Paysages Intérieurs

Ciné, musique, BD, photo, littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DIEUDONNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
laurent
Maître de maison


Nombre de messages : 4821
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Ven 20 Fév 2009 - 1:24

Faut dire aussi que tes messages de l'autre côté c'est un peu que du troll
Bref, je tâcherai à l'avenir de ne plus parler de "sujets qui fâchent"
Mieux vaut rester un bon petit mouton qui ne dérange rien comme m'a dit mon papa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Ven 20 Fév 2009 - 2:59

T'inquiètes ma puce, je me suis présenté(e) en douceur. Puis les troll(e)s, ça ne fait pas que le Mal. Puis ce n'est que par le Mal qu'on devient un peu plus Bien. Soigner le Bien par le Bien donc par le Mal.

Allez, au pieu les p'tits vieux!

drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan
Léonard de Génie


Nombre de messages : 1565
Age : 51
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Ven 20 Fév 2009 - 8:14

JouiFjNONfJouiF a écrit:
Ca se comprend vartan, c'est encore l'hiver. Mais n'oublie pas de passer chez le coiffeur pour te dégarnir tout ça avant l'été. Une petite moustache à la adolf, c'est top sur les plages nudistes.

Perso, j'avais même comme projet de me faire tatouer des svastikas sur les globes, ceux en dessous de la Gaule qui repose de temps à autre sur un ou deux sommets graisseux. geek

J'avais pensé à une moustache à la Joseph plutôt. Un peu plus peps quand même !



Bon pour rejoindre ce que tu dis. Oui, le racisme, la peur de l'étranger, du comme soi mais pas tout à fait, est une défense originelle, innée je ne sais pas, mais naturellement installée très tôt dans l'enfance. Lire ce qu'en dit avec pertinence Golse autour de la notion d'attachement en particulier.

http://www.psynem.necker.fr/Presentation/Biographies/golseBernard.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Ven 20 Fév 2009 - 16:26

Bon ben j'ai (comme copain juif à Auschwitz) pas fait long-feu sur ce forum de mes deux bien ancré dans les chartes, les lois, le système judiciaire (donc systématiquement répressif pour un bord). Ce qui ne m'étonne pas, ne me titille même pas/plus - même pas/plus mal! Mort aux trolles, y zont raison, ces futurs zonzonés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Sam 21 Fév 2009 - 16:36

En fait, lorsque je me disais raciste, c'était clairement lié à mon expérience jusqu'alors. Comme "tout l'monde" qui se prend des coups (moraux, physiques), qui a des emmerdes, blablabla, alors je cherchais un bouc emissaire. Le plus facile était "l'autre", "l'étranger", le nègre, le juif (invisible), le bicot, le niak', etc.

Puis, je me suis posé des questions disons existentielles (ce que je niais, par facilité, sens pratique), je me suis dit que c'était quand même un peu facile de foutre sa merde mentale sur les dits noirs, pour les noircir davantage, de la même manière que l'anti-raciste a besoin de Le Pen comme sac de frappe, même si l'anti-racisme ou l'indignation anti-Le Pen a du enfoncer des portes, notamment ouvertes, qu'elles sont, il me semble, légitimes - quoique je vois plus de différence en Sarkozy et Le Pen, mais bon... On m'a d'ailleurs conseiller un livre sur le concept de bouc-émissaire : Le bouc émissaire de René Girard - je connais pas l'auteur, donc je sais pas ce que ça vaut, si je fais bien de lire ce livre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Sam 21 Fév 2009 - 16:39

Moi j'étais raciste sans le savoir, quand j'étais petit, parce que je lisais "Tintin au Congo" ( et d'autres, Chine, Amérique, etc ) et je ne voyais rien de mal...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Sam 21 Fév 2009 - 16:45

Laughing

Moi aussi, mais moi, je regardais aussi Walt Disney machin le samedi soir chez mes défunts grands parents, sans savoir si c'était Bien ou Mal. J'étais fan du grand méchant loup, du vilain petit canard aussi, des méchants dans les films, etc., mais je savais pas si c'était Bien ou Mal.

Quel bon moment, que de se rappeler qu'ils sont morts... mes grands parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Sam 21 Fév 2009 - 17:14

Je répète vite fait pour les gens mal intentionnés ou, comme dirai-je, super intelligents?

Même si je me sens plutôt anti-raciste mais non militant (je n'ai pas approfondi la question), je ne pense pas que (je le redis) l'anti-racisme Lycra et consorts, donc d'Etat (subventionné par le contribuable), est une bonne chose, que sa manière de traquer les racistes (on l'est potentiellement tous si il faut croire l'intelligentsia) soit bénéfique, fasse évoluer les mentalités, etc. J'ai comme l'impression que cet anti-racisme là, débordant de ressentiment (ce que je comprends mais que je n'adhère pas) sert de défouloir sur les gens, qu'ils soient honnêtes, sincères, braves, pourris, incultes, culturés, intelligents, etc. Mais, ce qui me dérange, c'est le principe qu'il faut reconnaitre les couleurs, les cultures, traditions, religions, etc. différentes, donc faire des différences alors que personnellement je n'en ai rien à battre que telle culture, race, religion, etc. soit différenciable (différent, ça veut dire quoi?), qu'il faudrait que je m'y sente rattaché, etc. Je redis aussi que j'aurai honte de me sentir juif, arabe, chinois. Ca me fait déjà chier d'avoir une identité, alors si il faudrait que je me reconnaisse en plus dans un groupe ethnique, religieux, etc., j'vous dis pas comme ça me donnerait encore plus envie d'en finir, j'veux dire balayer l'humanité. Comme disait je sais plus qui : L'identité, c'est bon pour la Police! Réinstaurer (à coups d'procès) une morale culpabilisatrice raciste/pas raciste, ben je suis pas sûr que ce soir une bonne manière de faire pour le bien commun - réinstaurer, ah, je croyais qu'elle n'avait pas encore été déservie... Et ce bien commun, j'en ai de moins en moins à battre, donc de plus en plus rien à foutre - "tout l'monde" s'en fout, non? Je suis humain, l'arabe est humain, le nègre est humain, le juif est humain, etc., point. Aucune différence entre un salaud juif et un salaud nazi, du moins à notre époque. Celui qui me fait chier, ben, qu'il me fasse chier, j'en ai rien à foutre qu'il soit circoncis ou excisé du cerveau - ce qui est valable aussi pour l'inverse : apprécier "l'autre". Parce que se revendiquer d'un groupe (même si je sens avoir quelques affinités avec une "famille", une "niche" libertaire), ça me donne envie de cracher, tout simplement. Comme dit l'Autre : ça pue la famille!, l'ordre. L'ordre est dans nos sociétés systématiquement injuste, lié au pouvoir qui lui est systématiquement manichéen, répressif. Plutôt (pour citer un Autre) un désordre juste qu'un ordre injuste. Ou, autrement dit, l'ordre moins le pouvoir. Je ne me sens pas raciste (j'veux dire que je ne suis pas sûr de ne pas l'être, comme je ne suis pas sûr d'être athée, c'est dire!), je me sens non raciste donc, mais pas vraiment anti raciste. Qui me donnera une pilule qui me donnera la certitude d'être non raciste? Une deuxième pour Devoir de militance anti-raciste? La Licra, l'Uejf, le Mrap, les Droits d'l'homme, l'Unicef, Nicolas Hulot? A quand le droit d'entrée (et/ou de sortie?) biométrique dans une boucherie kasher, hallal ou Chez Dupont?

Libre à qui que ce soit de se reconnaitre, se sentir proche d'un groupe, d'une croyance, de ce qu'il veut tant qu'il ne fait pas chier celui qui refuse de s'y reconnaitre, non? Ben j'en ai de plus en plus l'impression que, c'est de moins en moins le cas, que de se sentir libre ne fait pas peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Sam 21 Fév 2009 - 17:20

Citation :
13 novembre 2001 : Costes dans le RER avant la guerre

Hier soir y'a encore un avion qui est tombé et dans le RER la racaille dansait. "Oussama! Oussama!" qu'ils criaient les bandes de cons en me faisant des bras d'honneur. "Si t'es pas content on va t'égorger et ta copine on va la violer!" Dansez, dansez, petits poulets noirs déguisés en afghans. Un jour Oncle Sam va s'énerver pour de bon et vous serez tous grillés embrochés, revendus par paquets de dix en promo chez Macdo, et papa Ben Laden fera l'import de vos couilles surgelées au Liban.
Et moi, je rentre chez moi sous la pluie en courant pour échapper aux Golf GTI qui foncent sur moi en criant "Djihad!". Pourtant "j'aime les arabes moi!". J'ai bouffé le couscous à Marrakech et le shilum à Bénares, "j'suis pas raciste moi!".
T'es pas raciste mais t'es blanc. T'es pas riche mais t'es blanc. Tu t'en fous d'être blanc mais t'es quand même blanc. Et parceque t'es blanc seul pauvre isolé dans le quartier musulman tu vas payer. Tu sers de cible facile aux Afghans en nike devant le home-cinéma qui crient "Oussama!" en bouffant des pizzas. Toi le bon blanc tu vas te faire bouffer par les gentils immigrés parce que tu as fait une erreur de calcul, tu vois : les gentils immigrés ils sont méchants pour la plupart comme les blancs pour la plupart sont cons et méchants.Et c'est pas parce que tu dis "je vous aime" qu'ils t'aiment. Bien au contraire ! Tu leur dis : "je t'aime" et ils te haissent encore plus. Ils sentent en toi le curé. Ils méprisent ton amour trop chrétien, coupable déguisé en humaniste bien pensant. Ils voient la faiblesse, la fraternisation du lache avec l'ennemi qui l'encercle, le sale faux sourire de céfran. Et ils te répondent "sale pédé" et t"eclatent la gueule sur le quai du RER à minuit. Dernier RER, pas de police-secours, à quoi bon gueuler ?
Bon, tu vous me direz "Costes faut pas paniquer faut pas éxagérer". Ils se déguisent en afghan juste pour faire chier, comme toi en 1968 qui portait le machin palestinien (vous savez, leur machin kafir ? Kafief ? ouais tu sais le foulard blanc et noir qu'ils portaient les gauchistes debout sur la table de la prof à gueuler "prolétariat!". Et ben les cailles du neuf trois c'est pareil sauf qu'ils gueulent "Oussouma!".
Bon d'abord 1) En 69 j'étais le seul de la classe à pas faire greve parce que je haissais tous ces hippies gauchos trop cools qui se tapaient toutes les meufs alors que moi je me branlais, et qui emmenaient ces salopes sur le porte-bagages de leur solex alors que je ramais comme un con, ringard cheveux courts pas d'écharpe indienne sur le vieux vélo de ma soeur. 2) Je peux pas saquer la racaille qui gueule "Oussama!" dans le métro le soir où l'avion s'écrase parce que leur fausse provocation à deux balles va dans le sens de LEUR ordre établi. Ils gueulent "Djihad!" pracequ'ils se croient "Arabes musulmans" comme papa, ils gueulent dans le sens du poil de papa au lieu de se raser la barbe et de lui chier sur sa gueule fraiche mal rasée, du sang sur les boutons au menton. Ils ne sont pas en rupture avec le père la mère la terre. Ils ne sont pas individus lachés paumés danas le cosmos merde je suis tout seul. Au contraire, ils se serrent le cul avec leurs frères et ça pue la famille. Ils adhèrent en criant "Ben Laden" au confort pépère du plouf-plouf communautaire. Leur fausse révolution pue l'inceste. Je voudrais les voir crier "A bas Mahomet!" (même si j'aime bien Mahomet parce qu'il est mort en jouissant dans la chatte de Aicha seize ans) (c'est toujours plus sympa que Jésus sur la croix). Je voudrais les voir gueuler "A bas Mohomet!" devant la mosquée, histoire de faire chier, et surtout histoire de faire chier l'Histoire, de provoquer refuser le destin tout fait qui qui t'a fait arabe français (et alors tu bois du thé ou du café ?). Comme si l'arabe français devait crier "Mort aux Français!" et le français faux français "Mort aux Arabes!". Comme si les jeux etaient faits.

http://pagesperso-orange.fr/uncensored.assault/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Sam 21 Fév 2009 - 18:03

Voila ce qui m'énerve le plus avec la police antiraciste, lorsqu'elle se permet, a l'arrogance (par trouille certainement : plus jamais ça!) de tenter d'imposer une limite dans un milieu qui, j'en suis convaincu (si si!), ne doit subir aucune restriction : l'Art - volume 1 :

Citation :


COSTES REGLE SES COMPTES...

"LE MRAP ATTAQUE"

Novembre 1996 : Un "membre" du MRAP me contacte car des "membres de la communaute maghrebine" lui ont envoye une cassette d'une emission de radio dans laquelle trente minutes de ma musique etaient diffusees, trente minutes extraites du CD "Livrez les blanches aux bicots"! (Il faut reconnaitre que le programmateur avait fait tres fort).
Les "membres de la communaute maghrebine", horrifies par les textes de mes chansons qu'ils trouvent atrocement racistes, ont demande au MRAP d'intervenir afin de faire cesser le passage de mes chansons a la radio et meme la production de telles saloperies. Le "membre" me lit au telephone les textes de mes chansons qu'il s'est fait chier a retranscrire mot a mot depuis la cassette; tache extremement fastidieuse qui n'a pas rebute le "membre", stimule par la certitude de lutter pour la bonne cause. Et ca m'a fait bien rire d'entendre un "membre" du MRAP annonner pendant 10 minutes "bicot negro pipi caca" avec le plus grand serieux.
-Le "membre" : Ah vous trouvez ca drole! Mais c'est raciste!
-Costes : C'est raciste et alors? Je peux exprimer n'importe quel sentiment ou opinion dans une oeuvre d'art.
-Le "membre" : Vous appellez ca une oeuvre d'art, mais c'est que des bruits de chiottes. Vous trempez votre plume dans la merde! Vous pissez dans le micro!
-Costes : Oh, que de compliments! Merci! C'est justement ce que je cherche a faire, sortir la pisse et la merde de moi, pas vous? Vous ne pissez pas et vous ne chiez pas?
-Le "membre" : ???? Euh euh mais...je ne pense pas de telles horreurs.
-Costes : Ah bon, comment avez vous pu comprendre ces horreurs si vous ne les avez jamais dites ni meme pensees? Elles doivent bien etre quelquepart au fond de vore inconscient.
-Le "membre" : Mais je suis contre l'expression des bas instincts. Je pense qu'on doit par ses propos oeuvrer a rapprocher les hommes, pas a les separer.
-Costes : Vous voulez dire que vous condamnez tous les propos obscenes, violents, tout ce qui choque votre morale? Vous etes comme les parents, les profs ou les cures : vous prechez la bonne parole (la votre bien sur) et vous condamnez la mauvaise (pas la votre evidemment). Vous voudriez qu'on ne dise jamais "merde", jamais "bite", jamais "bicot", jamais "negro"?
-Le "membre" : Je suis contre les propos racistes, degradants pour ceux qui se sentent insultes. D'ailleurs ce sont des membres de la communaute maghrebine qui m'ont demande d'agir.
-Costes : Parce que vous pensez que des arabes ont plus le droit que d'autres de se plaindre de mes chansons.D'abord c'est quoi etre "arabe"? Ca n'existe pas un "arabe". Un "arabe" c'est un con qui se prend pour un "arabe". Es-ce que je me prend pour un "blanc" moi?! Ca m'avancerait a quoi de me prendre pour un "blanc"?.Il n'y a ni "blanc", ni "arabe", ni "noir", il n'y a que des hommes, c'est a dire des tas idiots de chair et de merde qui se prennent pour ci ou ca. Je ne crois pas aux races. Tous ceux qui s'identifient a une race sont des cons pour moi, je les hais et je les insulte. Comment peut-on se sentir insulte par des propos raciste si les races n'existent pas. Se sentir insulte dans sa race, c'est etre raciste! Alors pourquoi un con qui se prend pour un arabe se croit le droit de censurer l'art au nom de l'anti-racisme alors qu'il se definit lui meme fondamentalement du point de vue de la race et qu'il est donc raciste?! Je comprend qu'on lutte contrze des persecutions reelles dans le monde reel mais pas contre des chimeres artistiques au nom de chimeres psychologiques.
-Le "membre" : Ils sont blesse mentalement par vos saletes!
-Costes : Blesses par des mots dans une chanson qui est par definition une fiction?! Le racisme, la violence ne sont pas des fictions mais des realites. Ne voyez vous pas la difference entre mes chansons et les massacres au Zaire?! Quand vous voyez un crime dans un film, croyez vous vraiment que l'acteur est un assassin? Quand vous voyez une scene raciste au theatre, croyez vous que l'auteur est nazi?
-Le "membre" : Ce genre d'horreurs doivent etre diffusees avec precaution, avec des explications prealable, pas pour n'importe quel public non averti.
-Costes : Vous etes pour la censure! Quelle difference pour moi entre vous et les autres qui me persecutent? Vous etes comme les skins, comme les rappeurs racailles, comme les catholiques integristes...vous voulez me faire taire parce que je vous derange. Mais si je vous derange, n'achetez pas mes disques et coupez la radio, personne ne vous oblige a m'ecouter!
-Le "membre" : Je pense aux autres qui sont choques par vos paroles. J'oeuvre pour un monde juste et pacifique.
-Costes : Vous etes comme les nazis qui revaient d'un monde pur et propre, nettoye de toute racaille et de tout conflit, un monde parfait qui ne peut exister que dans la tete des dictateurs et d'idealistes niais comme vous : l'homme n'est pas pur, la vie n'est pas pure; la vie est une lutte permanente, la vilence et l'excusion sont dans l'homme, dans la nature. Bien sur il existe aussi des bons moments d'amour, de paix, de justice et de comprehension et je sais comme vous les apprecier, mais je sais que la violence et le racisme sont toujours la sous-jacents et c'est ca que j'exprime dans mon art : la totalite humaine, a la fois bonne et cruelle. Je n'exclue rien et je continuerai jusqu'a ma mort a exprimer l'homme tel qu'il est. Je continuerai a dire "mon amour je t'aime" mais aussi "sale negro creve" et ce n'est pas vous ni personne qui pourra m'empecher de le faire.
-Le "membre" : C'est ce qu'on verra. J'ai votre nom et votre adresse. Je presenterai vos textes a la prochaine reunion du MRAP et nous deciderons quelle action entreprendre contre vous.

Aux dernieres nouvelles (11 novembre 1996) le "membre" a rappelle la radio pour leur dire qu'il va envoyer la cassette de Costes au CSA et au procureur de le Republique???!!!
De nombreuses personnes, dont des etrangers, des gens originaires du Magreb et des personalites de gauche sont intervenues aupres du Mrap en faveur de la radio et de Costes mais en vain. Pour d'obscures raisons, le Mrap de Montpellier s'acharne sur la seule radio libre de la region et un artiste independant, alors qu'il est notoirement tres peu actif dans la region dans la lutte contre le racisme reel.
Je tiens ici a rendre hommage au courage du president et des animateurs de "l'echo des garrigues" qui defendent la liberte d'expression malgre des pressions permanentes; et je remercie tous ceux qui nous soutiennent; sans eux "l'echo" serait mort, et Costes aussi!

Apres les skins, apres les cathos, apres les rappeurs, le MRAP aussi fait chier Costes!
PLANQUEZ MES CDS ET MES CASSETTES!
PEUT ETRE BIENTOT LA JUSTICE FERA-T-ELLE INTERDIRE MES OEUVRES ?!
OU DES FANATIQUES BRULERONT MES DISQUES?!
Pour une fois, l'extreme-droite pourra dire merci au MRAP :
GRACE AU MRAP, COSTES, LE BLANC DEGENERE, AURA ETE MIS HORS D'ETAT DE NUIRE!
HORS D'ETAT DE CORROMPRE LES FRANCAIS ET D'ACCELERER LE DECLIN DE LA CIVILISATION!
ET GRACE AU MRAP, UNE DES MEILLEURES RADIOS DE FRANCE, UNE DES TRES RARES RADIOS A DEFENFRE LA LIBERTE D'EXPRESSION SOUS TOUTES SES FORMES, PERDRA PEUT ETRE LE DROIT D'EMETTRE ?
Alors les marchands de varietes bien propre, bien controlee (ne serait-ce pas eux les vrais totalitaires?) diraient aussi merci au Mrap grace a qui une radio LIBRE aura ete remplacee par une radio PRISONNIERE, otage de la pub, des maisons de disques et des lois du profit.
Merci le Mrap!
a suivre

http://costes.org/mrap.htm

Volume 2 : JE HAIS LES RACES - http://costes.org/race.htm

La suite - http://costes.org/regle.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Sam 21 Fév 2009 - 22:05

Un truc que je me demandais c'est pourquoi on refait toujours les mêmes procès de personnages en cendres (parfois d'intention... sic!), procès pour propos racistes, anti-tout-ce-que-vous-voulez, rouge-brunisme, etc., et pas (trop) à d'autres. Non parce que toujours Céline, Rebatet, Drieu La Rochelle, Pirandello, etc. et (quasi) jamais Proudhon ou Hegel? Pourquoi encore trouver assez facilement les écrits "odieux" de ces deux derniers et pas des autres? Non parce que (par exemple) Bagatelles pour un massacre, Les décombres, etc., pour les trouver, faut y mettre une liasse. Ou pourquoi avoir réédité des livres sans les passages qui soi disant incitent à la haine raciale? Et pourquoi censurer des artistes vivants alors que des morts sont encore publiés - je pense à Vuillemin, Costes, etc.? Pourquoi faire l'apologie d'un Zola alors qu'il n'en avait rien à foutre du peuple ou, selon ses dires, de la plèbe? Pourquoi dire que Jean Renoir, même si il a eut quelques "débordements", était antijuif, et que La grande illusion en était une illustration - à ce que sache, Bunuel (Sale juif! dans Le journal d'une femme de chambre) n'était pas antijuif, non? Et Mitterrand, on l'a déjà oublié? Pourquoi Drieu La Rochelle, Pirandello, Passolini, Autant-Lara, etc. ont à un moment de leur vie "perdu la foi" et ont adhéré à des idéologies disons douteuses - pourtant tu sais que je t'aime Drieu, et ton geste à la "libération" est magnifique? Pourquoi diaboliser Goebbels (bon là, je déconne) alors que son livre de chevet était Propaganda - Comment manipuler l'opinion en démocratie de Bernays (neveu de Freud), livre préféré des étudiants (entre autres) de l'ENA? ...

Citation :
« Juifs. Faire un article contre cette race, qui envenime tout, en se fourrant partout, sans jamais se fondre avec aucun peuple. Demander son expulsion de France, à l’exception des individus mariés avec des françaises ; abolir les synagogues, ne les admettre à aucun emploi, poursuivre enfin l’abolition de ce culte. Ce n’est pas pour rien que les chrétiens les ont appelés déicides. Le juif est l’ennemi du genre humain. Il faut renvoyer cette race en Asie, ou l’exterminer... Par le fer ou par le feu, ou par l’expulsion, il faut que le juif disparaisse... Tolérer les vieillards qui n’engendrent plus. Travail à faire. Ce que les peuples du Moyen Age haïssaient d’instinct, je le hais avec réflexion et irrévocablement. La haine du juif comme de l’Anglais doit être notre premier article de foi politique. »

PROUDHON, Carnets, 26 décembre 1847.

C'est surement Anglais qui doit déranger.

“Je me souviens d’avoir lu qu’un ecclésiastique faisait sonner à minuit une cloche pour les rappeler [les Indiens d’Amérique] à l’accomplissement de leurs devoirs conjugaux, car, livrés à leur propre intiative, même cela ne leur serait pas venu à l’esprit.” Ou: “Le nègre représente l’homme naturel dans toute sa barbarie et son absence de discipline. Pour le comprendre, nous devons abandonner toutes nos façons de voir européennes. Nous ne devons penser ni à un Dieu personnel ni à une loi morale ; nous devons faire abstraction de tout esprit de respect et de moralité, de tout ce qui s’appelle sentiment, si nous voulons saisir sa nature… on ne peut rien trouver dans son caractère qui s’accorde à l’humain.” HEGEL, La raison dans l’histoire. Introduction à la philosophie de l’histoire

Ca serait intéressant de trouver des auteurs tant adulés par les super rebelles anti-racistes subventionnés (pourtant tu es bien mignonne Houria Bouteldja, je t'aime tu sais. Et toi, tu m'aimes?), du moins certains de leurs textes qui relèvent du racisme ou autres propos "odieux", juste pour faire chier quoi, casser un peu les certitudes...

Sur Zola

http://www.aden.be/index.php?aden=zola-imposteur
http://www.dialogus2.org/ZOL/lacommunedeparis.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Jeu 12 Mar 2009 - 18:56

J'ai maté un spectacle de mars 2007 en hommage à Bedos, dans lequel Fabrice Eboué déclare : "Un juif c'est un musulman qui a réussi. J'ai un ami musulman qui a gagné au Loto, deux jours plus tard il faisait shabbat".

Je me demande s'il ne serait pas taxé d'antisémitisme en ce moment...

Si Dieudo avait dit cela, qu'est-ce qu'il se serait pris dans la tronche...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Jeu 12 Mar 2009 - 19:35

Citation :
Moshé (rue de Turenne : au Sentier) et Schmoulik sont au Mur des Lamentations, à Jérusalem. Les deux se lamentent et pleurent...
Le premier :
- Mon Dieu s'il te plaît, fais moi gagner 5 millions, s'il te plaît, 5 millions, allez...
Et le deuxième :
- Mon Dieu, tu sais que je n'ai pas du tout d'argent, je te demande seulement 100 F pour vivre et manger aujourd'hui c'est tout...
Et chacun se lamente, sans arrêter.
À un moment, le premier se retourne vers le deuxième et lui dit :
"Bon écoute, tiens, voilà tes 100F et laisse le Bon Dieu se concentrer, hein ?"

http://www.humour.com/Blagues/Blagues.asp?VIDthemeBlague=8&srch=TH

'tain! En plus d'être antisémite ils se foutent de la gueule de leur dieu. Doublement punissable! Vive les sous!

Et si je dis, de manière littérale, sans recul, au premier degré donc : Juif=porc=ne sent bon que lorsqu'il est bien cuit, je suis bon pour être carbonisé par Finkielkraut au minimum, par la Morale en somme, non?
















Bon, j'avoue, c'est une blague. La Morale, pas le juif=ersatz de Dieudo'. Oups... silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Jeu 19 Mar 2009 - 18:19

Dieudo' aux élections.

Bluff?

http://www.leblogtvnews.com/article-29163537-6.html#anchorComment

Rebelle = être ami avec une raccoleuse Front National, franchement macho, démaguo, manquant grandement d'honnêteté intellectuelle, pseudo sociologue, se disant anti-capitaliste mais vouant le travail en culte, etc.? Allez, c'est bon, on a compris Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
......
Léonard de Génie


Féminin Nombre de messages : 2736
Date d'inscription : 21/10/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Lun 23 Mar 2009 - 18:59

Citation :
L'Affaire Dreyfus


On a beaucoups parlé de l'affaire Dreyfus, surtout ces derniers temps, pour dénoncer, avec juste raison semble-t-il, l'antisémitisme. Et bien sûr, cet antisémitisme est dénoncé par la bien-pensance, ceux qui aiment se couvrir de moraline à la manière de la confiture, bien dégoulinante pour être bien visible. On les soupçonne de se faire une image au plus près de ce que l'époque admire pour la chose la plus respectueuse, la meilleur place pour ainsi dire, celle qui est du bon côté, celle qui ne soufre pas le soupçon venimeux d'une entourloupe de basse morale pour un but tout autre. C'est à celui qui va manifester son antiracisme le plus bruyamment du monde... Et il y a concurrence en ce domaine...

L'affaire Dreyfus est devenue inséparable de Zola. On ne peut pas évoquer Dreyffus sans faire immédiatement allusion au « J'Accuse » que Zola publia dans l'Aurore, le 13 juin 1898, au risque de sa vie, semble-t-il, puisqu'il fut retrouvé mort en 1902, dans des circonstances qui n'ont jamais été élucidées.

L'affaire Dreyfus est, pour nous lecteur contemporain de ce qui demeure des opinions, c'est-à-dire de tout ce qui est privé de raisonnement, la dénonciation d'un complot antisémite dont Dreyfus aurait fait les frais, parce qu'il avait pour lui le double tord d'être né Juif et alsacien. Mais, à la lecture du pamphlet de Zola, qui n'est pas une opinion mais une dénonciation, celui-ci ne mentionne pas l'antisémitisme comme origine de l'affaire.

Que dit Zola? Il accuse des officiers de manoeuvrer pour leur ambition personnelle, et en particulier, le lieutenant colonel du Paty de Clam, alors simple commandant. Zola le dit, « il est l'affaire à lui tout seul. », il est « le premier coupable de l'effroyable erreur judiciaire qui a été commise », « c'est lui qui a inventé Dreyfus ». Une erreur judiciaire, provoquée par l'invention morbide d'un simple commandant, pas un complot organisé par des antisémites. Pourrait-on croire Zola partial ? Il n'accuse pas l'armée, mais la honteuse ambition d'un commandant, qu'à permis « l'incurie et l'inintelligence » du ministre de la guerre, du chef de l'état-major, et de son sous-chef. Voilà pour la mise en place des personnages. Zola ne critique pas l'armée; il n'évoque jamais un antisémitisme à l'oeuvre. Il accuse le lieutenant colonel du Paty d'être un imbécile qui « s'occupe aussi de spiritisme, d'occultisme, il converse avec les esprits. » Zola accuse une « démence torturante ». « il n'y eu derrière, que les imaginations romanesques et démentes du commandant du Paty de Clam. »

L'affaire Dreyfus est une affaire militaire, une basse besogne où se mêle l'intrigue, la honte, l'ambition, mais pas l'antisémitisme. L'antisémitisme est une conséquence de l'affaire, non sa cause. Si tel avait été le cas, Zola ne se serait pas privé de le dénoncer.

Les officiers que Zola accuse, ont manoeuvrés sans doute aussi par antisémitisme, mais ce n'est pas la cause de leurs manoeuvres. La cause est encore plus vil parce qu'elle n'est pas de celle des convictions comme l'est l'antisémitisme, mais de l'ambition personnelle, celle d'un seul homme, « un homme néfaste » selon Zola, le commandant Paty de Clam, devenu par la suite, lieutenant-colonel.

Dreyfus est devenu, bien malgré lui, le symbole de la lutte contre le racisme, lui un officier de l'état-major dont l'ambition était de devenir général par des hauts faits de guerre, ordinairement raciste comme peut l'être un militaire de carrière dont le désir est, tout de même, d'embrocher le plus d'ennemi possible, et de pacifier les territoires conquis. Dans les faits d'arme, il n'y a pas de place pour la moraline. Zola a dénoncé un état-major minable, non un état-major immoral. Il n'a pas défendu Drefus parce qu'il est juif, mais parce qu'il fut victime d'un « épouvantable déni de justice. » C'est le procès qui a créé les conditions de l'antisémitisme, non l'affaire. C'est la suite du procès qui a divisé l'opinion publique, cette invention de circonstance, entre dreyfusards et antidreyfusards; c'est du procès que Barrès et ses amis ont inventés l'injure au succès mérité (il faut le reconnaître) de « intellectuel ».

Transformer l'Affaire Dreyfus en procès contre l'antisémitisme, comme le laisse entendre Michel Polac dans la postface de « J'accuse » publiée chez « Mille et une nuit », « mais juif! » dit-il avec le point d'exclamation, est une escroquerie intellectuelle. C'est faire dire à Zola ce qu'il n'a pas publié. Ce « mais juif! », à aucun moment Zola le laisse supputer. Zola écrit qu'il ose dire la vérité. Dans ce cas, il ne se serait pas privé de dénoncer l'antisémitisme de l'Etat-major français. Hors, ce n'est pas ce qu'il fait. Il dénonce l'incurie et la méchanceté d'un officier, non parce qu'il est antisémite, mais parce qu'il est ambitieux, et la lâcheté des autres, qui ont laissés faire.

On ne peut pas dénoncer l'antisémitisme avec des moyens dont peuvent se réclamer les antisémites.

*


P.S.: Une petite explication pour servir d'éclaircissage, comme on le dit du travail qui consiste à retirer la plupart des fruits à un arbre, afin de permettre à ceux qui restent, de profiter.

Ce texte, bien qu'il fasse allusion à des propos de Michel Polac tenus il y a dix ans, pour un texte, sinon pas lu, du moins oublié, n'est pas une critique de cet auteur, mais de l'obséquieuse moraline de la bien-pensance autorisée qui brandit l'antisémitisme comme une sorte de réflex pavlovien, envers lequel il est mal venu d'apporter une critique.

Le texte de Zola a toujours été détourné de son sens, pour lui donner l'aspet d'un brulot qui dénonce l'antisémitisme.

La vérité des faits n'a pas besoin de moraline pour être comprise. Malgré ce qu'on veux faire dire de ce texte, il n'en reste pas moins, d'abord, une dénonciation, non de l'antisémitisme, mais de l'injustice.

Cette dénonciation est d'actualité, parce que aujourd'hui, on ne peut pas dénoncer l'injustice organisée par le parti sioniste au pouvoir en Israel sans être traité d'antisémite. De plus, on ne peut pas dire que l'antisémitisme et le racisme ne sont pas des causes, mais des conséquences d'une organisation sociale basée sur la domination et l'esclavage, sans risquer d'être traité de la pire des infamies. La cause du racisme et de l'antisémitisme se trouve dans l'égoisme des nantis, ajoutée à l'angoisse des gueux que ces nantis savent parfaitement utiliser pour leur fin. Le racisme sert d'épouventail a justifier les nantis dans ce qu'ils sont, et les gueux, à s'identifier dans ce qu'ils ne sont pas. C'est ce que révelle l'Affaire Dreyfus.

Derrière cette dénonciation, pour peu que l'on sache transposer Zola dans notre époque, on peut constater que rien, au fond, n'a véritablement changé. L'usage abusif de la dénonciation de l'antisémitisme fait toujours recette. Finkielkraut en est un des représentants les plus tonitruant; c'est même devenu son fond de commerce.

Naturellement, par la critique non dissimulée que je fais de l'anti-antisémitisme bon teint, ce n'est pas de la Choa dont je parle, mais du fond de commerce de gens nourries par l'ambition, qui font croire être en empathie pour les victimes de l'holocauste afin de dissimuler leur racisme et leur mépris pour le gueu. C'est le sens de mon texte. Il ne faut pas en voir d'autre.

Gilles Delcuse

http://destroublesdecetemps.free.fr/antisemtisme.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Ven 13 Nov 2009 - 21:02

Je viens de mater le dernier spectacle de Semoun.
Eh ben si c'est drôle, moi je suis prix Nobel de littérature...

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Dim 7 Fév 2010 - 16:49

Maté "Sandrine", son dernier spectacle.
Beaucoup moins drôle que les précédents : le bonhomme en a un peu marre de s'en prendre plein la gueule, c'est donc moins virulent. Car comme il le disait "le rire comme le débat se provoque, sans forme de politesse"

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Mer 10 Mar 2010 - 14:55

http://www.dailymotion.com/video/xcinj9_dieudonn%C3%A9-chez-tadde%C3%AF-1-4_news

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DIEUDONNE   Aujourd'hui à 8:38

Revenir en haut Aller en bas
 
DIEUDONNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paysages Intérieurs :: Au coin du feu :: Au coin du feu-
Sauter vers: