Paysages Intérieurs

Ciné, musique, BD, photo, littérature...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vos textes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Vos textes...   Mar 17 Aoû 2004 - 18:45

N'hésitez pas à nous faire part de vos oeuvres, poèmes, haïkus, nouvelles, etc...

Rien de tel qu'un peu de lecture pour mieux se connaître.


study

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
|^|^|^|^|
Jedi en herbe


Nombre de messages : 12
Localisation : BE
Date d'inscription : 13/09/2004

MessageSujet: Re: Vos textes...   Lun 13 Sep 2004 - 13:16

Allez, hop, petite suite de 3 textes qui n'en font qu'un.





Les pénombres de mon amertume tristement
Sensible m’entraînent dans les infinis tourments
Des pensées et images, avenir et néant,
M’enlisant à en devenir soulagements,

Pleurs, miséricordes d’une vie vide d’ivresse.
La corrasion de mon âme attaquée sans cesse
Par froides brises, ne doit au temps que sa vieillesse,
Au chagrin toute sa couleur de fausses promesses.

Mon cœur a saigné plus que le ciel n’a coulé!
Il n’est que blessures d’un territoire non foulé,
Désespoir d’un moment attendu vainement.

Piètre sois mon être qui jamais ne connaîtra
Le rêve d’une enfance, douce et frêle proie
D’un instant me rongeant sempiternellement



Eveil d’espoir jusque là en moi épargné
Par le temps maussade de mes tristes années
Ouverture de mon être à la seule qui jamais
Ne saura, l’inconnue avant qui je n’aimais

Mon âme, calice déversant des pluies d’amertume
Dans l’azur funeste de mes oniriques pensées,
Par traîtrise s’en est allée, amante incensée
Dissipant brouillards légers et sombres brumes

Et moi prisonnier de ce silence infernal
Je m’enivre de mon secret couvé et pourtant
Je cache tant bien que mal mes larmes matinales
Et ce doux besoin de la toucher tendrement

Pourquoi remontent à la surface ces souvenirs?
Solitude, ma douce amie, m’était devenue
Mère et objet de tous mes douloureux désirs,
Joie d’un éternel moment jamais attendu...

Revolant devers moi, l’Amour me veut encore
Pour Fou ou Roi d’une partie perdue d’avance,
Enfermé dans sa Tour, il ne veut que ma Mort
Pour achever sa triste et pitoyable stance.



J'ai trouvé en mes quatre murs une fenêtre
Laissant les Séraphins en pleurs disparaître.
Fragilité d'une vague d'air, d'un courant
Chassant brumes et pluies d'une âme d'enfant,

Désespérance des espérances mues en passion
Noyant toutes mes désillusions des illusions,
Mes pensées se sont par l'espace envolées
Sous l'emprise d'un parfum, senteurs dévoilées.

Imagination de ses mouvements délicats,
Joyaux d'un charme d'une nuit tiède d'automne,
Murmure de sa voix portée de l'Azur vers moi,

Je me laisse rencontrer secrètement sa personne,
N'accordant à mon esprit aucune trêve,
J'ai trouvé en mes quatre murs l'amour d'un rêve.

_________________
= : ) K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vos textes...   Sam 12 Fév 2005 - 1:44

Titre : Un poème inédit de Paul Eluard
Auteur : lionela

Ce manuscrit a été retrouvé dissimulé dans le pied d'une lampe qu'il avait offerte à sa femme Gala, avant qu'elle ne le quitte pour suivre Salvador Dali.


SUR LE LIT DE TA VOIX

Parfum désabusé dans sa robe de soie
Etalé sans pudeur sur le lit de ta voix
Caresse de satin volupté trop secrète
Entre nos draps parmi nos bras

La sueur du plaisir dessine une arabesque
Entre tes seins tendus comme des yeux sans voix
Le retour de la nuit se mesure en soupirs
En sourires liquides en glissements de peau

Tu abolis le temps tu reconstruis l'espace
J'attends ta voile d'or qui reprend son essor
Mon sang qui vibre en toi invente ta douceur
Et notre corps à corps s'embrase sans douleur


( Trouvé sur un forum d'écriture de Télérama : Votre document rare )

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
laurent
Maître de maison


Masculin Nombre de messages : 4821
Age : 41
Localisation : Sotteville
Date d'inscription : 16/08/2004

MessageSujet: Re: Vos textes...   Sam 12 Fév 2005 - 1:51

J'aime bien celui-ci aussi.

Titre : Lettre à un inconnu du XXème siècle.
Auteur : jatropha2


A vous,

Il ne faut parfois qu’un pas, pour que l’improbable soit là,
Une ligne au hasard des rencontres,
Dans ces fils, ces entrelacs,
Dans ces abîmes insondables du net où, nul ne s’aventure,
Ses profondeurs obscures où quelques miracles se produissent
Là, où on ne l’attendait le moins
Une ligne explicite qui entraîna
Une litanie de mots, de souvenirs, d’émotions et de passions
Partagés ou pas,
Premiers vagabondages au pays des illusions
Qu’il soit près ou loin,
Qu’il est beau ce rêve
D’évoquer le passé
D’esquisser le réel, cet impalpable,
D’un être fantomatique
Dans les limbes d’une campagne
On imagine non sans peine
L’inconnu dans les ombres
Cachés dans ses pénates,
Reclus de ce monde,
Dans un monde vaporeux.
D’une rêverie m’éveillait
Jamais je ne connaîtrais
Cet être mystérieux,
Cet inconnu sans visage
Qui d’un bruissement de page
Disparaîtra à tout jamais ….

_________________
"Un intellectuel, c'est quelqu'un qui serait capable de décrire Sophia Loren sans faire de gestes" ( AUDIARD )
"Mon dieu, si tu existes, délivre-nous de toutes les religions" ( BEDOS )
"Je croirai en dieu le jour où il n'y aura plus de religions" ( Moi )

www.paysagesinterieurs.com
http://laurentrenault.canalblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Tyff
Paysage très sage


Nombre de messages : 150
Age : 28
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: ben moi je vais mettre un truc ke j'ecris ..   Jeu 15 Sep 2005 - 19:40

Cool
C’est la dernière fois…
Je t’oublierais.
J’oublierais tes mains
J’oublierais ta peau
J’oublierais
que tout mon être a brûlé pour toi
Je voudrais pouvoir…
Je dois oublier…
De protéger la seule que j’aime, mon ange

Je serais toujours la pour toi,
tu seras toujours dans mes pensées
Tu seras à jamais ma petite étoile

drunken I don't want that flower bigsmurf smurf study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azrael59.deviantart.com
Tyff
Paysage très sage


Nombre de messages : 150
Age : 28
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: Vos textes...   Sam 17 Sep 2005 - 19:00

Tout m'apparaissait dans une incroyable limpidité
Ne semblait transparaître u'une seule vérité
J'allais mourir et cela était inévitable


"Le sang, c'est la vie" m'avais-tu dit
Je le sais à présent. Je voudrais être capable
une dernière fois de te redire ces mots que tu m'a dis...


En toi, je vis, pour toi je meurs
C'est peut etre cette pensée qui fera mon dernier bonheur...


Je me meurs...
mais je sens mon coeur
qui bat pour toi...


Dernières secondes...
dernières visions du monde ...

Derniers mots: "VIS POUR MOI ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azrael59.deviantart.com
Norailyain
Homme d'intérieur


Nombre de messages : 113
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/08/2004

MessageSujet: Re: Vos textes...   Mer 21 Sep 2005 - 10:58

laurent a écrit:
Titre : Un poème inédit de Paul Eluard
Auteur : lionela

Ce manuscrit a été retrouvé dissimulé dans le pied d'une lampe qu'il avait offerte à sa femme Gala, avant qu'elle ne le quitte pour suivre Salvador Dali.


SUR LE LIT DE TA VOIX

Parfum désabusé dans sa robe de soie
Etalé sans pudeur sur le lit de ta voix
Caresse de satin volupté trop secrète
Entre nos draps parmi nos bras

La sueur du plaisir dessine une arabesque
Entre tes seins tendus comme des yeux sans voix
Le retour de la nuit se mesure en soupirs
En sourires liquides en glissements de peau

Tu abolis le temps tu reconstruis l'espace
J'attends ta voile d'or qui reprend son essor
Mon sang qui vibre en toi invente ta douceur
Et notre corps à corps s'embrase sans douleur


( Trouvé sur un forum d'écriture de Télérama : Votre document rare )

Un autre poème d'Eluard, dédié à une autre de ses femmes Mr. Green quand elle est morte Shit

Notre vie

Notre vie tu l'as faite elle est ensevelie
Aurore d'une ville un beau matin de mai
Sur laquelle la terre a refermé son poing
Aurore en moi dix-sept années toujours plus claires
Et la mort entre en moi comme dans un moulin

Notre vie disais-tu si contente de vivre
Et de donner la vie à ce que nous aimions
Mais la mort a rompu l'équilibre du temps
La mort qui vient la mort qui va la mort vécue
La mort visible boit et mange à mes dépens

Morte visible Nusch invisible et plus dure
Que la faim et la soif à mon corps épuisé
Masque de neige sur la terre et sous la terre
Source des larmes dans la nuit masque d'aveugle
Mon passé se dissout je fais place au silence

Paul Éluard, Le Temps déborde, 1947

_________________
"I may never prove what I know to be true, but I know that I'll stilll have to try ..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyff
Paysage très sage


Nombre de messages : 150
Age : 28
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: Vos textes...   Lun 3 Oct 2005 - 21:05

J’ai scruté tes yeux,
J’au vu tes mains.
Ils n’y avaient plus de confiance
Elles étaient rouges de sang ;

J’ai vu tes yeux,
J’ai contemplé tes mains
Ils n’y avaient plus l’étincelle Vie
Elles me serraient et pourtant fuyaient…

J’ai cherché tes yeux
J’ai vu tes mains
Ils se refermaient déjà fuyant les miens
Elles se sont jointes pour ne plus trembler

Je les aie vus comme jamais
Je les jugés ainsi longtemps
Et jamais je ne murmurerai ces mots

J’ai incliné la tête
Mon regard s’est soumis
Mes mains te suppliant ont cédé

Je vois tes yeux
Je vois tes mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://azrael59.deviantart.com
6fle
Fenêtre sur le monde


Nombre de messages : 211
Localisation : Ailleurs (loin)
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Vos textes...   Mer 22 Mar 2006 - 8:36

Ossau, que tu es beau !
Cacao est-ce ?
Un caca de grosses fesses.


Mr. Green



_________________
- He'd been saved by cows in a new world.
- Who ?
- Him. Vac.

http://www.peaudestylos.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nomadsoul
Homme d'intérieur


Nombre de messages : 141
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: Vos textes...   Mer 22 Mar 2006 - 14:09

Shocked

















Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6fle
Fenêtre sur le monde


Nombre de messages : 211
Localisation : Ailleurs (loin)
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Vos textes...   Mer 22 Mar 2006 - 15:00

Je me suis crrrrooommmpée pour le poème ! C'est pas ça le texte. Il faut que je le refasse bieng.

Ô Ossau,
Que tu es beau.
Cacao est-ce ?
Un caca de grosses fesses.

C'est pas de moi, 'ai oublié de le préciser, c'est de mon pôpa. Et c'est vieux, j'étais pas née quand il l'a composé.
Et j'ai aussi une chanson pour enfants à mettre, qui a été composée par mon tonton. C'est moins scato. C'est staccato. Mr. Green

(....) cinq minutes plus tard :

Je la trouve paaaas. Shit Je la retrouverais, elle est sur un autre ordinateur. Et elle est jolie. Je vous en donne un piti morceau de tête.


Je suis le dragon,
Le dragon Millénaire.
Je drague les lagons,
Depuis le Quaternaire


Vu la tête des rimes, on sent que c'est pas ça.... M'enfin bon. il faut que je la retrouve, elle est marrante comme tout.

_________________
- He'd been saved by cows in a new world.
- Who ?
- Him. Vac.

http://www.peaudestylos.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nomadsoul
Homme d'intérieur


Nombre de messages : 141
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: Vos textes...   Mer 22 Mar 2006 - 15:19

Tiens tu devrais la fair chanter par khi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6fle
Fenêtre sur le monde


Nombre de messages : 211
Localisation : Ailleurs (loin)
Date d'inscription : 09/04/2005

MessageSujet: Re: Vos textes...   Mer 22 Mar 2006 - 15:21

tongue


Je suis néanmoins soulagée de voir que tu as une bonne mémoire... Mr. Green

_________________
- He'd been saved by cows in a new world.
- Who ?
- Him. Vac.

http://www.peaudestylos.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nomadsoul
Homme d'intérieur


Nombre de messages : 141
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 24/11/2005

MessageSujet: Re: Vos textes...   Mer 22 Mar 2006 - 15:22

Heu je te rapellerais que c'est moi ton disque dur ! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos textes...   Aujourd'hui à 21:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos textes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Exemple] Textes divers (lien mort)
» Mettre en LIST automatiquement tout les textes
» Textes côte à côte
» décaler les images de catégorie et les textes
» Comment mettre des images à la place des textes dans la barre de navigation ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paysages Intérieurs :: Arts et culture :: Littérature-
Sauter vers: