remords. Et McGREGOR incarne encore une fois l'ambitieux qui court à sa perte tête baissée. Un film moins fort que "Match Point", parce que je suis plus sensible à une histoire d'amour qu'aux liens fraternels. Mais encore une bonne surprise. J'ai hâte de voir son premier film espagnol...
12/20

Je n'ai pas vraiment aimé. Je me suis ennuyé devant un scénar très convenu, peu de rebondissements comme WA sait en ménager, tourné paresseusement en plus. En effet les acteurs sont comme toujours très bien dirigés, beaux et talentueux mais incarnent des personnages sans réelle personnalité. Moins intéressant que le magistral Crimes et délits sur le sujet (la culpabilité). Moi je range ça avec Match point, un film mineur de Woody.
6/20 !!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mar 16 Déc 2008 - 22:54

Eh mais tu notes encore plus sévère que moi !!
Moi j'ai vraiment bien aimé ce film.

Je serais curieux de savoir ce qu'ils considèrent comme étant les 18 meilleurs films du lascar.

Bon, c'est cool, on va enfin pouvoir échanger sur le sujet.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mer 17 Déc 2008 - 11:11

Je te dis ça dès que j'aurais déballé mon cadeau. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mer 24 Déc 2008 - 22:05

Voilà, c'est une excellente sélection je trouve Very Happy

Alice
Annie Hall
Une autre femme
Bananas
Brodway Danny Rose
Comédie érotique d'une nuit d'été
Crimes et délits
Guerre et amour
Hannah et ses soeurs
Intérieurs
Manhattan
Ombres et brouillard
Radio days
La rose pourpre du Caire
September
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir...
Woody et les robots
Zelig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Jeu 25 Déc 2008 - 2:55

Ah ok, c'est la totale jusqu'à "Ombres et Brouillard" donc.
Je vais pouvoir les mater en même temps que toi.
J'en suis à 1997, et je redescends, donc on va bien finir par se croiser.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Jeu 25 Déc 2008 - 7:42

Super, je ne manquerai pas de les noter commenter au fur et à mesure Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Lun 5 Jan 2009 - 5:39

Woody et les robots (Sleeper) - 1973

Bonne poilade ! Je ne l'avais jamais vu. Un film très rafraîchissant, les situations burlesques fusent, l'humour des mots est à chaque tournant. Woody (très jeune) est ranimé après un sommeil de 200 ans. Monde futuristes tout droit sorti des 70's. Amour libre et paradis artificiels. Il y a même un appareil fantastique: l'orgasmotron.
Course poursuite dans un univers cinématographique qui emprunte aux muets de Buster Keaton.
Ces hommes du futur veulent rééduquer les cerveau de Woody: "Vous n'y pensez pas, mon cerveau ! Mon deuxième organe préféré !"
Il se lamente sur la perte de son monde passé: "J'avais un psychanalyste freudien très strict, dire que si j'avais poursuivi les séances, aujourd'hui [200 ans plus tard] je serais presque guéri"
Diane Keaton, bourgeoise du futur qui organise des petites sauteries chics le suit dans cette aventure avec le même enthousiasme.
A noter que la musique est de Woody à la clarinette et de son jazz band. Du ragtime et du new-orleans excellents. Film léger et sans grand moyen mais un petite merveille de drôlerie.

Note: elephant elephant elephant /5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mar 6 Jan 2009 - 0:29

Bananas - 1971

Un des Woody Allen des plus loufoques et sans doute un peu faible. Par volonté de séduire une jeune militante américaine, il se retrouve président d'une république démocratique d'Amérique du sud après avoir participé à sa révolution destinée à renverser le dictateur soutenu par les USA. Il passe en procès aux states bien entendu pour imposture. Miss America vient témoigner au procès: "On doit, bien entendu, respecter toutes les opinions "différentes", mais si elles sont trop différentes de celles du président, des sénateurs et des gens comme ça, elles sont donc subversives, il faut les condamner" Quelques bons gags mais tirés par les cheveux, parfois peu travaillés. Toujours ces répliques à se tordre: Woody blessé voit du sang sur sa main: "Mon Dieu, du sang ! Mais normalement c'est à l'intérieur ! " affraid

Note: elephant /5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Lun 19 Jan 2009 - 22:51

Meurtre mystérieux à Manhattan (Manhattan murder mystery) - 1993

Woody Allen : Larry Lipton
Diane Keaton : Carol Lipton
Anjelica Huston : Marcia Fox
Alan Alda : Ted

Je l'avais vu lors de sa sortie. Et l'avait trouvé amusant, sans plus. Beaucoup plus convaincu aujourd'hui bizarrement.
D'abord l'intrigue policière est très habilement élaborée sans en avoir l'air, c'est diabolique. Il y a ce côté rétro des comédies policières américaines des années trente ou quarante. Un huis clos new-yorkais.
Woody et Diane Keaton (merveilleuse de charme et de classe), couple d'intellos, suspectent leur voisin d'avoir tué sa femme. Il y a l'ami de la famille (Ted) et un auteur de roman que Woody publie (Angelica Huston absolument superbe bounce bounce bounce )
Le film interroge aussi le couple, le besoin de pimenter la vie. Pourquoi Diane a-t-elle besoin de tant se confier à son ami, pourquoi le couple trouve-t-il toujours mieux à faire que rester au chaud sous la couette à faire des galipettes ?
Le fantastique et l'horreur de cette histoire semble satisfaire les pulsions insatisfaite et excitées de Diane Keaton. Des acteurs fantastiques.
Un grand Woody Allen.

elephant elephant elephant elephant /5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Lun 16 Mar 2009 - 12:44

Love and Death (Guerre et Amour) - 1975

Pastiche de La Guerre et La Paix. Drames de l'amour sur fond de guerre napoléonienne. Hilarant.
Diane Keaton en jeune russe de la haute incapable de choisir un prétendant est d'un comique incroyable surtout quand elle part en vrille dans des discussions imitant celle de l'intello new-yorkaise bourrée qui a fumé de l'herbe. Étonnant surtout quand on la connaît dans ses autre rôles plus dramatiques.
Woody cabotine un peu, mais la reconstitution de la Russie tsariste est assez confondante.
Comment effrayer le peuple russe à l'idée de tomber aux mains des Français "Imaginez, manger des croissants tous les matins" pale

elephant elephant elephant /5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Lun 2 Nov 2009 - 19:16

Crimes et délits (1989)

Du grand art. Un homme respectable, marié et médecin en vue (Martin Landau excellent) cherche à cacher sa maîtresse qu'il entretient depuis des années (magnifique Angelica Huston) et qui devient de plus en plus incontrôlable, elle veut tout révéler à la régulière. Que faire ?
Woody Allen qui joue le rôle d'un cinéaste raté croise et échange avec tout ce monde, perd sa compagne qui préfère se faire sauter ailleurs... Chacun sa façon de résoudre le problème de l'amour. Encore un film qui parle du couple avec un peu de gravité et du suspense. J'aime beaucoup, beaucoup.

elephant elephant elephant elephant /5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Dim 25 Avr 2010 - 21:22

Citation :
Tandis que le monde aura bientôt les yeux braqués sur Cannes et You Will Meet a Tall Dark Stranger qui y sera présenté hors compétition (voir les articles La sélection officielle de Cannes 2010 et La compét’ au complet), Woody Allen, sont réalisateur, aura certainement la tête à son prochain film. Dont, justement, on vient de nous dévoiler quelques éléments supplémentaires, éclaircissant le flou qui y régnait jusqu’à présent. Ce qu’on savait déjà, c’est qu’il allait se tourner à Paris, que Rachel McAdams, Owen Wilson et Marion Cotillard en seraient, et que peut-être aussi Carla Bruni - oui, LA Carla Bruni - mais sans certitude aucune. Ce dont on est désormais sûr, c’est que la première de France y jouera bel et bien, et que son arrivée au casting y a provoqué comme un appel d’air dans lequel sont venus s’engouffrer une flopée de nouveaux interprètes, dont Kathy Bates que le cinéaste avait déjà dirigé dans Ombres et brouillards en 1991, Michael Sheen (David Frost dans Frost/Nixon ou Tony Blair dans The Queen) ou Mimi Kennedy - qui, malgré son nom, n’a rien d’une épouse présidentielle, mais que l’on a pu voir dans une brassée de séries et de téléfilms et Erin Brockovich. L’auteur de Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander et Manhattan en a profité pour lever le mystère quant au sujet de la chose, l’épopée d’une famille américaine en séjour dans la capitale hexagonale et dont l’un des membres devrait s’en trouver transformé. Une chose qui “célèbre l’amour d’un jeune homme pour Paris, et s’intéresse à l’illusion commune qu’une vie différente de la sienne est meilleure“, selon les propres mots de l’Allen. Ne reste plus qu’à se mettre au travail. C’est pour bientôt : Midnight in Paris - son titre - devrait en toute logique se tourner à partir de cet été, quelque part entre la tour Eiffel et les Champs-Elysées.

Cool Very Happy

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Mer 28 Avr 2010 - 22:28

Oui, génial ! On dirait qu'il veut retourner Vicky Christina Barcelona ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Jeu 29 Avr 2010 - 20:36

Je trouve que le sujet en est bien différent.
"Vicky" parlait des affres de la passion latine, avec deux identités féminines bien distinctes.
Là, c'est un sentiment que je connais de plus en plus : "l’illusion qu’une vie différente est meilleure".
Par contre, s'il pouvait éviter la tour Eiffel et les Champs-Elysées, comme précisé dans l'article...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Jeu 29 Avr 2010 - 21:10

laurent a écrit:
Je trouve que le sujet en est bien différent.

Citation :
l’épopée d’une famille américaine en séjour dans la capitale hexagonale et dont l’un des membres devrait s’en trouver transformé.

Ouais, on a un canevas qui ressemble quand même beaucoup. On passe de la fille au gars. C'est variation sur le même thème.



Citation :
Là, c'est un sentiment que je connais de plus en plus : "l’illusion qu’une vie différente est meilleure".
Alors que ma vie est objectivement parfaite... Une différente serait meilleure. Laughing

Citation :
Par contre, s'il pouvait éviter la tour Eiffel et les Champs-Elysées, comme précisé dans l'article...

Au contraire, c'est sa signature. Son Espagne était de carte postale, son New York l'a toujours été, pourquoi ce serait différent pour Paris ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Ven 30 Avr 2010 - 10:08

Ah oui mais non, le canevas c'est pas que ce soit des américains en vacances. C'est le prétexte de base.
Je ne trouve pas qu'il ait fait du New York de carte postale. Même dans "Manhattan", où il en fait un peu, c'est beaucoup plus beau que cela.
Et puis il l'a déjà fait pour Paris dans "Tout le monde dit I love you", donc il faudrait qu'il fasse de la carte postale d'autres lieux bien plus parisiens : le Sacré-Coeur et Montmartre, le Luxembourg et Saint Sulpice, le Pont-Neuf et le Pont des Arts, Mouffetard et le quartier latin, le canal St Martin, le Père Lachaise, etc
Ca me plairait davantage.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Woody ALLEN   Aujourd'hui à 7:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Woody ALLEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allen Walker
» Ressources en tout genre.
» D. Gray Man Destiny
» இ moonlightshadow இ
» Allen Walker (D.Gray-man) - 200*320

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paysages Intérieurs :: Arts et culture :: Cinéma-
Sauter vers: