Paysages Intérieurs

Ciné, musique, BD, photo, littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vieux films

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
......
Léonard de Génie


Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Sam 7 Mar 2009 - 10:30

En dessous d'une porte... Mouais... Comme dans Il était une fois en Amérique, elle était pas verrouillée... la porte, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mar 10 Mar 2009 - 14:06

"Orage" de Marc ALLEGRET - 1938
Un beau drame de la passion, avec un Charles Boyer plus humain qu'à l'accoutumée, et une Michèle Morgan rayonnante, jeune, belle, aimante et aimable. Les choses se passent mal, donc le film est réussi.
11/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Sam 14 Mar 2009 - 13:22

Le Corbeau de Clouzot (1943)

Excellente peinture animée de la "nature humaine". Des gens disent que c'est sombre, pessimiste. Oui, ils ont raisons ces gueux, la réalité est sombre, pessimiste, dramatique...

Puis franchement, entre les collabos-fachos et les cocos-résistants d'époque, ben aucune différence. Ni aujourd'hui d'ailleurs. Ils me font penser aux antiracistes, à Vidal-Naquet et autres bouseries de boucher espérant être rebelles en sortant de leur villa-égout. Alors les cocos, concontentents dede couicouinerner cocomme Aalelexanxandredre Jojollienllien?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Corbeau_(film)

En ces temps moisis par le sécuritaire, ce film serait d'utilité publique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Sam 14 Mar 2009 - 19:13

On aurait ptet pu le mettre dans les "Visions collectives" ( qui renaîtront peut-être un jour de leurs cendres )...

Confused

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Sam 14 Mar 2009 - 19:30

C'est pour ça que j'ai pas raconté l'histoire...

Concernant la cinévision, mouais... Ya des gens qui lancent des projets et qui sont même pas foutu de pondre un avis sur deux films. Pfff! J'vous jure les gens, c'est à vouloir s'en mettre une... pas trop profond.

pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Sam 14 Mar 2009 - 22:39

Les tricheurs de Carné (1958)

pale

Fait chier de pas avoir Le jour se lève ni Quai des brumes sous la main parce que je l'aurai bien matté - le jour se lève sous la main, tiens, c'est drôle, ça me rappelle Hugo : J'entends des voix. Lueurs à travers ma paupière... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 16 Mar 2009 - 0:18

Ah bah je peux les mettre en partage pour une "vision collective", si certains sont partants...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 16 Mar 2009 - 12:36

Je l'ai toujours chez moi ce film. J'attends qu'on veuille bien en parler.
Il devrait faire fondre JF. La scène où Gabin glorifie la beauté du travail à la chaîne qui rend heureux ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 16 Mar 2009 - 14:32

Les (re)voir, why not, mais pondre un avis intelligent, mouais bon, j'ai franchement pas le temps ni le courage ni l'oeil ni le sens critique ni l'intelligence.

Fondre, ah, je me souviens pas de ce passage avec Gabin... Cela dit, dans Les tricheurs, yavait deux phrases genre Quand j'étais jeune, j'étais socialiste et - Vu l'Histoire qu'on leur a offert à ces jeunes, c'est pas étonnant que certains refusent de vivre - Refuser de vivre?! Comment ça?! Vous êtes extrême gauche? et ça ne m'a pas fait bondir pour autant. Mais c'est vrai que si je pouvais fondre afin de ne plus jamais travailler, ça serait le pied. J'ai malheureusement l'impression que "le pas de côté" de Doillon et Gébé, c'est pas pour aujourd'hui, ni demain Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mar 17 Mar 2009 - 23:24

laurent a écrit:
"Chiens perdus sans collier" de Jean DELANNOY - 1955
Gabin en juge pour enfants, et l'histoire croisée de trois enfants de l'Assistance. Un bon petit drame réaliste.
8/20

Tout de suite sur F2

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mer 18 Mar 2009 - 19:42

Revu le film ci-dessus.

"Occupe-toi d'Amélie" de Claude AUTANT-LARA - 1949
Amélie, une cocotte entretenue par Milledieu, se prête à un mariage blanc pour aider Marcel, un ami de son amant, à toucher un héritage. Mais une idylle naît entre les faux mariés.
Pfff, j'ai trouvé ça lourdingue et pas drôle, long et sans intérêt. Ca braille, ça tourne en rond, bref, j'ai pas aimé du tout.
4/20

"Le Caïd" de Bernard BORDERIE - 1960
Je pensais que le héros allait se faire passer pour un caïd et qu'on aurait droit à des scènes de comédie, des quiproquos, mais non, on n'a pas grand chose, juste un bon petit rôle sur mesure pour Fernandel, qui en fait des tonnes.
6/20

"Les Affaires sont les affaires" de Jean DREVILLE - 1942
Isidore Lechat, patron de presse sans scrupule et homme d'affaires véreux, sacrifie tout au pouvoir de l'argent, n'hésitant pas à tyranniser famille et serviteurs et à terrasser par tous les moyens ceux qui le gênent dans sa réussite sociale.
Un film qui résonne étrangement avec notre époque et la crise ambiante. J'étais crevé ce soir-là, faudrait que je le revoie.

Pareil pour "L'Enfer des anges" de CHRISTIAN-JACQUE - 1941
Je travaillais et j'avais un peu lâché prise : je le rematerai plus tard.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mar 24 Mar 2009 - 18:58

"Hombre" de Martin RITT - 1967
Un très bon western psychologique, où le blanc devenu indien - très bon Paul Newman ) est écarté par les blancs, puis devient leur sauveur.
12/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mar 24 Mar 2009 - 21:54

Ca m'intéresserait de le voir le DREVILLE. Non parce que un homme d'affaires non véreux, j'en connais pas, ça me semble impossible. Vivement une guerre civile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mer 25 Mar 2009 - 12:24

Citation :

Les Affaires sont les Affaires.

« Il serait impossible de dire précisément ce que c'est que les Affaires. C'est la divinité mystérieuse, quelque chose comme l'Isis des mufles par qui toutes les autres divinités sont supplantées. Ce ne serait pas déchirer le Voile que de parler, ici ou ailleurs, d'argent, de jeu, d'ambition, etc. Les Affaires sont les Affaires, comme Dieu est Dieu, c'est-à-dire en dehors de tout. Les Affaires sont l'Inexplicable, l'Indémontrable, l'Incirconscrit, au point qu'il suffit d'énoncer ce Lieu Commun pour tout trancher, pour museler à l'instant les blâmes, les colères, les plaintes, les supplications, les indignations et les récriminations. Quand on a dit ces Neuf Syllabes, on a tout dit, on a répondu à tout et il n'y a plus de Révélation à espérer. »
<p.34>

« Avoir des charges.

Il faudrait n'avoir aucune expérience de la vie pour ignorer que plus on est riche, plus les charges sont pesantes parce qu'on a moins de prétextes pour s'en plaindre, et il faudrait être sourd ou bien insensible pour ne pas entendre, à cet égard, les gémissements des riches et n'en avoir pas le coeur déchiré. »
<p.202>

« Faire fortune.

On fait fortune à peu près comme on fait la vie, c'est-à-dire en se surveillant assez pour ne jamais rien faire de propre ou d'utile aux autres et pouvant donner lieu à un soupçon de désintéressement. Alors l'argent vient à vous comme les insectes et les limaces à un fruit tombé. »
<p.208>

« Ce qui coûte les yeux de la tête.

Un aveugle me disait un jour que son chien lui coûtait les yeux de la tête. »
<p.290>

Léon BLOY / Exégèse des lieux communs

http://www.bribes.org/richesse.htm

Revu La bête humaine (1938) de Jean Renoir

Bah, c'est un film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Jeu 26 Mar 2009 - 14:12

Le doulos (1962) de Jean-Pierre Melville

C'est l'histoire d'un type qui sort de prison et qui prépare un nouveau coup. Il a un peu vieilli en taule, un "ami" lui propose de l'aide. Pendant le coup, l'ex-taulard décide de tuer son "ami". Il croit voir en lui un indic'...

Une intrigue assez complexe ("souviens toi de te méfier" des apparences?), découpage parfois très morcelé, de beaux jeux de lumières (comme c'est écrit sur la recette), quelques beaux travelings, thèmes musicaux assez rares, une ambiance généralement pesante...

A l'exception de quelques erreurs de raccords, d'un jeu d'acteurs parfois un peu léger, "baclé" (même si casting de haute volée - Bebel introverti, Reggiani "simplet", Dessailly (excellent en commissaire), Philippe "la sale gueule" Nahon dans son premier "grand" rôle, etc. -, on a parfois du mal à y croire), de "l'éclaircissement" de l'affaire (je me demande si c'était bien nécessaire de nous "éclairer" sur l'intrigue?), c'est du polar grand cru.

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Sam 28 Mar 2009 - 18:17

Yep, très bon film ce "Doulos".

"Terrain vague" de Marcel CARNE - 1960
Un beau film sur l'adolescence à l'aube des années 60. Les bandes, la banlieue, les terrains vagues, l'ennui, les grues, une nouvelle ère qui s'amorce. Un quiproquo, une histoire d'amour, le regard d'un enfant innocent, qui bientôt se fermera. Un peu trop de pathos, mais au moins Carné a cherché à renouveler son oeuvre, à se rapprocher de la réalité, comme dans "Les Tricheurs", et ça marche aussi bien que lorsqu'il faisait du cinéma poétique.
10/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Sam 28 Mar 2009 - 18:35

C'est quoi la date limite pour les vieux films? 1970?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Sam 28 Mar 2009 - 19:42

Apparition de la couleur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Sam 28 Mar 2009 - 23:27

Ouais, 1970 c'est pas mal.
Je crois que c'est plus ou moins la limite que j'avais en tête.

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Dim 29 Mar 2009 - 18:02

Au hasard Balthasar (1966) de Robert Bresson

Esthétiquement, avec Bergman et Tarkovski, c'est ce que j'ai vu de plus rigoureux. Une immense sensualité se dégage de ces agencements d'images et de sons. Quelques plans (si pas tous) sont au sens fort du mot, magnifiques. Je me souviens avoir entendu quelqu'un dire à propos de Dostoievski que, lorsque cette personne le lisait, elle sentait le souffle de Dieu. Si on peut considérer divines les choses qui nous dépassent, du moins esthétiquement, c'est ce que je pense de certains passages des films que j'ai vu de Bresson.

Très peu de musique, certes, mais que dire de la sonate n°20 de Schubert ?

Dans cette histoire...
Citation :
Les tribulations d'un âne dans les Landes des années 1960, prétexte à la peinture des travers humains.
... ben ya toute la médiocrité, la misère et le malheur du monde pale

Grand & Beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Ven 3 Avr 2009 - 14:55

"Piège à minuit" de David MILLER - 1960
Un bon petit polar avec Doris Day ( dont on fête les 85 ans aujourd'hui ) et Rex Harrison. Nettement moins bon que "Raccrochez c'est une erreur" de LITVAK cependant...
8/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 6 Avr 2009 - 20:57

"Un pyjama pour deux" de Delbert MANN - 1961
Une petite comédie romantique avec Rock Hudson et Doris Day, sans grand intérêt.
5/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vieux films   Mar 7 Avr 2009 - 11:30

laurent a écrit:
"Un pyjama pour deux" de Delbert MANN - 1961
Une petite comédie romantique avec Rock Hudson et Doris Day, sans grand intérêt.
5/20

C'est le moins que l'on puisse dire. Tu es généreux avec 5/20. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mar 7 Avr 2009 - 13:45

Disons que je suis plus tolérant avec une comédie romantique américaine des années 50-60 qu'avec des daubes plus récentes, sans doute.
Tu l'as vu aussi ? Tu mettrais combien ?

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vieux films   Mar 7 Avr 2009 - 18:31

2 ou 3. C'est même âs nostalgique, c'est simplement daté, avec humour béta et scènes frisant le ridicule.

Vu au premier degré: 3/20
Au second degré: 15/20 Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 11 Mai 2009 - 19:48

"Le Doulos" de Jean-Pierre MELVILLE - 1962
Je ne l'avais pas revu depuis longtemps.
Un bon polar, au scénario relativement bien ficelé ( je ne me souvenais plus de l'intrigue, et j'ai été saisi par la manière dont elle se joue de nous ). Un mix intéressant du cinéma des années 50 et de la Nouvelle Vague en la personne de Belmondo - un point axial sans doute. Et une réalisation assez "relâchée", sans classicisme extravagant, tendue vers la modernité.
On marche, on court, on doute, on comprend, et on assiste impuissant à la fin des espérances. Un bon film. Seul point faible : pas de femmes, ou si peu...
Un film d'hommes, de voyous, avec leurs trahisons.

12/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Dim 17 Mai 2009 - 22:01

"Coups de feu sur la Sierra" de Sam PECKINPAH - 196
Eh bien je ne raffole décidément pas des films de ce bon vieux Sam. Là, on a droit à un concours de bêtise masculine, de morale chrétienne, autour d'un mariage et d'un convoi d'argent, escorté par deux vieux amis et un jeunot. Et on a des dialogues niais, puis de la philosophie à deux balles sur l'amitié et l'âge du capitaine, bref, rien de passionnant. Mouais, l'amitié et l'amour sont plus forts que la bêtise et la morale chrétienne, certes, mais qu'est-ce qu'il faut pas se taper comme western de second plan pour en arriver là...
7/20 ( pour les décors, la réalisation soignée, et parce que j'ai vu que d'un oeil, donc je suis plus tolérant que quand j'ai bien tout vu Smile )

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 25 Mai 2009 - 13:13

Sunset Boulevard de Wilder avec Swanson, Holden et von Stroheim
Pas bouleversant comme je m'y attendais, mais quelle actrice cette Gloria Swanson ! Une histoire de gigolo qui ne dit pas son nom. Finalement la censure hollywoodienne permettait de suggérer plus que de montrer de façon explicite ces choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 25 Mai 2009 - 15:08

Maté aussi ce film hier soir.
"Boulevard du crépuscule" de Billy WILDER - 1949
Un film qui mélange le polar et la comédie, sur fond de réflexion sur l'âge d'or du cinéma muet hollywoodien. Plutôt décevant, je m'attendais à plus de péripéties avec le couple étrange Swanson/Stroheim, ou à une vraie histoire d'amour tragique avec la jeune Betty Shaefer, l'histoire "d'amour" avec la vieille actrice étant un délire. Mais le film reste trop à la surface des choses sans nous emporter, sans que l'on s'identifie au héros, qui s'éloigne de la "vraie" route qu'on serait tenté de suivre normalement.

10/20 ( y avait quand même du potentiel )

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 1 Juin 2009 - 16:36

"La Ruée vers l'Ouest" d'Anthony MANN - 1960
Revu ce film, plutôt raté, sur les pionniers de l'Oklahoma. Une sorte de fresque épique où l'on suit le destin d'un jeune couple sur une vie, mais sans jamais accrocher vraiment.
7/20

"Bunny Lake a disparu" d'Otto PREMINGER - 1965
Très bon film. Une intrigue intéressante ( même si ça devient un poil foireux sur la fin ), une réalisation classique en N&B comme j'aime, mais qui respire parfois de la caméra à l'épaule. Je n'avais jamais vu cet acteur ( Keir Dullea ) dans un autre film que "2001 : l'odyssée de l'espace", c'est désormais chose faite. Bref, c'est un peu ridicule au niveau du dénouement, jusqu'à se demander à quoi sert le rôle de Laurence Olivier, mais c'est propre.
9/10

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mer 3 Juin 2009 - 20:52

"L'ennemi sans visage" de Maurice CAMMAGE et Robert-Paul DAGAN - 1946
Tombé sur la seconde moitié de ce vieux policier à la française, plein du charme d'antan.
J'ai ainsi pu faire la connaissance de mademoiselle Louise Carletti, actrice que je n'avais jamais vue, et qui est ma foi bien ravissante.
Un bon moment.
8/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Ven 12 Juin 2009 - 22:43

"Alibi meurtrier" de Jerry HOPPER - 1954
Avec ma connexion, c'est cool j'ai accès à une chaine de ciné, Ciné Polar, donc parfois ( et je pense de plus en plus souvent ) je me mate des vieux films. Là, c'était un bon petit film, où un flic est persuadé de la culpabilité d'un petit boulanger, qu'il suit dans un village à la frontière mexicaine, où le présumé innocent change soudainement de comportement. Une ébauche d'histoire d'amour aussi, avec la belle qui sera sacrifiée. Fort sympathique pour un film vu au hasard.

9/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/


Dernière édition par laurent le Lun 15 Juin 2009 - 18:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Ven 12 Juin 2009 - 23:21

.... là aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 15 Juin 2009 - 18:48

"Vacances de Noël" de Robert SIODMAK - 1944
Un film étrange. Déjà je ne vois pas à quoi sert l'introduction, ni le personnage du petit soldat ( sauf s'il y avait eu après un début d'histoire d'amour avec la femme, mais non ). Enfin, on nous montre que l'amour déçoit, si je comprends bien. Nous avons ensuite, tout en flash-back, la ténébreuse histoire de la chanteuse ( Deanna Durbin ) avec son mari ( Gene Kelly ), et la mère de celui-ci. Je crains qu'ils ne soient pas allés à l'essentiel et que le film souffre quelque peu d'un manque d'unité.

8/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mer 17 Juin 2009 - 19:20

"Que personne ne sorte" de Ivan GOVAR - 1962
Une comédie polar, un sous "Tontons flingueurs", avec une histoire secondaire, des situations loufoques, et des dialogues parfois drôles, notamment prononcés par Jacqueline Maillan, excellent en bourgeoise coincée amoureuse du chef des gangsters qui squattent sa demeure.
8/20

"Et par ici la sortie" de Willy ROZIER - 1956
Un polar raté, comme souvent avec ce réalisateur et sa série d'aventures de Slim Callaghan. J'aurais préféré que le film parte dans la direction de la première scène, où le héros sauve une jeune femme de la noyade, sur le Pont des Arts. Petite apparition de la jeune et belle Pascale Roberts.
3/20

"La Taupe" de Terence YOUNG - 1983
Un film d'espionnage un peu confus et sans force, et même un peu pénible sur la fin. Et découvrir qu'il date de 1983 alors qu'il ressemble à un film de la fin des années 60 m'a sidéré. Au niveau de la confrontation Michael Caine/Laurence Olivier, on est très loin de la réussite du "Limier".
4/20

"L'Atlantide" de Giuseppe MASINI et Edgar ULMER - 1961
Une sorte de péplum ( on reconnait aisément la réalisation italienne ) qui me fait penser à l'épisode de Thorgal "Le Royaume sous le sable" ( un des pires de la série d'ailleurs ). Nous avons donc un Jean-Louis Trintignant perdu dans les ruines de l'tlantide, sous le désert. Seul réconfort : une jolie brunette prisonnière.
5/20

"Tueur à gages" de Frank TUTTLE - 1947
Un bon petit polar, avec la sublime Veronika Lake. Je trouve qu'il manque énormément de choses, que l'intrigue ne vaut pas grand chose, que tout cela est expédié à la va-vite, même si l'histoire naissante avec le tueur est intéressante. Mais bon, rien que le charme de cette actrice trop rare fait mon bonheur. Et après tous ses films sans importance, ça fait du bien.
9/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Dim 19 Juil 2009 - 20:44

"Shalako" d'Edward DMYTRYK - 1968
Un petit western assez quelconque, avec la stupidité des hommes, des morts inutiles ( comme dans tous les westerns, mais là, bon, quand même ), et la petite Bardot qui craque sur le ténébreux et solitaire Connery, le rejoignant dans le plan final, sur fond de désert américain. Mouais, j'avais préféré "Hombre", dans le même registre.

6/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vieux films   Mar 21 Juil 2009 - 11:14

J'ai revu Le Château de l'Araignée de Kurozawa. Un très beau conte sur le canevas de Macbeth.

Un beau noir et blanc, des paysages superbes, tout est filmé sur les pentes du mont Fuji dans le vent et un brouillard continument épais, étouffant. Les acteurs sont splendide, Mifune farouche au possible, celle qui jour sa femme, Dame Asaji est très inquiétante avec sa haine qui transparait derrière le maquillage blanc impassible de l'aristocrate japonaise. Très belles scènes, esthétiquement parfaites, dialogues réduits au minimum...

14-15/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mar 21 Juil 2009 - 17:54

Tiens, encore une chose que je dois faire : mater des films asiats

Bon, donc "Forever Amber" d'Otto PREMINGER - 1944
Une bluette historico-dramatique, sur le destin d'une jeune arriviste éprise d'un corsaire, qui fera tout pour lui plaire, jusqu'à la couche du Roy, puis comprendra trop tard que son amour est parti sur le Nouveau Monde. Une belle Linda Darnell ne sauve pas le film d'une histoire trop légère et traité de manière trop "féminine"
8/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 27 Juil 2009 - 20:38

"Les Mondes futurs" de William Cameron MENZIES - 1936
Une fable futuriste écrite par H.G.Wells, qui décrit une guerre sans fin, et le retour de la barbarie et la tyrannie dans un petit village anglais, puis la dérive du progrès, avec l'envoi d'un couple sur la lune. Pas trop compris le coup du refus du progrès sur ce coup-là, même si je le partage souvent. Certains faits sont assez visionnaires, des décors intéressants, mais c'est quand même assez quelconque, et un peu trop moralisateur.
6/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 3 Aoû 2009 - 17:54

"Le Démon de la chair " ( The Strange Woman ) de Edgar G. ULMER ( Et Douglas SIRK ) - 1946
Un bon film sur une jeune femme pernicieuse et sournoise, arriviste et manipulatrice, qui détruit tous les hommes qui l'approchent, causant leur mort ou leur déchéance, leur malheur en tout cas, sous couvert d'amour et de beauté angélique. Très belle interprétation de Hedy Lamarr, que je ne connaissais absolument pas, et qui s'avère sublime de cruauté et de perversion.
12/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mer 5 Aoû 2009 - 17:25

"Dernier domicile connu" de José GIOVANNI - 1969
Un tout petit polar axé sur la relation entre Lino Ventura et Marlène Jobert. Il s'en dégage une certaine mélancolie, une atmosphère étrange, fidèle au roman apparemment, mais trop figée, trop creuse.
5/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Vieux films   Dim 9 Aoû 2009 - 1:54

laurent a écrit:
"Le Démon de la chair " ( The Strange Woman ) de Edgar G. ULMER ( Et Douglas SIRK ) - 1946
Un bon film sur une jeune femme pernicieuse et sournoise, arriviste et manipulatrice, qui détruit tous les hommes qui l'approchent, causant leur mort ou leur déchéance, leur malheur en tout cas, sous couvert d'amour et de beauté angélique. Très belle interprétation de Hedy Lamarr, que je ne connaissais absolument pas, et qui s'avère sublime de cruauté et de perversion.
12/20

Ah oui, pas revu l'autre soir mais je l'avais déjà vu, superbe film et beau portrait de sal... thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mer 12 Aoû 2009 - 15:28

"La Vengeance aux deux visages" de Marlon BRANDO - 1961
Unique réalisation du bonhomme, c'est finalement un bon petit western. La trame est intelligente, Karl Malden est parfait en salaud, Brando incarne aussi très bien le voyou au grand coeur, rongé par le désir de se venger, et sa rédemption par l'histoire d'amour est cohérente. C'est donc un film fort réussi.
10/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mar 1 Sep 2009 - 19:31

"The Crash" de William DIETERLE - 1932
Une petite comédie autour d'une jeune femme qui ment ( causant quelques ruines lors du krach boursier ) et se ment à elle-même, s'éloignant le plus possible de l'amour, par amour de l'argent.
8/20

"L'homme qui tua la peur" ( Edge of the city) de Martin RITT - 1957
Un bon petit film avec John Cassavetes et Sydney Poitier, une histoire d'amitié. La trame n'est pas bien passionnante, mais c'est agréable.
7/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Sam 12 Sep 2009 - 13:10

"Poil de Carotte" de Julien DUVIVIER - 1926
Un bon petit film sympathique, mais très longuet. Le muet a ici bien du mal à donner du rythme, ce qui plombe pas mal ( j'ai dû m'y prendre à deux reprises pour le boucler ). Mais il y a de belles choses cependant.
8/20

"Le Criminel" d'Orson WELLES - 1946
Un petit polar, très loin d'être un grand film ou un bon Welles. Au niveau du scénario, on est bien souvent dans le ridicule, l'approximatif, au niveau des acteurs, c'est un peu exagéré, et la réalisation n'offre que peu de bons moments. ca reste donc un film mineur, très décevant.
6/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mar 15 Sep 2009 - 13:39

"La Métamorphose des cloportes" de Pierre GRANIER-DEFERRE - 1965
Une belle galerie de comédiens ( Ventura, Brasseur, Biraud, Aznavour, Ceccaldi ), une charmante Irina Demick, une histoire quelconque et quelques bons mots d'Audiard. ca se laisse regarder quoi.
8/20

"Le Voile bleu" de Jean STELLI - 1942
Tombé sur la deuxième moitié de ce vieux film, qui sentait le bon gros mélodrame, assez touchant apparemment.
Je ne note pas un film que je n'ai pas vu intégralement.

"Le Train de 16h50" ( Murder she said ) de George POLLOCK - 1961
Une adaptation d'Agatha Christie, avec une Mrs Marple froussarde dans une famille de suspetcs. J'aimais bien le personnage du petit Alexander. Réalisation soignée, intrigue bien menée, c'est plutôt réussi.
9/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mer 16 Sep 2009 - 19:43

"La Soif du mal" d'Orson Welles - 1958
Pas convaincu du tout. Désappointé, et surtout très déçu. Il y a de belles choses, mais globalement je trouve le film mal ficelé, trop éparpillé, novateur mais souvent indigeste, confus et loin d'être passionnant. Le jeu des acteurs est exagéré. Bref, l'ensemble me paraît outrancier et démesuré, alors qu'une réalisation classique aurait amplement suffi, au lieu de nous montrer à chaque plan que c'est un film, et que c'est réalisé par un grand orgueilleux. Il s'agit donc d'un exercice de style, et de mon point de vue totalement raté, parce que le sujet ne s'y prête aucunement.

Par contre, j'ai cru déceler ce que "Rumble Fish" devait à ce film. Et je mesure encore plus la qualité de ce film, qui lui est un exercice de style parfaitement maîtrisé.

Bref, de moins en moins copain avec Welles, dont pour l'instant je n'aime que les deux premiers films.

6/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fabien
Léonard de Génie


Masculin Nombre de messages : 1041
Age : 35
Localisation : at home
Date d'inscription : 17/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Mer 16 Sep 2009 - 21:07

1965, 1961, t'es hors charte Laurent, c'est pas des vieux films Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Jeu 17 Sep 2009 - 0:01

Bah non, c'est 1970 la limite
C'est pas le topic du top des vieux films là
Enooooorme différence Wink

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Jeu 17 Sep 2009 - 17:11

"La Dame de Shangaï" d'Orson WELLES - 1948
Puisque mon ami Antoine a envie de voir tous les Orson Welles, eh ben on s'y est encore collés hier soir. Et encore une fois j'ai été extrêmement déçu.
Pourtant ça commence bien, la rencontre avec Rita Hayworth est jolie, les premiers dialogues sont rythmés et ironiques, la voix off est bien vue, on va avoir droit à un beau film. Puis le rythme diminue avec la croisière, on a juste droit à un début d'ambiguïté et à un dialogue sarcastique sur les requins, et le film aurait pu continuer sur cette lancée ( le meurtre aurait même dû se passer pendant le voyage ). Mais non, il y a une cassure nette, et on tombe dans un autre film, un polar sans suspens, avec procès et dénouement débile dans une foire, avec des excès de réalisation stylisée.
C'est donc trop découpé, varié, mais sans unité.
Par contre, la réalisation est plus classique, donc j'ai préféré, et la bande son est ratée, on n'entend que les dialogues.
7/20 ( y a du mieux, mais c'est pas encore ça... )

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vieux films   Lun 21 Sep 2009 - 15:13

"Le Bateau d'Emile" de Denys de la Patellière - 1962
Ca pourrait tourner à la grosse comédie avec de nombreux quiproquos (autour de Pierre Brasseur et Michel Simon ), mais ça se résume vite à une étude de moeurs assez plate, où les dialogues d'Audiard n'apportent rien. Il n'en demeure pas moins une belle histoire entre Ventura ( l'objet du film, visiblement, sa gouaille, son déjà éternel côté bourru au grand coeur ) et Girardot. Mais je trouve le film trop différent au final de ce qu'il amorce être au début, et par conséquent un peu raté.
8/20

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vieux films   Aujourd'hui à 17:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Vieux films
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vieux films en diff gratuite sur le net
» Films - La Saga Harry Potter
» [résolu]donner vieux PC
» Téléchargement gratuit de films en ligne
» films pour une soirée entre amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paysages Intérieurs :: Arts et culture :: Cinéma-
Sauter vers: